Recherches financées en 2015

Bienvenue,

Projets de recherche qu’ALARME finance en 2015 Après analyse de plusieurs voies de recherches actuellement conduites en France et dans le monde, le Conseil d’Administration a décidé de continuer à financer l’étude préclinique du Pr. Grégoire Courtine à l’EPFL à Lausanne (Suisse).

==> Montant global de la subvention : 25 000 euros

L’an dernier, l’équipe scientifique du Pr. Grégoire Courtine a pu approfondir l’examen de la capacité synergique de la combinaison de la neuroréadaptation avec les greffes de cellules souches neurales pour améliorer la locomotion après une lésion médullaire sévère. Ils ont pu affiner la technique de la greffe, laquelle était une limitation cruciale dans leur étude de 2013. Grâce à l’amélioration de leur technique de greffage, ils ont également pu effectuer une étude d’entrainement de réhabilitation. Cependant, en dépit de cette méthode de greffage grandement améliorée, aucune différence de récupération comportementale n’a résulté de cette expérience. Mais les résultats anatomiques leur ont fourni quelques indices du pourquoi il n’y a pas eu d’amélioration de la récupération fonctionnelle.

Ils ont constaté une vaste migration des cellules greffées, appelées colonies ectopiques, qui sortaient de la greffe et se propageaient le long du canal central à plusieurs millimètres de la greffe principale. Ces colonies ectopiques ont aussi été rapportées récemment par d’autres équipes de recherches (Steward et al, Tuszynski et al, 2014). De plus, ils ont observé une infiltration de cellules inflammatoires autour de ces colonies cellulaires, entraînant non seulement la dégénérescence des cellules greffées, mais également des cellules du tissu neural alentours. Ces résultats indiquent que tant que ces questions ne seront pas résolues, cette technique de greffage ne sera pas prête pour des tests supplémentaires avec une réhabilitation.

En parallèle, ils ont testé la capacité d’un hydrogel comme médiateur pour l’administration de facteurs de croissance qui ont permis la régénération des fibres nerveuses hôtes à travers des lésions médullaires sévères. Ceci a été réussi en utilisant des facteurs de croissance qui :

1) agissent sur les cellules endogènes non-neuronales dans la lésion pour soutenir la croissance des axones.

2) stimulent et guident la repousse axonale des neurones hôtes dans et au-delà des lésions médullaires sévères et jusque dans le tissu sain.

Cette approche est la première de son genre à démontrer une repousse substantielle des axones sectionnés en l’absence d’un substrat de greffe cellulaire. Ceci est une approche très prometteuse, qui évitent les préoccupations éthiques ou pratiques des greffes de cellules souches neurales. L’équipe scientifique du Pr. Grégoire Courtine prévoit de poursuivre énergiquement sur ces voies de recherches et en s’appuyant sur ces résultats en 2015. Le Pr. Grégoire Courtine remercie la Fondation ALARME pour l’ensemble de son soutien, qui a rendu cette étude possible.

Posté dans La recherche
Tags :

Traduction

Prochains évènements

  1. Raid Handbike 2017

    juillet 19 @ 08:00 - juillet 29 @ 17:00
  2. La Via Rhôna accueille un raid handbike

    juillet 20 @ 08:00 - juillet 29 @ 23:30

Abonnez-vous à ce site par e-mail

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce site et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez 83 autres abonnés

Articles publiés

juillet 2017
L M M J V S D
« Juin    
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31  

molecule-de-l-espoir_3145090
molecule-de-l-espoir_3145090
molecule-de-l-espoir_3145090
images (2)
images (2)
images (2)
images
images
images
images (4)
images (4)
images (4)

Statistiques du Site

  • 122 965 visites
FERMER
CLOSE
%d blogueurs aiment cette page :