Des médecins reçoivent une bourse pour étudier une thérapie prometteuse pour les blessures de la moelle épinière

VISUEL_SEPLe 12 Février 2016

MINNEAPOLIS (WCCO) – Une percée thérapeutique pour les patients atteints de lésions de la moelle épinière vient de recevoir un coup de pouce dans le Minnesota.Des chercheurs de l’Université du Minnesota viennent de recevoir une subvention de l’Etat pour étudier la stimulation épidurale de la moelle épinière.

La thérapie utilise un dispositif implanté le long de la colonne vertébrale qui envoie une impulsion électrique. Les essais cliniques dans d’autres Etats ont montré les patients étaient capables de bouger leurs muscles paralysés.

Leslie Jablonski est la mère de Jack Jablonski qui est devenu tétraplégique après avoir été blessé lors d’un match de hockey, il y a quatre ans.

 Il est tellement évident que cet implant de stimulation épidurale est la voie à suivre, dit-elle !

Leslie Jablonski dit qu’elle est heureuse de ce que les recherches dans d’autres pays ont révélé sur la stimulation épidurale de la moelle épinière.

Je parle de régulation de température corporelle, de la fonction vésicale et intestinale, la fonction sexuelle, des mouvements de la main, dit-elle. Certaines personnes ont même été capable de se mettre debout !

Bientôt, les médecins de l’Université du Minnesota vont implanter des stimulateurs de la moelle épinière chez des patients atteints de lésions de la moelle.

On peut implanter le stimulateur épidural n’importe où dans la colonne vertébrale, selon l’endroit où vous voulez stimuler au maximum, a déclaré le neurochirurgien Dr. Ann Parr, de l’Université du Minnesota

Non seulement il va améliorer la fonction quand il est allumé, mais le plus étonnant est que, après que vous ayez implanté le dispositif pendant un certain temps, lorsque vous l’éteignez à nouveau, vous gardez toujours une certaine amélioration de la fonction, » a déclaré le Dr Parr. « Cela est assez incroyable

Matthew Rodreick est membre de la Get Up Stand Up To Cure Paralysis Foundation.

Il y a un certain nombre d’États qui ont adopté une loi pour financer la recherche sur les lésions de la moelle épinière, a-t-il dit. Les endroits où nous avons vu se produire l’innovation sont les États qui ont financé pour accélérer la recherche

L’année dernière, la législature de l’État du Minnesota a approuvé le financement pour les subventions de recherche, qui sont spécifiquement pour la moelle épinière et de la recherche d’une lésion cérébrale traumatique. Il est de 500.000 $ par an, répartis entre quatre bénéficiaires de $ 125 000 chacun.

Jack Jablonski est maintenant étudiant à l’Université de Californie du Sud. Sa mère dit que la force de ses membres supérieures est au-delà de ce qu’ils attendaient – il peut bouger ses bras et ses doigts dans une certaine mesure, mais il n’a toujours pas de mouvement des jambes.

Leslie Jablonski espérant ces essais cliniques supplémentaires permettront d’accélérer l’approbation de la FDA pour le traitement de la stimulation épidurale.


 

Icone_drapeau-anglaisTEXTE ORIGINAL EN ANGLAIS


Twin Cities Doctors Receive Grant To Study Promising Therapy For Spinal Cord Injuries

January 28, 2016 5:15 PM By Angela Davis

MINNEAPOLIS (WCCO) — A breakthrough therapy for spinal cord injury patients just got a big boost here in Minnesota.

A state grant was just awarded to researchers at the University of Minnesota and Hennepin County Medical Center to study epidural spinal cord stimulation.

The therapy utilizes a device implanted along the spine that sends an electrical impulse. Clinical trials in other states showed people were able to move their previously paralyzed muscles.

Leslie Jablonski is with the BEL13VE In Miracles Foundation, and the mother of Jack Jablonski. Her son became a quadriplegic after he was injured during a high school hockey game four years ago.

“It’s just so obvious that this epidural stimulation implant is the way to go,” she said.

Jablonski says she’s excited about what research in other states has revealed about epidural spinal cord stimulation.

“I’m talking about body temperature regulation, bladder and bowel function, sexual function, hand movements…” she said. “Some people have been able to take steps — stand and put weight on their feet.”

Soon, doctors at the University of Minnesota and HCMC will be implanting stimulators in spinal cord injury patients and observing them.

“An epidural stimulator, you can put anywhere in the spine, depending where you would want to maximumly stimulate,” University of Minnesota neurosurgeon Dr. Ann Parr said. “But definitely, you would want to put it below the level of the injury.”

Instead of delivering anesthesia to reduce the pain of childbirth, this epidural would deliver electricity to excite the nervous system.

“Not only will it improve their function when it’s turned on, the amazing thing is that after you have this implanted for a while, when you turn it off again, you still have some improvement of function,” Dr. Parr said. “That’s pretty incredible.”

Matthew Rodreick is with the Get Up Stand Up To Cure Paralysis Foundation.

“There are a number of states that have passed legislation to fund spinal cord injury research,” he said. “The places where we’ve seen innovation happen are the states that have funded to expedite the research.”

Last year, the Minnesota state legislature approved the funding for the research grants, which are specifically for spinal cord and traumatic brain injury research. It’s $500,000 per year, divided among four recipients — $125,000 each.

The Mayo Clinic is conducting separate research on spinal cord injuries, and the Jablonski family’s Believe in Miracles Foundation is offering financial support to those studies.

Jack Jablonski is now a college student at the University of Southern California. His mom says his upper body strength is beyond what they expected — he can move his arms and fingers to some degree and he can text, but he still has no leg movement.

Leslie Jablonski hoping these additional clinical trials will speed up FDA approval for the epidural therapy.

Source : http://minnesota.cbslocal.com/2016/01/28/twin-cities-doctors-receive-grant-to-study-promising-therapy-for-spinal-cord-injuries/

Posté dans Actualités

%d blogueurs aiment cette page :