Auteur Sujet: Escarre chronique et activac  (Lu 3916 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Socrate10

  • Nouveau
  • *
  • Messages: 12
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Tétraplégique
  • Niveau de lésion: C5
Escarre chronique et activac
« le: 03 octobre 2016 à 09:16:50 »
Bonjour,
Des escarres aux ischions depuis une quinzaine d'années font des poches infectieuses dans les muscles du fessier. Régulièrement, une grosse inflammation avec de la température (38°) et beaucoup de souffrances.
Depuis peu j'utilise un matelas Sentech et un coussin de fauteuil (sur le même compresseur) pour essayer d'améliorer la situation, sans résultat.
En discutant avec le responsable national du fabricant, il m'a affirmé que sans l'utilisation d'un système Activac, le matelas ne pourrait seul résoudre le problème.
Connaissez vous ce procédé et pouvez vous me parler de son efficacité ? Mon médecin traitant ne connait pas et un spécialiste est compliqué à consulter.
La mise sous pression négative devrait permettre le drainage et le resserrement des tissus pour une aide à la cicatrisation.
Qu'en pensez vous ?
D'avance, merci de vos retours.
Soc
Hédonisme, Épicurisme et Libre Pensée
Acronyme : HELP

Hors ligne gilles

  • Administrateur
  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 4213
  • Sexe: Homme
  • je déteste les piscines depuis le 05/08/1997
    • Voir le profil
  • Handicap: Tétraplégique
  • Niveau de lésion: C5/C6
Re : Escarre chronique et activac
« Réponse #1 le: 03 octobre 2016 à 12:07:11 »
DÉSIREUX D’ADHÉRER A ALARME ? Merci de cliquer sur la bannière 



Modérateur sur www.buspirit.

Hors ligne slhoka

  • Membre de l'association
  • Adepte du forum
  • ******
  • Messages: 111
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Paraplégique
Re : Escarre chronique et activac
« Réponse #2 le: 03 octobre 2016 à 12:40:05 »
Salut socrate
j'ai aussi un escarre (mais sur le sacrum) depuis maintenant plus d'un et demi qui refuse de cicatriser et je suis donc passé par toutes les therapies possible et imagineable, dont la VAC therapie.
ce que j'en pense:
- c'est tres compliqué a la mise en oeuvre car le pansement doit etre parfaitement etanche pour pouvoir mettre la plaie en depression. ce n'est pas impossible a realisé mais l'infirmier doit etre extremement rigoureux, de plus meme en etant tres bon il arrive presque tout les jours que le pansement se decolle ( meme a peine, meme en renforcant le pansement avec d'autre scotch sur les bords) et donc laisse passer un peu d'air et donc desamorce la pompe a vide qui se met alors a couiner jusque a la crise de nerfs ou on fini par eteindre le systeme.. ( lorsque cela arrive tout les jours ca fini par epuiser les recources de sang froid.). Il faut alors rappeller l'infirmier, attendre qu'il puisse venir lorsque l'on est a la domicile, et enfin refaire le pansement de zero. je te laisse imaginé lorsque ca arrive au milieu de la nuit, que ta femme se leve tot le matin pour bosser..
- la pompe etant relier au pansement par un tuyau, elle doit etre transporté en permanance avec toi, a la douche, aux chiottes, partout... tu peux l'accrocher derriere le fauteuil mais ca augmente le risque de te renverser en arriere donc au bout d'une semaine tu la laisse sur tes genoux mais tu ne peux plus poser autre choses a la place et ca limite donc beaucoup tes actions. Tu devras te faire chier a faire suivre la pompe dans chacun de tes geste quotidien(tu ne passe plus les jambes sous les tables ect..), a chaque transfert, ( lit, voiture, canap, toujours avec le risque qu'en bougeant un peu la pompe se desamorce)
- la mise en oeuvre est tellement lourde en materiel (mise a part la pompe seul, tout les autres organes sont steriles et ne s'utilise qu'une fois ) que tu va devoir changer de systeme de santé ( j'ai commencé l'Hospitalisation A Domicile a partir de se moment la) car tu ne pourra pas te fournir seul en pharmacie, donc il faut etre a la maison a chaque livraison de materiel ( pansement, scotche de renfort, mousse de depression, tuyau, raccord de tuyau, bac de recuperation des matieres mortes tels que fibrine et secretions corporelles; et j'en oublie forcement..
- lorsque tout se passe bien, ce type de pansement se renouvelle en général tout les trois jours.
- en regle générale, ce type de therapie porte ces fruits au bout de trois a quatre semaine. Mais personnellement j'ai du subir ca quatre mois pour a peine observé une pauvre regenaration des tissus... Je pense qu'il ne faut pas oublier que ce n'EST PAS une solution miracle, les resultats etant tres differents d'une personne a l'autre, d'un escarre a l'autre... Pour ma part la VAC  a permis de combler le trou de la plaie et de remonté au niveau de l'epiderme mais pas de recreer de l'epiderme...
-enfin la therapie est tres gourmande en energie donc n'hesite pas a manger plus riche et plus que de raison et SURTOUT boire beaucoup BEAUCOUP plus car la depression pompe les liquides ( tres important vraiment )

Donc en conclusion
c'est chiant, c'est penible, c'est compliqué, parfois ca marche assez bien, d'autre pas, et tu ne pourra pas savoir avant d'avoir essayé 3-4 semaines de suite...

Bon maintenant que je relis mon message je me rend compte que tout ce que je te raconte n'est pas tres glorieux mais le but n'est pas de te decourager mais plutot de te renseigner au mieux pour pouvoir t'organiser et anticiper, ca marche pour de vrai dans certain cas !

j'espere avoir put t'aider mais de toute facon je pense que de nombreuse personnes compléterons mon message par leur experiences.
tiens nous au jus
courage et a bientot
remi

PS: j'ai oublier mais si tu pratique cette therapie chez toi, il faudra negocier dans l'equipement une poubelle de dechet bacteriologique car les dechets et pansements usagés sont assez sales et on tendance a produire des nids infectieux autour de toi ...



Hors ligne Socrate10

  • Nouveau
  • *
  • Messages: 12
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Tétraplégique
  • Niveau de lésion: C5
Re : Escarre chronique et activac
« Réponse #3 le: 03 octobre 2016 à 15:13:17 »
Salut Rémi,
Je te remercie beaucoup pour ces explications détaillées sur l'utilisation d'un tel procédé. La description que tu en fais est tellement réaliste qu'elle refroidit – à juste titre – mon enthousiasme !
La complexité du machin engage également l'entourage, à commencer par ma délicieuse épouse, qui a en effet un emploi par ailleurs et qui fatigue déjà beaucoup avec les sondages et positionnements la nuit.
Je comprends également les réticences des infirmières, lorsque je leur en ai parlé…
Depuis maintenant plusieurs mois, on soigne les escarres plus superficielles avec des feuilles d'aloe vera dont mon père m'a rapporté des plants d'Afrique où il habite.
C'est d'une efficacité redoutable, en utilisant le gel directement prélevé sur des feuilles fraîches et la plante se développe très bien dans des pots, à l'intérieur, derrière une fenêtre.
La plante semble avoir des capacités anti-inflammatoires, antiseptiques et cicatrisantes très intéressantes.
Nous avons soigné en quelques semaines des talons tout noirs avec de grosses phlyctènes, suite à un mauvais réglage du matelas.
Les infirmières étaient bluffées par la rapidité de la réparation. Ma femme leur avait dit : « Ne touchez à rien, je m'en occupe ».
J'ai rapidement pu retourner au fauteuil : une petite moitié de feuille d'aloe vera sous chaque talon et des bandes de contention à la place des chaussettes, dissolution des phlyctènes, élimination de la fibrine et cicatrisation.
En ce qui concerne les escarres aux ischions, c'est une autre paire de manches car les poches sont profondes et se forment de façon aléatoire.
Au mois d'avril, une poche infectée a déclenché une septicémie, puis un choc septique très grave. Le marqueur sanguin qui renseigne sur le niveau de stress cardiaque, dont l'échelle va de 0 à 100, indiquait… 1610 !
Cordialement,
Soc
PS : Merci Gilles pour la documentation
« Modifié: 03 octobre 2016 à 17:27:47 par Socrate10 »
Hédonisme, Épicurisme et Libre Pensée
Acronyme : HELP