Auteur Sujet: Hydrogel ANISOGEL  (Lu 2079 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Didier

  • Membre de l'association
  • Adepte du forum
  • ******
  • Messages: 147
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Hydrogel ANISOGEL
« le: 18 juin 2015 à 13:57:46 »
Posté(Affiché) : mars 16, 2015

Recherche sur hydrogels orienté injectable pour réparation de moelle épinière 

Nanowerk Nouvelles) l'objectif de recherche de Docteur-Ing. Laura De Laporte, le leader de groupe junior à DWI - Leibniz l'Institut pour des Matériels(Matières) Interactifs à Aix-la-Chapelle, doit développer une thérapie imperceptiblement envahissante pour la blessure de moelle épinière. Son but et son approche scientifique à développer un matériel (une matière) injectable avec la capacité de fournir des conseils biochimiques et physiques pour régénérer des nerfs à travers le site de blessure, ont été choisis par le Conseil de Recherche européen (ERC). Laura De Laporte reçoit maintenant 1.5 millions d'Euros ERC Commençant la Subvention (l'Octroi) pour son projet ANISOGEL.

Lire plus : Recherche sur hydrogels orienté injectable pour réparation de moelle épinière

La blessure de moelle épinière affecte environ deux millions de personnes dans le monde entier et est dévastatrice comme il mène à une perte de fonction sensorielle et du moteur au-dessous du point de blessure. Les thérapies régénératrices essayent donc de reconstituer des étendues de nerf et leur fonction. Les cellules souches neurales humaines ou oligodendrocytes, qui forme la feuille myéline autour des cellules nerveuses, ont été avec succès transplantés dans la zone endommagée et ont créé une étincelle d'espoir.

Lire plus: Recherche sur hydrogels orienté injectable pour réparation de moelle épinière

Pour supporter (soutenir) ceux transplantés et d'autres cellules natales au site de blessure et guider la croissance de neurone à travers cette zone (domaine), scientifiques examinent aussi les ponts de nerf qui sont faits de biomatériaux, fournissent des domaines fonctionnels et sortent des facteurs de croissance. Malheureusement, tel implante toujours le visage le défi de stimuler les nerfs croissants pour croiser (traverser) le point de blessure et rentrer dans la moelle épinière saine pour reconstruire des rapports (connexions) fonctionnels.

Lire plus : Recherche sur hydrogels orienté injectable pour réparation de moelle épinière

Dans son projet ANISOGEL, Laura De Laporte réalisera biomatériau injectable qui peut être utilisé comme une matrice pour une thérapie imperceptiblement envahissante pour supporter (soutenir) la régénération orientée de nerfs endommagés. Le matériel (la matière) est basé sur un réseau polymère doux, riche en eau (hydrogel), que des gels in situ et peut être conçu pour imiter les conditions de l'environnement cellulaire naturel. Les propriétés physiques, chimiques et biologiques de ces gels peuvent être adaptées ascendantes pour ressembler à la propre matrice extracellulaire du corps (de l'organisme) qui fournit le support (l'assistance) mécanique et biologique des cellules.

Lire plus : Recherche sur hydrogels orienté injectable pour réparation de moelle épinière

"Une approche hydrogel-basée n'est pas nouvelle. L'aspect novateur d'ANISOGEL est que nous voulons synthétiser un matériel (une matière) qui peut être hiérarchiquement structuré et la forme(le formulaire) une architecture anisotrope in situ," explique de Laporte. "Ceci améliorera l'orientation spatiale des cellules, qui est cruciale pour la réparation de nerf. Le hydrogel sera nouveau modifié avec des molécules de signalisation biologiques pour créer un environnement qui stimule des processus cellulaires nécessaires pour la régénération de moelle épinière et regagner la fonctionnalité."

Lire plus : Recherche sur hydrogels orienté injectable pour réparation de moelle épinière

Laura De Laporte a reçu ses Maîtres dans le Génie chimique à l'Université du Gand et a obtenu son doctorat dans le laboratoire de prof. Lonnie Shea à l'Université du Nord-Ouest aux États-Unis. Là, elle s'est concentrée sur le développement de ponts de chaîne (canal) multiples avec la capacité pour l'ADN et la livraison (l'accouchement) de protéine pour la réparation de moelle épinière. Comme un chercheur post-doctoral à EPFL (la Suisse) dans le laboratoire de prof. Jeffrey Hubbell, elle a réalisé hydrogels semblable à la matrice extracellulaire pour la réparation de nerf et le mouchoir en papier(le tissu). Elle a commencé son groupe de recherche junior à DWI en octobre 2013. Avec l'ERC Commençant la Subvention (l'Octroi), le Conseil de Recherche européen supporte (soutient) son travail pendant les cinq ans suivants (prochains).
Source : DWI - Leibniz-Institut für Interaktive Materialien

http://www.nanowerk.com/news2/biotech/newsid=39421.php


Hors ligne mick 74

  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 270
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Paraplégique
Re : Hydrogel ANISOGEL
« Réponse #1 le: 18 juin 2015 à 14:21:43 »
pourquoi les chercheurs ne se mettent pas ensemble quand ils ont un projet :sm2: le NEUROGEL je pense doit être similaire à hydrogel Anisogel
chacun cherche de son côté au lieu de mettre les fonds obtenu en commun pour avancer plus vite tout le monde tire la couverture de son côté et nous ont désespère le cul sur le fauteuil  :evil:

Hors ligne dardaran

  • Membre de l'association
  • Adepte du forum
  • ******
  • Messages: 336
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Paraplégique
  • Niveau de lésion: D5-D6
Re : Hydrogel ANISOGEL
« Réponse #2 le: 18 juin 2015 à 19:07:58 »
Le probleme n'est pas le "gel" mais le principe actif utilisé. Pour le premier, ça fait 20 ans qu'on en parle. 20 ans de recherche clinique... Y en a pas un(e) qui ai sorti son cul d'une chaise.
Quant au nouveau, faut voir.
Je crois qu'une formule  "gel" a du potentiel, car moins invasive.  Mais....
Mick... votre réponse... l'argent, le préstige, le renom. Le mec qui vient de passer 10-15-20 ans sur sa formule, je ne pense pas qu'il va se précipiter dans les bras du petit nouveau pour partager ses résultats.
Voyons le bon coté des choses. Dans le domaine du gel, nous avons connu en 2015 une explosion dans la recherche dans ce domaine avec une croissance de 100%. (comprenez, nous sommes passés d'un chercheur à.... 2 chercheurs = 100%). Ce n'est pas chinois :sm6:
Bon, je retourne ramer dans ma galere en attendant.... Hé-Ho   Hé-Ho

G.
Les lois sont faites pour la plèbe non pour les patriciens.

Hors ligne mick 74

  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 270
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Paraplégique
Re : Hydrogel ANISOGEL
« Réponse #3 le: 19 juin 2015 à 07:05:02 »
oui effectivement vu comme ça si les handicapés passent en second plan que seul l'argent et le prestige les motivent :confused: on es pas encore debout  :evil:

 

SMF spam blocked by CleanTalk