Voir les contributions

Cette section vous permet de consulter les contributions (messages, sujets et fichiers joints) d'un utilisateur. Vous ne pourrez voir que les contributions des zones auxquelles vous avez accès.


Messages - Franck_38

Pages: 1 2 [3] 4 5 ... 13
51
L'expérimentation animale pour l'évaluation de la toxicité et effets secondaires des cosmétiques est interdite depuis 2 ou 3 ans environ.
Pour ces applications, il n'est possible désormais que d'utiliser des méthodes alternatives in-vitro (cultures de cellules, modèles de peau synthétique, prélèvements de peau, etc...).

52
He oui, mais dans un certain nombre de cas, il n'existe pas de modèles alternatifs à l'expérimentation animale pour évaluer les effets de nouvelles thérapies.
L'efficacité de la greffe de cellules souches ne peux pas être évaluée sur des cultures cellulaires.
C'est le cas de nombreuses thérapies, médicales ou chirurgicales.

FD

53
Voiture et déplacements / Re : recherche vehicule adapté
« le: 18 mars 2010 à 18:48:01 »
1. Tu demandes à la préfecture le nom du neurologue devant lequel ils veulent que tu passes.
2. Tu vas le voir en lui disant que tu as besoin de tel et tel équipement.
3. Il te fait un papier en recopiant ce que tu lui indiques.
4. Tu retournes voir ces branleurs de la commission médicale de la préfecture avec le papier en question.

J'ai l'impression qu'il y a partout les mêmes.
95% des visites médicales d'aptitudes à la conduite qu'ils font passer concernent des gens qui ont eu un retrait de permis suite à de l'alcool au volant, donc ils ne connaissent pas grand chose au handicap...on se demande un peu leur utilité dans ce processus...

Quand je les ai rencontré, ils m'ont fait lire le panneau avec les lettres, demandé si ca allait bien...oui, oui, ca va.
N'oubliez pas de me valider le permis définitivement pour ne pas que je revienne une 3ème fois l'an prochain. Ok ! basta, tchao bye !

54
Les calculs rénaux sont le résultat de la cristallisation de sels minéraux et d’acides présents en trop forte concentration dans l’urine. L'alimentation influe fortement sur la formation des calculs urinaires.

Il serait intéressant de connaitre le type de cristaux qui formaient ces calculs (oxalates, urates, struvites, etc...) pour ensuite mettre en place un régime alimentaire qui ne favorise pas la formation des cristaux en question.

Dans tous les cas, une hydratation importante est toujours un mode de prévention efficace, par simple effet de dilution et donc de diminution de la concentration de l'urine en sels mineraux qui cristalisent alors moins facilement.

Franck


55
Ressources et règlementation / Re : Re : CUMUL PCH
« le: 12 février 2010 à 23:33:52 »
sans souci oui

C'est beaucoup plus complexe que cela.
Tout dépend du type de rente. Indemnisation suite à un dommage avec tiers responsable ? Assurance prévoyance indemnitaire ? forfaitaire ?

Impossible d'être aussi catégorique.

56
Je signale (si ça n'a pas déjà été fait) : http://www.habicap.fr
Je m'habille chez eux (elles !) et j'en suis très satisfait.

http://www.habicap.com/


57
Ressources et règlementation / Re : Re : crédit d'impot
« le: 12 janvier 2010 à 23:04:07 »
Salut,

Dans un premier temps, je serais pour te dire un OUI franc (voir lien: http://www.impots.gouv.fr/portal/dgi/public;jsessionid=E0H4IDV2B253PQFIEMQSFE4AVARW4IV1?paf_dm=popup&paf_gm=content&paf_gear_id=500018&typePage=cpr02&docOid=documentstandard_1740&espId=0&temNvlPopUp=true&hlquery=personne+%E0+domicile)
Mais comme la loi de finance change sans cesse et que je n'ai pas eu de temps pour le vérifier, je te dirai de demander confirmation à l'organisme auquel tu feras appel.

Ciao.
Tony

Justement, dans la réferences que tu cites, il est précisé :

Les dépenses à retenir sont celles effectivement supportées :

    * salaires nets versés au salarié qui ont donné lieu au paiement de cotisations de sécurité sociale ou qui en sont exonérés, si vous employez directement un salarié ;
    * ou sommes facturées par une association ou une entreprise agréées par l'État ou un organisme conventionné au titre de l'aide sociale en cas de services rendus par de telles associations ou organismes ;
    * après déduction de toutes les aides versées par des organismes publics ou privés pour aider à l’emploi de salariés à domicile.

L'ACTP est versée justement pour rémunérer une tierce personne...donc un salarié à domicile...
Il est donc probable que tu doives déduire l'ACTP des sommes versées...et le solde te donne droit à un crédit d'impôt...
Donc pas de Crédit d'impôt en réalité...

Pour ne pas risquer de redressement en cas de contrôle le plus prudent est de poser la question par écrit au centre des impôts dont tu dépends.

Franck

58
Hotels accessibles / Re : accessibilité des hotels : quiz
« le: 05 janvier 2010 à 10:55:37 »
Je mets simplement le rideau normalement, qui pend à l'intérieur de la baignoire. Au niveau de la planche, le rideau remonte, mais je m'assure que la bas du rideau repose sur la planche en étant orienté vers l'intérieur de la baignoire, afin que l'eau s'écoule bien sur le rideau vers l'intérieur dans la baignoire, et ne forme par une gouttière à l'extérieur. Éventuellement, je passe le rideau sous le coussin en gel. Ca fonctionne parfaitement ainsi !

Franck

59
Hotels accessibles / Re : accessibilité des hotels : quiz
« le: 05 janvier 2010 à 00:18:24 »
100% d'accord avec anneso.
Je n'ai pour le moment pas trouvé mieux que la baignoire avec la planche en travers et un coussin en gel pour amortir.
Le rideau de douche se place très facilement. Pas une goute d'eau à l'exterieur.
-Le transfert sur un siège dans douche, je trouve ca vraiment accrobatique !
-Le fauteuil douche... salissant, encombrant...et tu peux difficilement l'emporter en voyage...

Il faut par contre avoir un minimum d'autonomie et cette solution ne conviendra pas forcément aussi bien à quelqu'un qui a une lésion haute.

Franck

60
pour la categorie dangereuse il faut que le chien soit au LOF... Sauf pour les rott!
pour les rottweiler c'est "de type rottweiler" et donc non lof :angry:
Donc mon chien "mechant" (cf photo!) n'y coupera pas!


Salut,
il s'agit d'un problème de conformité au standard de la race. Il ne suffit pas que le chien "ressemble" à un Rottweiller pour être en 2ème catégorie, mais il faut qu'il corresponde précisément au standard de la race. Un chien de parents Rott et Labrador pourrait probablement être classé "hors catégorie" si un certain nombre de paramètres physiques ne correspondent pas au standard. Ca peut peut-être te permettre
Si il correspond au standard de la race, alors en effet, il est concerné par cette obligation, qu'il soit inscrit au Livre des origines françaises ou non.
Franck

61
Citer
CHIENS DANGEREUX

. Les propriétaires de chiens dangereux devront posséder un "permis de détention" délivré par le maire de leur commune de résidence, après parution d'un décret.



ca ca me met hors de moi... on a un rottweiler avec ma femme (croisé labrador... le chien pas ma femme hein!) et il ne sait pas mordre, on lui a jamais apris, il n'est meme pas bon chien de garde car il n'aboit pas et n'empeche pas les etrangers de rentrer chez nous... il ne sait que se mettre sur le dos pour se faire gratter le ventre!
mais on va quand meme etre obligé de payer 300euros (120 veto + 140 stage) pour le garder...
en revanche le boceron de mon pere qui veut bouffer tout ce qui passe le portail... bah rien!

Salut,
si ton chien est un Rottweiller croisé avec un labrador, il ne correspond probablement pas au standard de la race Rottweiller. Ce n'est donc pas un chien de 2ème catégorie. Tu n'es donc pas concerné par l'obligation d'évaluation comportementale et la formation.
Par contre, si le maire de la commune où réside ton père considère que le Beauceron représente un danger pour ses administrés, ou si un jour il mord quelqu'un qui passe le portail, il devra alors faire réaliser cette même évaluation comportementale.
@+
Franck

62
Ressources et règlementation / Re : ACTP, PCH !!! ???
« le: 04 décembre 2009 à 22:25:44 »
Fais une demande d'aide technique par la PCH, et n'écoute pas ce que "on" te dit...

Mais l'instruction des demandes est généralement très longue.

63
Ressources et règlementation / Re : ACTP, PCH !!! ???
« le: 04 décembre 2009 à 14:54:46 »
Salut,
si tu es en accident du travail, et que le médecin considère que tu as besoin d'une tierce personne, dans ce cas tu touches la MTP (Majoration Tierce Personne), ce qui est le cas de Joao.

La date de l'accident n'a pas d'incidence puisque les MTP sont toujours attribuées, de manière forfaitaire, par la sécu. La MTP est un complément de rente d'accident du travail, financé par la branche "invalidité" de la sécurité sociale.

Si la sécu refuse de t'accorder cette MTP (autonomie suffisante), ou si ton invalidité n'est pas liée à un accident du travail, alors tu peut t'adresser au conseil général (MDPH) pour demander l'ACTP (avant la loi de 2005)...et désormais la PCH.
ACTP puis maintenant PCH sont des aides sociales versées par les CG, destinées aux personnes qui ne perçoivent pas cette MTP car accident non lié à l'activité professionnel et non couvert par la branche "invalidité" de la sécurité sociale.

La PCH peut par ailleurs venir en complément d'une MTP insuffisante car la MTP est forfaitaire, et ne permet pas, par exemple, de couvrir les frais d'aide humaine 24/24h dont aurait besoin une personne totalement dépendante.

Franck

64
Ressources et règlementation / Re : ACTP, PCH !!! ???
« le: 04 décembre 2009 à 11:19:41 »
PCH (maintenant) ou ACTP (avant), c'est pour les gens qui ne sont pas en accident du travail, et qui ne perçoivent donc pas de MTP (Majoration Tierce Personne), comme dans ton cas.

Franck

65
Exprimez-vous ! / Re : Re : La grippe A H1N1
« le: 02 décembre 2009 à 19:31:50 »
Citer
On peut aussi souhaiter se faire vacciner, simplement pour ne pas être malade une semaine, comme pour la grippe saisonnière. C'est dans cet esprit que je me suis fait vacciner, et je ne regrette pas mon choix quand je vois mes collègues de travail qui "tombent" les uns après les autres...

Que ce soit pour la grippe A ou pour une autre maladie, si tu dois être malade tu le seras....

Là, il y en a assez pour faire se retourner dans leur tombe Jenner, Pasteur, Calmette, Guérin et tous leurs disciples !!!

Je trouvais le niveau de la discussion avait du mal à s'élever, mais je crois qu'on ne volera définitivement pas plus haut que les pâquerettes.
Je préfère en rire, et rester poli, plutôt que de continuer.

Quand à "croire tout ce qu'on raconte à la télé", dans le domaine des sciences biomédicales, je vais encore rester poli, et je te le laisse si tu veux bien.


66
Exprimez-vous ! / Re : La grippe A H1N1
« le: 02 décembre 2009 à 00:08:03 »
Non ce n'est pas ce que j'ai dit, mais le changement de position c'est la base non ? Pourquoi un para qui conduit et qui fait ses transferts seuls ne serait pas capable de faire ses changements de position ??

Il est question des "blessés médullaires", et tu nous parles du para totalement autonome...

Les "blessés médullaires" sont classés "à risques", en raison de leur plus grande susceptibilité à différentes complications, qu'il s'agisse en effet du risque d'escarre pour un para qui serait obligé de rester alité pendant une longue période, ou d'une fragilité pulmonaire pour quelqu'un qui aurait une capacité respiratoire diminuée. Il y aurait encore beaucoup d'autres raisons qui font que par exemple il est préférable d'éviter les complications bactériennes d'une grippe chez un blessé médullaire car plus que chez un autre, il est préférable d'éviter d'avoir recours à un traitement antibiotique si on peut l'éviter (résistances, dérèglement de la flore intestinale, etc...).
Les raisons sont multiples, et je rappelle qu'il s'agit de problématiques de santé publique. Ça consiste à gérer des millions d'individus. La population de tout un pays, et pas une succession de cas particuliers.

Le "para qui fait ses transferts seuls et qui conduit" n'est certainement pas le plus à risque, et d'autres ont déjà écrit qui tous les blessés médullaires n'étaient pas à la même enseigne.

Les blessés médullaires sont considérés comme à risque, donc prioritaires pour la vaccination, essentiellement parce qu'ils sont classés dans les fichiers de la sécu comme souffrant d'une affection de longue durée (ALD). Heureusement qu'il n'y a personne qui passe du temps à éplucher les dossiers pour savoir quel est le niveau de lésion de chacun pour déterminer si le bon de vaccination va être envoyé une semaine plus tôt ou plus tard !

Dans la population générale, la probabilité d'être victime de complications graves, ou de mourir suite à une contamination par la grippe A est infime. La probabilité d'être victime de complications liées à la vaccination est certainement encore plus faible. Pour quelqu'un en bonne santé, les risques pris en se vaccinant ou en ne se faisant pas vacciner sont dans chaque cas tellement faibles qu'ils sont difficile à comparer, pour savoir réellement dans quel configuration le rapport bénéfice/risque est le plus favorable.
Il faut simplement être conscient que dans un certain nombre de cas, la grippe, on en meurt, même si on ne fait pas parti des populations "à risque". Et dans un certain nombre de cas, quand on fait partie des populations "à risque", la probabilité de développer des complications graves est plus importante.
La vaccination est un donc choix PERSONNEL. C'est un choix relativement difficile à faire, mais quelle que soit la décision prise, la probabilité d'être confronté à des conséquences graves liées à un mauvais choix est infime. Il faut retenir malgré tout que plus on est fragilisé, plus l'intérêt de se faire vacciner augmente.
On peut aussi souhaiter se faire vacciner, simplement pour ne pas être malade une semaine, comme pour la grippe saisonnière. C'est dans cet esprit que je me suis fait vacciner, et je ne regrette pas mon choix quand je vois mes collègues de travail qui "tombent" les uns après les autres...

67
Exprimez-vous ! / Re : La grippe A H1N1
« le: 01 décembre 2009 à 21:09:07 »
Mais bien sûr ! Et les gens qui choppent des escarres, c'est des dépressifs qui se laissent aller...!

68
Exprimez-vous ! / Re : Re : La grippe A H1N1
« le: 23 novembre 2009 à 15:08:15 »
Pourquoi donc ?? On le fait déjà avec le vaccin de la grippe saisonnière  :lol:

Plusieurs differences :
1. Le nombre d'injections à réaliser : Le vaccin contre la grippe saisonnière ne concerne que quelques millions de personnes chaque année, en une seule injection. Pour le vaccin grippe A, il était prévu de vacciner toutes les personnes habitant en France, avec primo + rappel à 3 semaines...ce qui a conduit a commander 94 millions de doses...donc 94 millions d'injections...

2. La disponibilité tardive du vaccin : Le vaccin grippe saisonnière est disponible dès la fin septembre alors que le vaccin grippe A arrive progressivement. Il faut à la fois prioriser les personnes à vaccciner, et vacciner rapidement, ce qui n'est pas possible en passant par le secteur de la médecine de ville, les médecins étant déjà submergées par les consultations classiques.
La combinaison nombre de personnes à vacciner/disponibilité tardive du vaccin impose de passer par des structures dédiées à ce type d'activité.

3. Le conditionnement du vaccin : il est beaucoup moins onéreux, et plus rapide de fabriquer et distribuer des flacons multiponctionnables multi-doses (10 doses), que des vaccins prêt-à-l'emploi avec seringue/aiguille tout prêt comme dans le cas des autres vaccins fabriqués en routine.
Une fois ouvert, le flacon doit être utilisé rapidement, et jeté en fin de journée même si les 10 doses n'ont pas été utilisées. La concentration des vaccinations en un nombre réduit de lieux géographiques permet ainsi d'économiser des doses de vaccins (moins de flacons entamés qui doivent être jetés) qui arrivent progressivement à disposition.

4. Le coût : Je pense que les médecin étaient tout à fait prêt à vacciner à la chaine dans leur cabinet...au prix d'une consult' (22 euros) à chaque injection...de quoi creuser un peu plus le trou de la sécu...

Et il y aurait encore pas mal d'autres raisons qui font qu'on ne gère pas de la même façon une campagne de vaccination de masse et une vaccination de routine.

69
Exprimez-vous ! / Re : La grippe A H1N1
« le: 20 novembre 2009 à 15:43:30 »
Hé oui, on est dans un pays libre, alors laisse moi la liberté de te dire que ce genre de vidéos, c'est de la désinformation.

Ce genre de problème de santé publique, heureusement que ca ne se gère pas "en son âme et conscience" ! Ca se gère en fonction des données acquises de la science. Pour ca, c'est vrai, il faut un peu plus d'intelligence que pour regarder n'importe quel vidéo qui traine sur le net, ou pour se laisser influencer par n'importe quelle bribe d'information montée en épingle par les médias.

J'espère tout de même que tu es conscient d'être influencé par les médias dans cette affaire, qui préfèrent parler des trains en retard plutôt que de ceux qui sont à l'heure, ca fait grimper l'audimat !
Donc tu jugeras en fonction de ce qu'on te raconte à la télé, et rien d'autre ! Merci TF1, source d'information scientifique d'une fiabilité sans faille !

70
Exprimez-vous ! / Re : La grippe A H1N1
« le: 20 novembre 2009 à 00:59:51 »
Ça va continuer encore longtemps la diffusion des informations, (ou plutôt des désinformations) dont les sources ne sont pas vérifiées ???

71
Exprimez-vous ! / Re : Re : La grippe A H1N1
« le: 15 novembre 2009 à 23:25:02 »
C'est le discours habituel des anti-vaccins, qui oublient que si la variole a été éradiquée de la surface de la terre, et si justement on ne vaccine plus contre la variole, ce n'est pas grâce à la vitamine C ! Il en est de même pour de très nombreuses maladies infectieuses, chez l'homme et l'animal.
Personne ne prétend que l'acte vaccinal est inoffensif et anodin, mais la balance bénéfice/risque est largement en faveur du vaccin. Je ne vais pas aller plus loin sur ce sujet, surtout que les thèmes commencent à être mélangés.

Le choix de chacun de se faire vacciner ou non ne reposera pas sur des avis éclairés, mais sur des opinions, des croyances, alimentées par diverses sources pas forcément fiables.

J'apprécierais que ce forum, qui dépend d'une association d'aide à la recherche médicale ne devienne pas un lieu de diffusion d'informations dont la fiabilité serait douteuse.

Franck


A méditer ...

http://www.dailymotion.com/video/xar5g3_la-verite-sur-les-vaccins-et-la-gri_news

72
Exprimez-vous ! / Re : Re : La grippe A H1N1
« le: 15 novembre 2009 à 13:03:31 »
Pour ma part , mon attitude face a mes patients est la suivante:
toutes les personnes a risques sont libres de se faire vaccinner ou non , je les informe des risques relatifs a ce vaccin par rapport au autres ( guillain barré est possible avec bon nombre de vaccin deja connu ) et des risques encourrus face a la grippe.
Et que si l'on suit une logique de santé publique il devrai aussi faire le " vaccin pneumo 23 " vu que dans plus de la moitier des cas , les decès sont du a une surinfection par le pneumocoque.
De plus je n'oublie pas de leur dire que la vaccinb arrive tard par rapport au pic de pandémie grippal et qu'il n'aura probablement que trés peu d'effet... ce n'est pas pour rien que l'on vaccine pour la grippe saisonnière en octobre alors que le pic pandémique est en fevrier...
bref , renseignez vous bien

1. La probabilité de déclencher un syndrome de GB est nettement supérieure à la suite d'une grippe plutôt qu'à la suite d'une vaccination.
2. Sur un plan de santé publique justement, il n'y a aucune raison de conseiller une vaccination pneumocoque puisque si on vaccine contre la grippe, pas de grippe, donc pas de complication à craindre.
3. Le vaccin arrive maintenant en raison des délais incompressibles de production des vaccins. La mise en place de l'immunité efficace nécessite 3 semaines environ après la vaccination. La vaccination reste donc tout à fait justifié.

Chacun fait son choix, en fonction de ses "croyances" vis à vis de la vaccination en général, mais il serait souhaitable de ne pas alimenter la psychose avec des agumentaires qui ne reposent pas sur des bases sérieuses.
Les médias remplissent déjà bien ce rôle !!!
Il faut aussi être conscient que ceux qui ne se feront pas vacciner bénéficieront de la vaccination du reste de la population, qui limitera la propagation virale.

Franck

73
Ressources et règlementation / Re : expertise medicale
« le: 12 octobre 2009 à 20:00:19 »
Salut,
normalement, il n'aura pas grand chose à dire. Sa simple présence suffira à calmer les ardeurs, voir les incorrections du médecin conseil de l'assurance dont le boulot est, je le rapelle, d'évaluer a minima le préjudice physique subit. Le rapport médical est la base du calcul du dédommagement du préjudice subit. Tu n'as je pense pas de connaissances médicales, ni connaissance juridiques, ni experience de ce type de confrontation. Les médecins conseil des assrances sont très souvent incorrects vis à vis de la personne qu'ils ont à "expertiser". Il est donc naturel et important qu'un bon avocat soit présent à cette étape du processus d'indémnisation, et non pas simplement pour essayer de rattrapper le dossier quand il a été mal engagé.

@+

Franck 

74
Ressources et règlementation / Re : expertise medicale
« le: 10 octobre 2009 à 21:20:47 »
Salut,
il s'agit de la première visite d'evaluation. Le résultat de cett exertise servira de base aux evaluations suivantes. Elle est donc très importante ! Au moins aussi importante que la visite finale.
Si ton avocat te propose de t'accompagner à cette visite, c'est qu'il prend ton dossier au sérieux. Sa présence n'est pas indispensable, mais elle est fortement souhaitable.
Pour ce qui est des honoraires, il est probable que tu ais signé une convention qui prévoit qu'il sera rémuneré selon un pourcentage de ton indémnisation globale, donc ca ne te coutera rien de plus. Même si c'est au tarif "horaire", c'est peanuts par rapport à la plue-value apportée par sa présence pour maitriser le contenu du rapport du médecin conseil de l'assurance.

Fait toi accompagner par ton avocat, c'est un minimum ! Pour la derière visite, fais toi accompagner de l'avocat et d'un médecin si l'avocat pense que c'est souhaitable.

Franck

75
Ressources et règlementation / Re : credit d'impot
« le: 25 septembre 2009 à 17:06:56 »
Ce crédit d'impôt est valable pour les aménagements de la résidence principale, mais je ne pense pas qu'il soit applicable pour l'aménagement du véhicule. Les sommes engagées pour l'aménagement du véhicule pourraient par contre être déuites du revenu au titre des frais professionnels si tu travailles.

Quoiqu'il en soit, si la dépense a été prise en charge par la MDPH, elle ne peux en aucun cas donner droit à déduction ou crédit d'impôt.
Seule la fraction qui n'aurait éventuellement pas été prise en charge peut-être prise en compte.

Franck

Pages: 1 2 [3] 4 5 ... 13

Utilisateur

 
 
Bienvenue, Invité. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Soutenez-nous

Recherche rapide


* Qui est en ligne

  • user CCBot

* Derniers Membres

Lavandula2
90j 20h 50m
chris26 chris26
84j 2h 18m
Arnaud Arnaud
83j 9h 36m
charlieboy charlieboy
66j 2h 52m
Gyzmo34 Gyzmo34
63j 9m

* Top membres

gilles gilles
5045 Messages
TDelrieu TDelrieu
4068 Messages
farid
1320 Messages
caro23 caro23
1269 Messages
Lavandula2
1268 Messages
terryfrogger terryfrogger
1232 Messages
STEPHANE STEPHANE
976 Messages
SMF spam blocked by CleanTalk