Auteur Sujet: Pétition à Macron : Non au recul des droits !  (Lu 1524 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Arnaud

  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 725
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Autre
  • Niveau de lésion: Flémard
Pétition à Macron : Non au recul des droits !
« le: 10 octobre 2017 à 10:50:32 »

Onze associations viennent de lancer une pétition demandant au gouvernement de supprimer les mesures qui vont impacter les ressources des personnes handicapées.

À savoir : le gel du plafond pour les bénéficiaires de l’AAH en couple, la fusion des compléments de ressources et la suppression de la prime d’activité pour les pensionnés d’invalidité.

Organisations signataires :

AFM-Téléthon
AIDES
APF
CFPSAA
FFAIMC
FNATH
GIHP
Santé Mentale France
Unafam
Unapei
UNIOPSS
 
Cette pétition sera remise à :

- Président de la République
Emmanuel Macron

- Premier ministre
Edouard Philippe

- Ministre des solidarités et de la santé
Agnès Buzyn


Voici le lien pour signer la pétition :
https://www.change.org/p/handicap-maladie-stop-precarite

 :smiley:
« Modifié: 10 octobre 2017 à 10:58:51 par Arnaud »




Saint Gabriel - Apporte bonnes nouvelles.

Hors ligne Arnaud

  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 725
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Autre
  • Niveau de lésion: Flémard
Re : Pétition à Macron : Non au recul des droits !
« Réponse #1 le: 10 octobre 2017 à 11:04:41 »

Voici les points de recul des droits :

- 230 000 allocataires de l’AAH vivant en couple touchés

Les personnes en couple ne vont pas du tout bénéficier du coup de pouce. Soit près d’un quart des allocataires : 230 000 sur 1 million.

En effet, plus l’écart entre les ressources du foyer et le plafond maximal autorisé est important, plus l’AAH est élevée. Or, Bercy a décidé de geler ce plafond. Si les revenus de leur conjoint restent stables, le montant de l’AAH des allocataires en couple restera donc inchangé.


- Le complément de ressources devrait disparaître

Cela va toucher 65 000 allocataires lésés

Le gouvernement va profiter de cette revalorisation pour « fusionner en un seul » les deux compléments d’AAH, qui sont non cumulables et ont leurs propres critères d’attribution. Les détails de l’opération ne sont pas encore ficelés. Mais il ne fait guère de doute que le complément de ressources (179,31 €) va laisser place à une majoration pour la vie autonome (104,77 €) rénovée.

« La garantie de ressources, qui est composée de l’AAH et du complément de ressources, était l’un des acquis majeurs de la loi de 2005, s’indigne Alain Rochon, le président de l’APF. Sa suppression serait inacceptable. »

Supprimé à l’occasion du renouvellement des droits ?

« Cette mesure de simplification entrera en vigueur progressivement pour préserver les droits des actuels bénéficiaires de ces compléments », assure le gouvernement. Ceux qui perçoivent aujourd’hui le complément de ressources continueraient donc à le percevoir. Mais il n’y aurait plus de nouveaux entrants.

Que se passera-t-il aussi lors de l’arrivée à échéance de leurs droits (le complément est attribué pour un nombre d’années, en même temps que l’AAH) ? « La question n’est pas encore tranchée, répond le cabinet de la secrétaire d’État chargée des personnes handicapées, Sophie Cluzel. Le récent allongement de la durée d’attribution de l’AAH, jusque vingt ans, rend cette prestation plus durable. »


- Les pensionnés d’invalidité en emploi sanctionnés

Mauvaise surprise aussi pour les pensionnés d’invalidité exerçant une activité professionnelle. D’un côté, le gouvernement claironne que la prime d’activité, versée aux travailleurs percevant de faibles ressources d’activité, va augmenter pour « tous les bénéficiaires ».

De l’autre, son projet de loi de finances 2018 contient une mesure qui va en priver les titulaires d’une pension, d’une rente d’invalidité ou d’une rente accident du travail-maladie professionnelle. Le montant moyen de cette prime s’élève à 158 euros par foyer bénéficiaire. 250 000 pensionnés d’invalidité sont potentiellement concernés.

Voici les causes de cette pétition !

Ces mesures inadmissibles envoient un mauvais signal !

Il n’est pas trop tard pour amener le gouvernement à revoir sa copie, ajoute Arnaud De Brocca, le secrétaire général de la Fnath.

Il aurait tout intérêt à montrer que son premier budget ne va pas profiter qu’aux riches. Nos associations vont travailler à convaincre parlementaires et ministères. Et une forte mobilisation sur la pétition constituerait un argument supplémentaire. »

Alors, une signature pour rendre au gouvernement la monnaie de sa pièce ?

https://www.change.org/p/handicap-maladie-stop-precarite

 :smiley:

« Modifié: 10 octobre 2017 à 11:14:28 par Arnaud »
Saint Gabriel - Apporte bonnes nouvelles.

Hors ligne gilles

  • Modérateurs
  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 2946
  • Sexe: Homme
  • je déteste les piscines depuis le 05/08/1997
    • Voir le profil
  • Handicap: Tétraplégique
  • Niveau de lésion: C5/C6
Re : Pétition à Macron : Non au recul des droits !
« Réponse #2 le: 10 octobre 2017 à 11:42:08 »
merci Arnaud, faut signer, si ça peut apporter du poids au changement de certaines choses, faut le faire.
DESIREUX D'ADHERER A ALARME ? Merci de cliquer sur la bannière  :sm6:



Modérateur sur www.buspirit.

Hors ligne thomas

  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 189
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Paraplégique
  • Niveau de lésion: d4
Re : Pétition à Macron : Non au recul des droits !
« Réponse #3 le: 10 octobre 2017 à 12:03:41 »
Signé! Merci Arnaud de partager et faire suivre toute l'actu "sociale"nous concernant!


 :wink:

Hors ligne Arnaud

  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 725
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Autre
  • Niveau de lésion: Flémard
Re : Pétition à Macron : Non au recul des droits !
« Réponse #4 le: 10 octobre 2017 à 12:41:35 »
faut signer, si ça peut apporter du poids au changement de certaines choses, faut le faire.

Exact, c'est le nombre qui fait la force !


D'autant que cette pétition est lancée et soutenue par 11 associations.
( AFM-Téléthon / AIDES / APF / CFPSAA / FFAIMC / FNATH / GIHP / Santé Mentale France / Unafam / Unapei / UNIOPSS )

Donc signez la pétition !

Et n’hésitez pas à diffuser cette pétition sur Facebook, twitter et autour de vous.

Pour signez, cliquer sur le lien ci dessous :
https://www.change.org/p/handicap-maladie-stop-precarite

Et n'oubliez pas de parler de cette initiative et de cette pétition autour de vous.

Et invitez les personnes a signer.
« Modifié: 10 octobre 2017 à 12:48:13 par Arnaud »
Saint Gabriel - Apporte bonnes nouvelles.

Hors ligne DANIEL BERCHAT

  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 497
  • Sexe: Homme
  • mercedes vito 230 TB
    • Voir le profil
    • http://daniel.berchat@wanadoo.fr
  • Handicap: Paraplégique
  • Niveau de lésion: rupture aortique
Re : Pétition à Macron : Non au recul des droits !
« Réponse #5 le: 10 octobre 2017 à 16:50:19 »
bonjours a toutes et tous,


signé ,


daniel

Hors ligne Arnaud

  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 725
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Autre
  • Niveau de lésion: Flémard
Re : Pétition à Macron : Non au recul des droits !
« Réponse #6 le: 10 octobre 2017 à 17:01:32 »

A 17 heures, la pétition a déjà plus de 7500 signataires

 :ok:   :ok:


Saint Gabriel - Apporte bonnes nouvelles.

Hors ligne Grand-duc

  • Accoutumé du forum
  • *****
  • Messages: 42
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Autre
Re : Pétition à Macron : Non au recul des droits !
« Réponse #7 le: 10 octobre 2017 à 17:08:03 »
Signé  :lol: :1409:

Hors ligne DANIEL BERCHAT

  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 497
  • Sexe: Homme
  • mercedes vito 230 TB
    • Voir le profil
    • http://daniel.berchat@wanadoo.fr
  • Handicap: Paraplégique
  • Niveau de lésion: rupture aortique
Re : Pétition à Macron : Non au recul des droits !
« Réponse #8 le: 10 octobre 2017 à 17:18:52 »
re , arnaud ; ils devrait l envoyer aussi a Mme Brigitte Macron , car je crois savoir qu'elle va s'investir dans le problème du handicap durant la mandature ,
daniel

Hors ligne Arnaud

  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 725
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Autre
  • Niveau de lésion: Flémard
Re : Pétition à Macron : Non au recul des droits !
« Réponse #9 le: 10 octobre 2017 à 17:47:49 »
re , arnaud ; ils devrait l envoyer aussi a Mme Brigitte Macron , car je crois savoir qu'elle va s'investir dans le problème du handicap durant la mandature ,
daniel

Cela ne sert à rien.

Car Cela concerne les décideurs politiques et non leurs époux ou épouses.

Il ne faut pas tout mélanger
Saint Gabriel - Apporte bonnes nouvelles.

Hors ligne Invalide

  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 482
  • Sexe: Homme
  • Ne pas dépasser la dose prescrite
    • Voir le profil
  • Handicap: Autre
Re : Pétition à Macron : Non au recul des droits !
« Réponse #10 le: 10 octobre 2017 à 18:56:26 »
hello ! merci Arnaud pour l'info et j'ai signé.

Maintenant, va expliquer le comment du :"Mon mari vous le met bien profond, et moi je vous caresse les roues. :reflechis:

Hors ligne Arnaud

  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 725
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Autre
  • Niveau de lésion: Flémard
Re : Pétition à Macron : Non au recul des droits !
« Réponse #11 le: 14 octobre 2017 à 12:59:37 »

On vient de passer les 21000 signataires

Signez la pétition, encore, encore, encore !

N’hésitez à diffuser cette pétition sur Facebook, twitter et autour de vous et surtout signez là.

Pour signez, cliquer sur le lien ci dessous :
https://www.change.org/p/handicap-maladie-stop-precarite

Et n'oubliez pas de parler de cette initiative et de cette pétition autour de vous.

Et invitez les personnes a signer.
Saint Gabriel - Apporte bonnes nouvelles.

Hors ligne Arnaud

  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 725
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Autre
  • Niveau de lésion: Flémard
Re : Pétition à Macron : Non au recul des droits !
« Réponse #12 le: 21 octobre 2017 à 09:44:33 »

On vient de passer les 30 000 signataires

Bravo !!!!

N’hésitez à diffuser cette pétition !!!

Plus on fait connaitre et signez cette pétition, plus on aura d'écoute !

Continuons !!


Saint Gabriel - Apporte bonnes nouvelles.

Hors ligne Arnaud

  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 725
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Autre
  • Niveau de lésion: Flémard
Re : Pétition à Macron : Non au recul des droits !
« Réponse #13 le: 31 octobre 2017 à 16:20:42 »

35 000 Signatures !

Continuons à diffuser et à signer la pétition contre la précarité des personnes handicapées.

Pour signez, cliquer sur le lien ci dessous :
https://www.change.org/p/handicap-maladie-stop-precarite
Saint Gabriel - Apporte bonnes nouvelles.

Hors ligne Arnaud

  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 725
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Autre
  • Niveau de lésion: Flémard
Re : Pétition à Macron : Non au recul des droits !
« Réponse #14 le: 06 novembre 2017 à 12:36:26 »

On s'attaque au statut de la personne handicapée »

- L'Allocation adulte handicapé va être revalorisée de 90 euros par mois d'ici à novembre 2019, est-ce une victoire pour vous ?

Nous en sommes satisfaits, même si les bénéficiaires de l'AAH ne sont toujours pas au-dessus du seuil de pauvreté. Quatre-vingt dix euros, c'est mieux que les 50 euros obtenus sous le quinquennat précédent. Mais cela n'est pas exceptionnel. Sous Nicolas Sarkozy, nous avions obtenu 150 euros. Et ce gain était valable pour tous, alors que dans le projet de loi de finances pour 2018, on met des conditions qui n'avaient pas été annoncées lors de la campagne électorale.

Pour pouvoir afficher une revalorisation rapide de l'allocation, le gouvernement a choisi d'exclure une partie des handicapés, ceux qui sont en couple.
A deux, au lieu de passer de 1.620 euros à 1.800 euros, le plafond de ressources va être gelé, sous prétexte que le seuil de pauvreté serait dépassé. Les bras m'en tombent !

Le pire, c'est qu'on change les règles du jeu, on s'attaque au statut de la personne handicapée, qu'on pensait protégé.

- Un couple touche moins que deux individus, c'est déjà la règle du revenu de solidarité active...

On nous parle de rapprochement de l'AAH avec le barème du RSA. Mais tous les minima sociaux ne se valent pas. Contrairement à la pauvreté, le handicap est irréversible. Et souvent, il n'y a pas d'autres sources de revenus que les allocations, car dans 80 % des cas, les bénéficiaires de l'AAH ne travaillent pas. Parmi les 20 % restants, la moitié travaille en milieu ordinaire. Les autres sont accueillis dans le secteur protégé. A ce propos, nous avons aussi un sujet avec les contrats aidés.

Aujourd'hui, 52.000 handicapés en bénéficient, dont 43.000 dans le secteur non-marchand. Or, c'est une première, le gouvernement a décidé de ne plus subventionner que 200.000 contrats aidés contre 450.000 actuellement. Les niveaux de prise en charge sont ramenés à 50 %, alors que nous pouvions avoir jusqu'à 95 %. De plus, le public handicapé n'est plus prioritaire : seuls les jeunes et les chômeurs longue durée le sont. Les 500.000 chômeurs handicapés vont avoir beaucoup de mal face à cette concurrence.

- Comment comptez-vous faire entendre votre voix ?

Nous avons lancé une pétition qui a recueilli plus de 35.000 signatures. Nous avons aussi écrit au Premier ministre il y a deux mois. J'ai été ravie d'apprendre vendredi, en suivant les débats à l'Assemblée, qu'il allait nous répondre !

Nous sommes très choqués par ces mesures, mais aussi par les propos tenus devant le Conseil national consultatif des personnes handicapées, où nous avons entendu un rappel à la solidarité familiale, alors que nous pensions qu'en France, la solidarité nationale était prééminente. Il y a un fossé culturel, un manque d'études d'impact et de travail concerté qui nous laisse un goût amer.

Source :
https://www.lesechos.fr/economie-france/social/030823320589-veronique-bustreel-on-sattaque-au-statut-de-la-personne-handicapee-2127376.php

Continuons à diffuser et à signer la pétition contre la précarité des personnes handicapées.

Pour signez, cliquer sur le lien ci dessous :
https://www.change.org/p/handicap-maladie-stop-precarite
« Modifié: 06 novembre 2017 à 12:42:46 par Arnaud »
Saint Gabriel - Apporte bonnes nouvelles.

Hors ligne Arnaud

  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 725
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Autre
  • Niveau de lésion: Flémard
Re : Pétition à Macron : Non au recul des droits !
« Réponse #15 le: 07 novembre 2017 à 15:04:45 »

Voici un article résumant la perte des droits des personnes handicapées voulue et désirer par Macron

https://votreargent.lexpress.fr/consommation/handicap-le-gouvernement-donne-t-il-d-une-main-pour-reprendre-de-l-autre_1957479.html



 
« Modifié: 07 novembre 2017 à 15:09:56 par Arnaud »
Saint Gabriel - Apporte bonnes nouvelles.

Hors ligne Arnaud

  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 725
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Autre
  • Niveau de lésion: Flémard
Re : Pétition à Macron : Non au recul des droits !
« Réponse #16 le: 07 novembre 2017 à 15:27:18 »

Je viens d'apprendre que les handis vont encore perdre des droits.

Cela a été voté à l'assemblée nationale en toute discrétion !

Sont concerner les personnes qui reçoivent :


- Le complément de ressources (179,31 € )
- La majoration pour la vie autonome (MVA – 104,77 €).


A partir du 1er janvier 2019, ces 2 aides disparaissent !


Seul restera la majoration pour la vie autonome (MVA – 104,77 €).

Mais pour bénéficier de ce complément, il faudra être locataire et seulement locataire.


Tout ceux qui sont propriétaire de leurs logement ne pourront plus percevoir cette aide.

Ce nouveau critère a été ajouter pour exclure plus de personnes handicapées de cette aide et donc faire des économies plus importante sur les dos des personnes handicapées !


Bienvenue dans cette triste réalité !

Macron n'aime vraiment pas les handis !!!

 :undecided: 
« Modifié: 07 novembre 2017 à 15:40:34 par Arnaud »
Saint Gabriel - Apporte bonnes nouvelles.

Hors ligne Arnaud

  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 725
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Autre
  • Niveau de lésion: Flémard
Re : Pétition à Macron : Non au recul des droits !
« Réponse #17 le: 10 novembre 2017 à 12:34:54 »

Le 9 octobre 2017, nous lancions avec 11 autres associations  une pétition en ligne pour demander au gouvernement de revenir sur le plan de revalorisation de l’Allocation Adulte Handicapé (AAH).

Celui-ci privera en effet des milliers de personnes en situation de handicap d'une réelle hausse de leur pouvoir d'achat. Un mois a passé, apportant près de 40 000 signataires et de nombreuses retombées dans les médias.

Pour que le message soit porté au gouvernement par le plus grand nombre, il est encore temps de signer cette pétition et de défendre les droits et le pouvoir d’achat de personnes en situation de handicap, vivant déjà bien souvent sous le seuil de pauvreté !

Donc signez la pétition !

Ensemble, nous réussirons !

Et n’hésitez pas à diffuser cette pétition sur Facebook, twitter et autour de vous.

Pour signez, cliquer sur le lien ci dessous :
https://www.change.org/p/handicap-maladie-stop-precarite



« Modifié: 10 novembre 2017 à 12:37:29 par Arnaud »
Saint Gabriel - Apporte bonnes nouvelles.

Hors ligne Arnaud

  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 725
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Autre
  • Niveau de lésion: Flémard
Re : Pétition à Macron : Non au recul des droits !
« Réponse #18 le: 21 décembre 2017 à 13:33:35 »



Tient cela bouche un peu...


----------------------------------------------------------------------


AAH en couple : vers une loi pour ne plus prendre en compte les revenus du conjoint ?

La députée Marie-Georges Buffet (Parti communiste français) a déposé, début décembre, une proposition de loi visant à supprimer la prise en compte des revenus du conjoint pour le calcul de l’allocation adulte handicapé. L’ancienne ministre de la Jeunesse et des sports du gouvernement Jospin (1997-2002) détaille son projet pour Faire-face.fr.

- Faire Face : Pourquoi la prise en compte des revenus du conjoint pour le calcul de l’AAH est-elle inacceptable ? Après tout, c’est le cas pour le RSA.

Marie-Georges Buffet : L’AAH est une allocation d’autonomie. Elle a pour but de donner à son bénéficiaire les moyens de son autonomie financière, même si son montant reste aujourd’hui insuffisant. Elle est attachée la personne et ne saurait donc lui être retirée si elle se met en couple.

Prendre en compte les ressources du compagnon ou du conjoint pour déterminer le droit à l’AAH, c’est rendre la personne dépendante. C’est contraire au principe même de cette allocation. Il faut changer la loi. C’est une question de dignité pour les allocataires. Le RSA, lui, doit, normalement, permettre de faire face à une situation provisoire. C’est ce qui le rend fondamentalement différent de l’AAH.


- FF : Le gouvernement avance une autre justification à la prise en compte des ressources du conjoint : « La solidarité nationale complète la solidarité familiale, elle ne doit pas s’y substituer. »

M-G. B : C’est la solidarité familiale qui complète la solidarité nationale, pas le contraire, comme l’avance le gouvernement. Les citoyens français cotisent tout au long de leur vie pour bénéficier des prestations sociales dont ils pourraient avoir besoin, un jour.

La Sécurité sociale est fondée sur le principe : « Chacun cotise selon ses moyens, chacun reçoit selon ses besoins. » La pension d’un retraité ne dépend pas des ressources de son conjoint. Il n’y a aucune raison que ce ne soit pas la même chose pour l’AAH, même si cette allocation est financée par l’État et non par la Sécurité sociale.


- FF : Le gouvernement va geler le plafond de ressources ouvrant droit à l’AAH, pour les couples. Autrement dit, tous ne bénéficieront pas intégralement de la revalorisation annoncée de cette allocation (860 le 1er novembre 2018 puis 900 € un an plus tard). Comment analysez-vous cette décision ?

M-G. B : Le gouvernement reprend d’une main ce qu’il donne de l’autre. Ce gel est dicté par la recherche d’économies. Mais il reflète une incompréhension complète de ce qu’est l’AAH, une allocation d’autonomie.


- FF : Comment jugez-vous le début du quinquennat pour la politique du handicap, priorité affichée du président de la République ?

M-G. B : L’accessibilité constitue une question-clé pour les citoyens en situation de handicap. Mais elle reste ignorée. Les moyens nécessaires pour rendre la France accessible ne sont pas mobilisés.

Nous débattons actuellement à l’Assemblée nationale du projet de loi relatif à l’organisation des Jeux olympiques et paralympiques. Les Jeux de Paris-Saint Denis sont une opportunité à saisir pour faire avancer l’accessibilité. Je demanderai au gouvernement de prévoir les financements nécessaires.


- FF : Quel est l’avenir de votre proposition de loi ?

M-G. B : Pour qu’une proposition de loi puisse avoir une chance de passer, il faut qu’elle soit portée par différents groupes politiques à l’Assemblée nationale. Je vais leur demander de s’y associer. Il existe une grande disparité au sein du groupe La République en marche. Je n’exclus donc pas que certains députés du groupe majoritaire puissent soutenir ma proposition de loi. Les chances de succès sont minces mais pas nulles.


Proposition de loi :
http://www.assemblee-nationale.fr/15/propositions/pion0458.asp


Source :
http://www.faire-face.fr/2017/12/21/aah-couple-proposition-de-loi-supprimer-prise-compte-ressources-conjoint/


 :smiley:
« Modifié: 21 décembre 2017 à 14:08:55 par Arnaud »
Saint Gabriel - Apporte bonnes nouvelles.