Auteur Sujet: A la recherche du plaisir  (Lu 861 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Emm.

  • Habitué
  • **
  • Messages: 8
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Paraplégique
  • Niveau de lésion: D11-D12
A la recherche du plaisir
« le: 20 mai 2019 à 00:52:12 »
Si vous me permettez, je souhaite vous partager mon expérience qui je l’espère pourrait profiter à d’autres. Je suis un homme mais je suppose que ce dont je m’apprête à parler doit est aussi valable pour les femmes.


Lors de ma seconde opération, les dégâts infligés par la compression de ma moelle sur les nerfs agissant sur le système urologique m’ont laissé une vessie neurologique (impossible de vider la moindre goutte de ma vessie sans auto-sondages) mais surtout une perte quasi complète de la sensibilité au niveau du pénis et bien sûr une impossibilité d’éjaculer.

Je crois qu’en plus de mes problèmes de paralysie incomplète, donc problèmes moteurs et douleurs quotidienne, ce qui m’a été le plus difficile à avaler fut le deuil du plaisir lié à la sexualité.

Pour résumer, à la sortie de cette opération et après suppression de ma sonde à demeure au bout de 6 mois, je m’aperçois que je ne ressens absolument plus aucunes sensations de ce côté là. C’est un coup de massue. C’est terrible à dire, mais en plus des problèmes moteurs, ne plus pouvoir jouir au sens premier du terme, c’est le coup de grâce !


J’imagine que tous ceux qui comme moi ont été confronté à ça, ont ressenti la même chose. 

A l’époque je suis encore marié et j’ai une femme formidable, à l’écoute de mes problèmes et compatissante. Malgré tous nos efforts, plus rien n’est comme avant. Si je parviens à maintenir une érection, je n’éprouve plus le moindre plaisir, car mis à part l’excitation (ma libido fonctionne encore à plein tube) je ne ressens vraiment aucune sensation pendant l’acte sexuel, pénétration ou tout autre acte (par pudeur je ne rentrerais pas dans les détails). Bien évidemment, cela a des répercussions sur notre vie de couple car je ne suis jamais satisfait parce que je ne parviens pas à l’orgasme  ni à la moindre sensation ou au moindre plaisir, et j’ai donc une envie perpétuelle et insatisfaite.



6 ans plus tard, je n’ai toujours pas trouvé de solution et pour d’autres raisons supplémentaires, nous nous séparons avec ma femme. Je me retrouve donc célibataire et je commence alors une nouvelle étape. Je reprends tout depuis le début… J’essaie Ferticare et autres vibros, et absolument aucun plaisir, ni la moindre sensation agréable.



C’est le point le plus important. Il est en fait primordial d’oublier la sexualité telle que l’on l’a connu jusque-là. 
L’erreur que j’ai commise au début a été de vouloir chercher, reproduire ou utiliser les mêmes moyens qui me procuraient du plaisir avant mes problèmes. 
Or le constant était flagrant, il m’était impossible d’y parvenir en recourant aux moyens/mécanismes  que j’avais mis au point ou vécus depuis le début de ma sexualité (parlons plus cru, masturbation, donc plaisir obtenu soi-même ou acte sexuel avec partenaire).



C’est alors que de façon solitaire (entre deux relations) j’ai entamé une redécouverte de ma sexualité de blessé médullaire. Principe de base, se connaitre soi-même avant de pouvoir éprouver du plaisir à deux…



Les  premiers temps je tourne en rond, je n’ai pas encore compris qu’il faut que j’oublie les mécanismes de ma sexualité de valide, alors je continue et c’est dépriment car je n’éprouve toujours pas la moindre sensation.

Je m’aperçois que je ne parviens pas « manuellement » à l’orgasme, mais ma libido est toujours là, alors je procède autrement. Juste à l’aide de support vidéo je parviens à mes premières éjaculations (sans masturbation, uniquement obtenue grâce à la projection mentale de ce que je vois à l’écran). Orgasme bien moins agréable que valide, juste une sensation au moment de l’éjaculation, mais vraiment léger, et étrangement, orgasme obtenu sans érection !


C’est déjà un début, jusque là, je ne parvenais même pas à une éjaculation même « mécanique ».



Puis un jour, le miracle se produit ! Pour être tout à fait honnête c’est un hasard, la prise d’une substance illicite qui procure une exacerbation des sensations tactiles, me permet enfin d’aborder le problème complétement différemment. Je suis navré d’avoir à l’avouer (mp pour plus de détails), les médecins devraient d’ailleurs se pencher là-dessus, j’en parlerai à Garches à l’occasion... 
Après plus de 10 ans de néant total, je parviens clairement à reconnecter mes nerfs depuis mon cerveau à mon pénis et à retrouver des sensations, puis enfin l’orgasme et l’éjaculation. Orgasmes bien plus longs et intenses que j’ai d’ailleurs connus valide.
Je suis parvenu à trouver certaines zones plus sensibles, que je n’utilisais pas auparavant afin de parvenir au plaisir puis à l’orgasme. Enfin !...



Que l’on soit bien d’accord, je ne fais pas l’apologie du moyen qui me permit de retrouver le plaisir, je vous fait part plutôt du processus que celui-ci m’a permis de comprendre, et qui me permet aujourd’hui d’avoir retrouvé le plaisir.



Ce que je comprends ce jour-là, et que j’applique et développe pendant presque un an sans avoir besoin d’aucun recours est le suivant :

Notre moelle est atteinte, il faut donc éviter de la solliciter trop brutalement.
Je m’explique, dans mon cas, comme je n’avais plus la moindre sensation je m’efforçais de grossir le trait, c’est-à-dire fortes pressions, mouvements très rapides à la recherche de sensations. Résultat nul ! C’est finalement l’inverse qu’il faut faire…

En concentrant mon esprit sur des pensées érotiques, mais surtout grâce à l’apport de support vidéo, en prenant le temps de me conditionner, je procède donc de manière extrêmement subtile afin de sentir le plaisir monter et ainsi j’arrive à cumuler assez de boucles (Google pour ces histoires de « boucles », genre de cycles de la montée de plaisir qui finalement provoquent l’orgasme). J’ai donc, au bout d’une année de travaux !  réussi à mettre au point un protocole qui me permet de parvenir au plaisir. Il serait ici un peu déplacé de vous détailler les gestes qui dans mon cas m’ont permis de retrouver le plaisir et l’orgasme…



Le but de mon message et de ma propre expérience est donc le suivant :


- Il est indispensable dans un premier temps d’oublier les mécanismes qui nous permettaient de parvenir au plaisir au temps où nous étions valides. Ils ne fonctionnent plus.
- Il faut donc réapprendre, recommencer depuis le début la découverte de notre nouveau corps blessé, cela revient à se redécouvrir, comme si nous étions enfant. Il existe peut-être une autre voix pour retrouver le plaisir (je dis peut-être car je ne suis pas médecin, ceci est mon expérience et je souhaiterai que si cela a fonctionné pour moi, ce soit possible pour d’autres mais je n’en ai aucune certitude et je n’ai pas la prétention d’assener quelconque vérité…), à chacun de trouver la façon de les activer.


- Nous sommes « blessés médullaires » nous devons donc aborder notre corps et dans ce cas là notre sexe et notre sexualité de manière extrêmement délicate. Ma sensation aujourd’hui est que finalement je suis devenu « hyper sensible ». C’est ce qui résume le mieux mon ressenti et j’espère que sans avoir a rentrer dans les détails techniques, cela peut donner une idée de la manière dont je procède aujourd’hui.
 Pour parvenir à obtenir des sensations et du plaisir, il faut une délicatesse extrême !
C’est pourquoi aussi, les vibros sont pour mon expérience d’une utilité nulle (hormis pour l’aide à l’éjaculation) dans la recherche du plaisir. C’est l’exact opposé du principe qui m’a permis d’éprouver à nouveau du plaisir. Une vibration forte, brutale et absolument pas « progressive » si bien que je fini par comprendre pourquoi il ne convient pas à nombre d’entre nous, du moins dans la cadre de la recherche du plaisir.


- Et enfin PRENDRE LE TEMPS, il m’a fallu parfois plusieurs heures avant de parvenir à l’orgasme, mais ce furent plusieurs heures de plaisir jusque-là disparu… Et vous imaginez bien que pour tenir plusieurs heures, il ne s’agit pas de « manipulations » mécaniques ou soutenues, bien au contraire… 



Ça été pour moi un long cheminement, mais je suis parvenu aujourd’hui à retrouver le plaisir, l’orgasme et l’éjaculation. C’est quelque chose que je croyais impossible mais je ne parvenais pas à l’idée de faire le deuil de ma sexualité.


Je m’excuse pour ce long message et maintenant que j’arrive à la fin, je me rends compte combien il est difficile sans rentrer dans des détails techniques, d’expliquer cette expérience. J’espère juste qu’elle permettra à d’autres de garder espoir. Même 10 après, c'est encore parfois possible...



Hors ligne system64

  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 195
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Tétraplégique
A la recherche du plaisir
« Réponse #1 le: 20 mai 2019 à 10:22:34 »
bonjour, dans ton cas paraplégie incomplète) il y a des possibilités de retrouver des sensations, mais dans les blessés médullaires complets, hélas non!.

Hors ligne éric

  • Membre de l'association
  • Adepte du forum
  • ******
  • Messages: 1592
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Paraplégique
A la recherche du plaisir
« Réponse #2 le: 20 mai 2019 à 14:53:29 »
j ai maté plusieurs heures jacquie et michel et pornohuh sans résultats  :evil:

donc apparemment il faut y joindre un produit illicite :azn:


une  bonne ligne de coke avec une demi bouteille de jack daniel's pour monter au ciel en jouissant comme un goret

avec une gaule d enfer , c est bien ça ?  :grin: :grin:


sinon balance ta formule ça va nous aider :evil:

il est bien ce post  :grin:

eric

Hors ligne system64

  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 195
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Tétraplégique
A la recherche du plaisir
« Réponse #3 le: 20 mai 2019 à 15:09:05 »
y a pas de formule, on est fait comme des rats, les complets!!

Hors ligne Kristof

  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 328
  • Sexe: Homme
  • Le bout du tunnel j'espère.
    • Voir le profil
  • Handicap: Tétraplégique
  • Niveau de lésion: C4 c5 lourd ...
A la recherche du plaisir
« Réponse #4 le: 20 mai 2019 à 15:21:34 »
si l'on était éjaculateur précoce avant , peut etre , et encore ???? 
Notre organe doit  avoir une espece de mémoire interne car il réagit au toucher , plus les érection matinale etc .
les femmes on toujours dit que nous avions 2 cerveaux ... peut etre ont elles raison .
Mais pour l'éjaculation , la jouissance c'est notre 2 eme cerveau ( celui ds la tete ) ki agit . et sans connection je voit pas comment ca marcherait ?
 faut en parler a COURTINE pour nous brancher ca en wifi !


Garçons espoir et démerdons nous comme on peut en attendant .

Hors ligne system64

  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 195
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Tétraplégique
A la recherche du plaisir
« Réponse #5 le: 20 mai 2019 à 18:50:39 »
courtine c'est pas un dieu non plus

Hors ligne Pipo

  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 149
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Paraplégique
  • Niveau de lésion: D10-D11
A la recherche du plaisir
« Réponse #6 le: 20 mai 2019 à 20:05:45 »
Si faut s'enfiler une demi bouteille de whisky plus un rail de coke à chaque fois qu'on veut tirer un coup, moi je vais pas tenir le rythme...  :grin:

Le sujet reste intéressant, merci Emm(anuel ?)


Hors ligne mad

  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 242
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Paraplégique
A la recherche du plaisir
« Réponse #7 le: 20 mai 2019 à 21:11:03 »

Puis un jour, le miracle se produit ! Pour être tout à fait honnête c’est un hasard, la prise d’une substance illicite qui procure une exacerbation des sensations tactiles, me permet enfin d’aborder le problème complétement différemment. Je suis navré d’avoir à l’avouer (mp pour plus de détails), les médecins devraient d’ailleurs se pencher là-dessus, j’en parlerai à Garches à l’occasion... 
Après plus de 10 ans de néant total, je parviens clairement à reconnecter mes nerfs depuis mon cerveau à mon pénis et à retrouver des sensations, puis enfin l’orgasme et l’éjaculation. Orgasmes bien plus longs et intenses que j’ai d’ailleurs connus valide.
Je suis parvenu à trouver certaines zones plus sensibles, que je n’utilisais pas auparavant afin de parvenir au plaisir puis à l’orgasme. Enfin !...



Extasy ? Lsd ? :-)

Hors ligne Emm.

  • Habitué
  • **
  • Messages: 8
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Paraplégique
  • Niveau de lésion: D11-D12
A la recherche du plaisir
« Réponse #8 le: 21 mai 2019 à 11:30:04 »
bonjour, dans ton cas paraplégie incomplète) il y a des possibilités de retrouver des sensations, mais dans les blessés médullaires complets, hélas non!.

Oui je comprends bien la différence, tu as raison de le préciser et je m'excuse de ne pas l'avoir souligné.
Il me semblait que cela pouvait être intéressant de parler de mon cas car à la sortie de ma seconde opération (même si je n'ai pas qu'une blessure médullaire partielle causée par un kyste), je me suis retrouvé avec une absence complète de sensations. Et cela pendant plus de 10 ans. Certes, je n'ai pas de lésion complète de la moelle, mais le résultat est le même. Ma tumeur a compressée suffisamment mes nerfs pour que ces petits salauds ne s'en remettent pas et que je me retrouve avec une vessie neurologique, donc auto-sondages quotidiens et aide à la procréation puisque je ne parviens plus à éjaculer (jusqu'à ma rééducation personnelle).
Je n'essaie pas de dire que c'est possible pour tout le monde, mais force est de constater que le cerveau n'oublie pas certaines choses...

Hors ligne Emm.

  • Habitué
  • **
  • Messages: 8
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Paraplégique
  • Niveau de lésion: D11-D12
A la recherche du plaisir
« Réponse #9 le: 21 mai 2019 à 11:55:12 »
Extasy ? Lsd ? :-)
Content de retrouver ici quelqu'un qui connait la spirale (les vrais savent...) ;)
Tout comme moi, tu vas privilégier les substances qui "exacerbent " les sensations physiques, alors le LSD tu mets de coté, trop complexe, mais par contre Xtasy, MDMA, cocaïne sont tes amis dans la recherche du plaisir perdu...

Hors ligne Emm.

  • Habitué
  • **
  • Messages: 8
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Paraplégique
  • Niveau de lésion: D11-D12
A la recherche du plaisir
« Réponse #10 le: 21 mai 2019 à 12:27:05 »
une  bonne ligne de coke avec une demi bouteille de jack daniel's pour monter au ciel en jouissant comme un goret

avec une gaule d enfer , c est bien ça ?  :grin: :grin:
Eric, tu es sur la bonne piste ! Et si c'est possible, j'y ajouterais une femme, marie-jeanne !
Chacun a son rôle....
- "Marie-Jeanne" m'a aidé à rester "focus" sur le sujet (en l’occurrence, des trucs vidéos un peu cochon hein ;)
- "Pablo Escobar" m'a permis de retrouver des sensations que je croyais perdues à jamais (zones érogènes et/ou nouvelles zones érogènes)
- Et enfin "Jack Daniel's" (ou autre) m'a soutenu dans mon rôle de Rocco Siffredi, si tu vois ce que je veux dire... ;)

Par contre, pour la gaule d'enfer, à cause de Pablo tu oublies, mais crois moi que ça n’empêche pas le reste !
C'est une chose que j'ai oublié de préciser, mais il m'est arrivé à de nombreuses reprises d'arriver à l'orgasme/éjaculation sans aucune érection !

*ATTENTION : à ne pas reproduire à la maison bien sûr.... (je suis un professionnel de la profession.)

Hors ligne Emm.

  • Habitué
  • **
  • Messages: 8
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Paraplégique
  • Niveau de lésion: D11-D12
A la recherche du plaisir
« Réponse #11 le: 21 mai 2019 à 12:32:07 »
Si faut s'enfiler une demi bouteille de whisky plus un rail de coke à chaque fois qu'on veut tirer un coup, moi je vais pas tenir le rythme...  :grin:

Le sujet reste intéressant, merci Emm(anuel ?)
Pipo, je te rejoins, puis ça revient un peu cher à la fin ! :)
J'espère que je me fais bien comprendre. Je ne prône pas l'utilisation de subterfuges illicites, néanmoins dans mon cas il s'est avéré que par le fruit du hasard, ces substances m'ont permis de refaire une connexion avec des parties de mon corps avec lesquelles je ne communiquais plus depuis plus de 10 ans...

Hors ligne éric

  • Membre de l'association
  • Adepte du forum
  • ******
  • Messages: 1592
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Paraplégique
A la recherche du plaisir
« Réponse #12 le: 22 mai 2019 à 20:47:51 »
je suis chaud patate :

j ai coller un big poster de clara morgane dans ma chambre , elle est actuellement dans mon champ de

vision  :tongue:

je suis passé tous a l heure chez mon dealer de jack daniel's  , le carrefour contact de mon village

la je prépare mon flacon de rivotril , mes efferalgans codéiné broyé avec amour  , je vais te claqué tous ça

dans un grand verre de tonton jack 's , et je vous dis pas ce qu elle va prendre la clara  :evil: :cool:

j ai préparé aussi 3 rouleau de sopalin , ça fait 16 ans que mes tétards n ont pas vu le jour , mon floute je vous dis

pas ça va être un grand cru  :grin:

j espère que mes 2 neurones restantes  vont pas bugger avec ma mixture  :undecided:  , mais bon même pas peur !

bisou les filles , je vous laisse , j ai la jouissance du siècle qui m attend  :tongue: :evil:

Hors ligne Pipo

  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 149
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Paraplégique
  • Niveau de lésion: D10-D11
A la recherche du plaisir
« Réponse #13 le: 22 mai 2019 à 21:04:38 »
t'as pensé à faire évacuer le quartier ?
16 ans ça fait long, il doit y avoir de la pression, ça peut être dangereux...

Les efferalgan, si tu peux les réduire en poudre et te faire des lignes à sniffer, ça peut être sympa  :grin: :evil:

Hors ligne gilles

  • Modérateurs
  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 3506
  • Sexe: Homme
  • je déteste les piscines depuis le 05/08/1997
    • Voir le profil
  • Handicap: Tétraplégique
  • Niveau de lésion: C5/C6
A la recherche du plaisir
« Réponse #14 le: 23 mai 2019 à 15:32:37 »


Les efferalgan, si tu peux les réduire en poudre et te faire des lignes à sniffer, ça peut être sympa  :grin: :evil:
ou te les injecter dans la "teub", l’urètre pour  être plus précis, les acteurs pornos et à la grande époque ils faisait de même avec de la coke pour que les érections dure plus longtemps,
bon...il y en à qui en sont mort pour en avoir trop mis et avoir la barre pendant des semaines. :undecided:

éric, alors!!!!! tu à déclenché le plan ORSEC dans ton bled ? :grin: :grin:
DÉSIREUX D’ADHÉRER A ALARME ? Merci de cliquer sur la bannière 



Modérateur sur www.buspirit.

Hors ligne Emm.

  • Habitué
  • **
  • Messages: 8
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Paraplégique
  • Niveau de lésion: D11-D12
A la recherche du plaisir
« Réponse #15 le: 23 mai 2019 à 17:53:07 »
Je suis passé tous a l heure chez mon dealer de jack daniel's  , le carrefour contact de mon village

la je prépare mon flacon de rivotril , mes efferalgans codéiné broyé avec amour  , je vais te claqué tous ça

dans un grand verre de tonton jack 's , et je vous dis pas ce qu elle va prendre la clara  :evil: :cool:
Ahah ! Eric, attention à bien suivre la posologie !
J'ai bien précisé que ce n'est pas à reproduire à la maison ! Ceci à été réalisé par un professionnel ! ;)

Blague à part, vas-y cool quand même hein !? Enfin, j'espère que tu nous laissera Clara en bon état aussi ! :)
Puis pense bien à ce que j'ai suggéré, laisse travailler d’abord la tête avant de commencer à faire quoi que ce soit avec ce qui se situe sous la ceinture. Se mettre en condition et prendre le temps, ça été la clé du succès pour moi en tous cas...
Tu nous raconteras !

Hors ligne éric

  • Membre de l'association
  • Adepte du forum
  • ******
  • Messages: 1592
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Paraplégique
A la recherche du plaisir
« Réponse #16 le: 23 mai 2019 à 22:48:47 »
Plus sérieusement tu devrais donner ta méthode , si ça peut aider nos amis incomplet se serait cool 

pour le reste , j ai longuement essayé des méthodes , même avec le mental mais rien n y fait

être para ou tétra complet , mis a part les mytho de services , il y a pas grand chose a attendre

enfin pour moi rien du tous

merci a toi emm ,pour ton humour et ouverture d esprit et n hésite pas a nous renseigner ,ça peut aider d autre

eric 

Hors ligne Emm.

  • Habitué
  • **
  • Messages: 8
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Paraplégique
  • Niveau de lésion: D11-D12
A la recherche du plaisir
« Réponse #17 le: 24 mai 2019 à 19:23:57 »
Plus sérieusement tu devrais donner ta méthode , si ça peut aider nos amis incomplet se serait cool

pour le reste , j ai longuement essayé des méthodes , même avec le mental mais rien n y fait

être para ou tétra complet , mis a part les mytho de services , il y a pas grand chose a attendre

enfin pour moi rien du tous

merci a toi emm ,pour ton humour et ouverture d esprit et n hésite pas a nous renseigner ,ça peut aider d autre

Je t'en prie Eric, c'est avec plaisir.
Le forum ma été une source précieuse d'information pour moi, je l'ai consulté en visiteur pour plusieurs sujets différents.
Cela me fait plaisir si mes "recherches" peuvent aider certains et je suis disponible en MP pour développer mon approche sous forme de "tutoriaux".
En revanche, je suis navré et je comprends ta réaction en ce qui concerne la section complète. Je ne me base que sur mon cas, soit section/lésion incomplète.
Je n'aurais pas la prétention d'assener la moindre vérité sur ce sujet que je ne connais pas. Mais il faut admettre aussi les notions de douleurs "fantômes", j'ai moi même perdu toute sensibilité en dessous du genou sur ma jambe gauche au point de me faire opérer d'une griffe d'orteil sur 4 orteils sans anesthésie aucune, et j'éprouve tout de même certaines sensation. Il reste là un mystère que la médecine actuelle n'explique pas encore...
Encore une fois, l'idée d'une mémoire "immortelle" est peut être l'espoir (même si cela peut prendre des années de recherche que nous ne connaitrons pas de notre vivant hélas) de reconnecter même avec une section complète certaines connexions.
Quoi qu'il en soit, je suis ravi d'avoir au mois fait sourire certains d'entre vous ! :)
Au plaisir d'échanger !