Auteur Sujet: Service de pneumologie de l'Hôpital de la Croix-Rousse  (Lu 2401 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne titso6

  • Régulier
  • ***
  • Messages: 22
  • Sexe: Homme
  • Pas là pour rigoler
    • Voir le profil
  • Handicap: Paraplégique
  • Niveau de lésion: D4-D7
Bonjour,

un petit mot "de bon matin" simplement pour inciter tous ceux qui se sentent tout le temps fatigués et qui croient que c'est "normal" pour un bléssé médullaire, que ce sont les sondages en pleine nuit + l'état dépressif qui sont à l'origine de ces baillements intempestifs.

J'ai eu le pot d'aller rencontrer un super pneumologue sur Lyon, après suspicion par ma généraliste de faire des apnées du sommeil. Il a enregistré mon sommeil pendant une nuit -il restait pas près de moi le doigt sur le bouton "REC", il avait juste pris soin de me faire ressembler à un robot couvert de capteurs et de fils, et mon sommeil a été enregistré pendant une nuit.

Verdict : apnées du sommeil en rafale, 1 heure de sommeil profond sur la durée totale de la nuit, le reste étant du sommeil paradoxal donc pas réparateur pour un sou.

Il m'a adressé au service de pneumologie de la Croix-Rousse (super super équipe, soit dit en passant), où j'ai pu tester pendant 2 nuits du matériel, et suis reparti chez moi avec une "machine" qui depuis me fait voir la vie autrement, et surtout a fait disparaître cette fatigue que je croyais normale (important : c'est très discret comme machine, en encombrement comme en bruit !)

Ce que je vais dire peut paraître une c**nerie, mais (bien) dormir, c'est comme bien manger, c'est le début du bonheur. Si vous êtes blessé médullaire assez haut (c'est valable pour tout le monde cependant) et que vous avez fréquemment le sentiment d'être crevé, interrogez-vous sur ce problème des apnées du sommeil et n'hésitez pas à aller voir votre généraliste pour qu'il vous prescrive un rendez-vous avec un pneumologue pour réaliser une polysomnographie.

Le jeu en vaut réellement la chandelle, et j'ai failli passer à côté de ça. Depuis 2 mois que je dors avec ça, les problèmes habituels (escarres, moral, etc) se résolvent 50 fois plus vite; du coup je m'en veux de pas avoir suspecté ça plus tôt ("fait suspecter" ça, plutôt).

Vieux motard que jamais !

 :smiley:
« Modifié: 13 mai 2012 à 12:46:22 par titso6 »


"Voilà comment les choses sont arrivées : dans l'ordre, vin, whisky, Southern Comfort et ensuite la fenêtre." R. Wyatt