Auteur Sujet: ReNetX Bio - Récepteur du Nogo decoy (NgR) pour les lésions chroniques  (Lu 2965 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne TDelrieu

  • Président d'ALARME
  • Moderateur
  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 3846
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Tétraplégique
  • Niveau de lésion: C6-C7
Citer
Axerion Therapeutics annonce des résultats précliniques positifs avec la thérapie du récepteur Nogo decoy dans une étude sur les traumatismes médullaires chroniques


New Haven, Connecticut - 3 janvier 2012 - Axerion Therapeutics, une société privée de biotechnologie basée au Connecticut, a annoncé aujourd'hui les données publiées par l'Université de Yale dans le journal Annals of Neurology, démontrant que le récepteur du Nogo decoy (NgR) est efficace dans un modèle préclinique de lésion médullaire chronique. Le Dr Stephen Strittmatter de l'Université de Yale, l'auteur principal de l'étude et consultant pour Axerion, a commenté, "La thérapie du récepteur du Nogo decoy favorise la récupération fonctionnelle quand le traitement est administré trois mois après une lésion. Cette observation étend considérablement l'effet positif de la thérapie du récepteur NgR decoy observé dans plusieurs études précliniques de lésions médullaires aiguës et sub-aiguës."


La récupération avec le traitement NgR a été mesurée par plusieurs paramètres dans des tests sur les animaux. Le traitement administré pendant trois mois a permis à 29% des animaux blessés de retrouver la capacité de supporter leur poids et de marcher, considérant qu'aucune reprise a été observée chez les animaux de contrôle. La publication en ligne est intitulée, “Recovery from chronic spinal cord contusion after nogo receptor intervention”, et est disponible à http://onlinelibrary.wiley.com/doi/10.1002/ana.22527/abstract~~V .


"En tant que cible pour une intervention, les lésions médullaires chroniques ont plusieurs avantages par rapport aux lésions aiguës, y compris un recrutement plus rapide pour les études cliniques, un état fonctionnel stable pour la mesure de récupération de la motricité, et le fait que cela profitera à une plus grande population de patients", a déclaré Sylvia McBrinn, PDG de Axerion Therapeutics. "Nous sommes ravis de constater le bénéfice du récepteur Nogo decoy dans les lésions chroniques de la moelle épinière, et de constater que la thérapie a aussi des applications dans les cas d'accidents vasculaires cérébraux et le glaucome, entre autres indications", a commenté Mme McBrinn.


Axerion développe le récepteur Nogo decoy pour les lésions chroniques de la moelle épinière à son siège social à New Haven, Connecticut.


À propos de Axerion Therapeutics, Inc
Axerion Therapeutics Inc est une société privée de biotechnologie basée dans le Connecticut et axée sur le développement de traitements innovants pour les maladies et les lésions neurologiques, y compris la maladie d'Alzheimer et les lésions de la moelle épinière. Axerion a été créé à New Haven pour développer et commercialiser les produits brevetés développés dans le laboratoire du Dr Stephen Strittmatter et sous licence de l'Université de Yale. Les produits propriétés de Axerion comprennent les bloqueurs de la protéine amyloid-beta oligomer binding to prion protein (PrP) présente à la surface cellulaire des neurones comme une nouvelle cible thérapeutique pour la maladie d'Alzheimer, et la protéine du récepteur Nogo decoy pour la récupération de la fonction neurologique dans les lésions de la moelle épinière et d'autres affections neurologiques. Pour plus d'informations sur Axerion, s'il vous plaît visitez : www.axeriontherapeutics.com




===========================
 :arrow: TEXTE ORIGINAL EN ANGLAIS
===========================


   
Axerion Therapeutics Announces Positive Preclinical Results with Nogo Decoy Receptor Therapy in Chronic Spinal Cord Injury Study


New Haven, CT – Jan. 03, 2012- Axerion Therapeutics, a private Connecticut-based biotechnology company, today announced data published by Yale University in the peer-reviewed journal, Annals of Neurology, demonstrating that Nogo decoy receptor (NgR) is effective in a preclinical model of chronic spinal cord injury. Dr. Stephen Strittmatter of Yale University, the senior author of the study and a consultant to Axerion, commented, “ Nogo decoy receptor therapy promotes recovery of function when treatment is initiated three months after injury. This observation significantly extends the positive effect of NgR decoy receptor therapy seen in several previously published preclinical studies of acute and sub-acute spinal cord injury.”


The enhanced recovery with NgR treatment was measured by several parameters in animal trials including motor score, weight-bearing status and computerized limb kinematics. Treatment for three months allowed 29% of injured animals to regain the ability to bear weight and walk whereas no recovery was found in animals treated with an inactive control protein. The publication is titled, “Recovery from chronic spinal cord contusion after nogo receptor intervention,” and is available online at http://onlinelibrary.wiley.com/doi/10.1002/ana.22527/abstract.


“As a target for intervention, chronic spinal cord injury has several distinct advantages over acute spinal cord injury including faster recruitment for clinical studies, stable baseline function when measuring recovery of motor skills and the potential to benefit a greater patient population.” said Sylvia McBrinn, CEO of Axerion Therapeutics. “We are thrilled to observe the Nogo decoy receptor benefit in chronic spinal cord injury, and to note that the therapy also has applications in cases of stroke and glaucoma, among other indications” further commented Ms McBrinn.


Axerion is currently developing the Nogo decoy receptor for chronic spinal cord injury at its corporate headquarters in New Haven, CT.


About Axerion Therapeutics, Inc. 
Axerion Therapeutics Inc. is a private Connecticut-based biotechnology company focused on developing innovative therapeutics for neurological diseases and injuries with significant unmet medical need, including Alzheimer’s disease and spinal cord injury. Axerion was established in New Haven to develop and commercialize intellectual property developed in Dr. Stephen Strittmatter’s laboratory and licensed from Yale University. Axerion’s proprietary technology platforms include blockers of amyloid-beta oligomer binding to prion protein (PrP) on the cell surface of neurons as a novel therapeutic target for Alzheimer’s disease and Nogo decoy receptor protein for recovery of neurological function in spinal cord injury and other neurological diseases. Axerion is a Connecticut Innovations portfolio company. For more information on Axerion, please visit www.axeriontherapeutics.com




Source : http://www.axeriontherapeutics.com/2894/30401.html







Axerion Therapeutics Inc.


555 Long Wharf Drive
11th Floor
New Haven, CT 06511
203-492-0550
info@AxerionTherapeutics.com


Site web : www.axeriontherapeutics.com
« Modifié: 13 février 2018 à 10:05:01 par TDelrieu »


POUR ADHERER À ALARME : Cliquez sur la bannière ci-dessous.


Hors ligne TDelrieu

  • Président d'ALARME
  • Moderateur
  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 3846
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Tétraplégique
  • Niveau de lésion: C6-C7
Mise à jour :




Extrait de la page http://www.axeriontherapeutics.com/40501.html sur le site d'Axerion Therapeutics :




Citer
La société a besoin d'environ deux ans pour compléter les études précliniques de sécurité et les processus de fabrication GMP avant de déposer une demande de nouveau médicament expérimental (IND), selon le Dr. George Maynard. Un essai clinique de phase I pourrait recruter des patients ASIA A, B et C, puis "selon les données en termes de résultats sur les patients, aller de l'avant" dans les essais, a t-il dit. "Nous pensons que nous serons capables de montrer des preuves d'efficacité assez rapidement.


===========================
 :arrow: TEXTE ORIGINAL EN ANGLAIS
===========================


(...) The company needs about two years to complete preclinical safety studies and GMP manufacturing work before filing an investigational new drug (IND) application, according to Maynard. A Phase I proof-of-concept study could recruit ASIA-A, B and C patients and then “be data-driven in terms of how we refine the patient population going forward” into pivotal trials, he said. “We think we would be able to detect evidence of efficacy fairly quickly.” (...)
POUR ADHERER À ALARME : Cliquez sur la bannière ci-dessous.


Hors ligne TDelrieu

  • Président d'ALARME
  • Moderateur
  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 3846
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Tétraplégique
  • Niveau de lésion: C6-C7
Citer
ReNetX Bio a lancé une technologie innovante néo-régénératrice développée à l'Université de Yale


24 juillet 2017


NEW HAVEN, Connecticut, le 24 juillet 2017 (GLOBE NEWSWIRE) - ReNetX Bio, une société qui développe des thérapies innovantes pour traiter les blessures du système nerveux central, a annoncé aujourd'hui son lancement en tant que nouvelle entreprise avec la nomination d'Erika Smith à titre de chef de la direction. La société a également annoncé l'ouverture d'un cycle de financement de série A pour financer le premier essai clinique de sa thérapeutique principale, Nogo Trap, chez des patients atteints d'une lésion chronique de la moelle épinière.


ReNetX a acquis les droits de la technologie innovante neuro-restorative Nogo Receptor découverte par le Dr. Stephen Strittmatter, de l'Université de Yale et fondateur et conseiller scientifique de ReNetX. Le système nerveux central contient des facteurs extracellulaires qui limitent la repousse des neurones. La société a développé un récepteur appelé Nogo Trap qui bloque les inhibiteurs de croissance permettant aux fibres nerveuses de repousser naturellement en ciblant directement la restauration neurale : régénération axonale (longue distance), germination axonale (moyenne distance) et synaptique plasticité.


ReNetX, anciennement connu sous le nom de Axerion Therapeutics, reçoit actuellement un soutien au développement du programme LME chronique Nogo Trap de NIH (National Institutes of Health) et du National Center for Advancing Translational Sciences. La société recherche maintenant activement un financement pour un cycle de financement de série A pour fournir le capital nécessaire pour lancer et compléter un essai clinique de Phase 1/2 du Nogo Trap chez des patients atteints d'une lésion chronique de la moelle épinière.


"La lésion de la moelle épinière est une affection jusqu'à présent résistante aux traitements par une variété d'approches thérapeutiques", a déclaré le Dr Strittmatter. "Cependant, selon les recherches dans mon laboratoire, nous pensons que nous pourrions avoir une approche qui pourrait bénéficier à ces patients. Nogo Trap a démontré une amélioration de la fonction neurologique suite à des lésions au système nerveux central dans plusieurs modèles animaux. Sur la base de ces résultats prometteurs, nous pensons maintenant que Nogo Trap devrait être évalué chez les patients atteints de lésions chroniques de la moelle épinière".


ReNetX a nommé Mme Smith dans le cadre de la recapitalisation de la société. Elle a plus de 25 ans d'expérience en tant qu'investisseur et entrepreneur en sciences de la vie. Plus récemment, elle a été directrice du Blavatnik Fund for Innovation at Yale University.


"La lésion de la moelle épinière est l'un des besoins médicaux les plus importants non satisfaits, avec un coût annuel de plus de 5 milliards de dollars par année", a déclaré Mme Smith. "Un traitement qui pourrait atténuer même une partie de cette affection pourrait améliorer la qualité de vie de ces patients. Lorsque le financement sera en place, nous prévoyons un recrutement rapide des patients pour notre essai clinique de lésions chroniques de la moelle épinière. À long terme, nous testerons des affections au-delà des lésions de la moelle épinière incluant le glaucome et les accidents vasculaires cérébraux".


À propos de ReNetX Bio


ReNetX, abréviation de "REstoration de Neural NETworks", est une société de biotechnologie formée d'une expertise commerciale du Yale Office of Cooperative Research et axée sur la restauration des réseaux neuronaux. La technologie ReNetX permet aux neurones de repousser naturellement en bloquant les facteurs qui inhibent cette croissance. La mission de la société est de fournir des thérapies innovantes pour traiter les lésions et les dommages du système nerveux dans des affections comme la lésion de la moelle épinière (LME), le glaucome et les accidents vasculaires cérébraux.
Pour plus d'informations, visitez http://www.renetx.com




===========================
 :arrow: TEXTE ORIGINAL EN ANGLAIS
===========================




ReNetX Bio Launched to Advance Innovative Neuro-Regenerative Technology Developed at Yale University


July 24, 2017


NEW HAVEN, Conn., July 24, 2017 (GLOBE NEWSWIRE) -- ReNetX Bio, a company developing first-in-class therapeutics to treat injury to the central nervous system, today announced its launch as a new company with the appointment of Erika Smith as Chief Executive Officer. The company also announced the initiation of a Series A financing round to fund its first clinical trial of its lead therapeutic candidate, Nogo Trap, in patients with chronic spinal cord injury.


ReNetX licensed the rights of the innovative neuro-restorative Nogo Receptor platform technology discovered by Stephen Strittmatter, M.D., Ph.D., at Yale University and founder and scientific advisor to ReNetX. The central nervous system contains major extracellular factors that limit regrowth of neurons. The company has developed a decoy receptor, called Nogo Trap, that binds the growth inhibitors allowing the body to grow nerve fibers naturally and directly targeting restoration across all facets of growth: axonal regeneration (long distance), axonal sprouting (medium distance) and synaptic plasticity.


ReNetX, formerly known as Axerion Therapeutics, currently receives development support for the Nogo Trap chronic SCI program from the National Institutes of Health and the National Center for Advancing Translational Sciences. The company is now actively seeking financing for a Series A financing round to provide the capital needed to initiate and complete a Phase 1/2 clinical trial of Nogo Trap in patients with chronic spinal cord injury.


“Spinal cord injury has been a condition so far resistant to treatment by a variety of therapeutic approaches,” said Dr. Strittmatter. “However, based on the research in my laboratory, we believe that we may have an approach that could benefit these patients. Nogo Trap has demonstrated improved neurologic function following central nervous system damage in several animal models. Based on these promising results, we now believe that Nogo Trap should be evaluated in chronic spinal cord injury patients.”


ReNetX appointed Ms. Smith as part of the recapitalization of the company. She has more than 25 years of experience as an investor and entrepreneur in life sciences. Most recently, she was director of the Blavatnik Fund for Innovation at Yale University.


“Spinal cord injury is one of the most significant unmet medical needs with an annual cost of more than $5 billion per year,” said Ms. Smith. “A treatment that could mitigate even only a part of the condition could both improve quality of life of these patients. When the funding is in place, we anticipate swift patient recruitment for our chronic spinal cord injury clinical trial. In the long-term, conditions beyond spinal cord injury including glaucoma and stroke.”


About ReNetX Bio


ReNetX, short for “REstoration of Neural NETworks,” is a biotechnology company formed with business expertise from the Yale Office of Cooperative Research and focused on changing lives through the restoration of neural Networks. The ReNetX technology allows neurons to naturally regrow by blocking factors that inhibit such growth. Company’s mission is to provide first-in-class therapeutics to treat injury and damage to the nervous system in conditions such as spinal cord injury (SCI), glaucoma, and stroke. For more information, please visit http://www.renetx.com.


Investor Contact: Victoria Meissner, MD The Ruth Group 646-536-7032 vmeissner@theruthgroup.com Media Contact: Cari P. Randall The Ruth Group 646-536-7002 crandall@theruthgroup.com




Source : https://globenewswire.com/news-release/2017/07/24/1056062/0/en/ReNetX-Bio-Launched-to-Advance-Innovative-Neuro-Regenerative-Technology-Developed-at-Yale-University.html
POUR ADHERER À ALARME : Cliquez sur la bannière ci-dessous.


Hors ligne TDelrieu

  • Président d'ALARME
  • Moderateur
  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 3846
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Tétraplégique
  • Niveau de lésion: C6-C7
Re : ReNetX Bio - Récepteur du Nogo decoy (NgR) pour les lésions chroniques
« Réponse #3 le: 09 novembre 2017 à 12:56:59 »
Citer
ReNetX Bio reçoit un engagement de 7 M $ de la part de Wings for Life pour amener son traitement de la moelle épinière à l'essai clinique


NEW HAVEN, Connecticut, 07 nov. 2017 (GLOBE NEWSWIRE) - La fondation Wings for Life a pris un engagement important envers ReNetX Bio, une start-up biotechnologique basée à New-Haven, dans le Connecticut, qui fait progresser une thérapie de pointe pour les lésions chroniques de la moelle épinière jusqu'à un essai clinique. Le soutien de la fondation témoigne des résultats de recherche prometteurs du fondateur et conseiller scientifique de ReNetX, Dr. Stephen Strittmatter. Sa découverte des protéines qui limitent la croissance des fibres nerveuses après une lésion, et le développement qui a suivi d'une molécule pour bloquer les récepteurs de ces protéines, ont formé la base d'un traitement thérapeutique qui offre un espoir aux patients atteints de lésions chroniques de la moelle épinière.


"Notre mission est de trouver un remède contre les lésions de la moelle épinière", a déclaré Jane Hsieh, directrice exécutive du programme de Wings for Life. "Dr. Strittmatter a découvert et développé une molécule qui bloque trois inhibiteurs différents, stabilise le système nerveux et permet la neuro-régénération."


Pour les rats blessés traités avec cette molécule, près d'un tiers des animaux ont retrouvé une mobilité complète même après un délai de trois mois entre la blessure et le traitement. "Tout traitement thérapeutique neuro-régénératif réussit à ce jour a été a été utilisé dans la phase aiguë", explique Dr. Armin Curt, directeur clinique chez Wings for Life. "C'est la première fois que nous voyons des résultats aussi positifs dans les lésions chroniques". L'essai clinique prévu de ReNetX sera pour les sujets avec une lésion chronique de moelle épinière.


Le financement de ReNetX Bio est comme un pont pour aider à traverser ce que l'on appelle la «vallée de la mort», pour faire progresser le programme vers des étapes clés de preuve de concept nécessaires à partir d'un essai clinique à grande échelle et faire progresser les traitements prometteurs pour les patients. "Notre objectif principal est d'accélérer le passage à l'essai clinique afin que les patients obtiennent ces traitements innovants plus rapidement."


La fondation Wings for Life a été fondée par le champion du monde de motocross Heinz Kinigadner avec Dietrich Mateschitz, le fondateur de Red Bull, à la suite d'un tragique accident qui a laissé le fils de Kinigadner tétraplégique. 100% de leurs dons servent à financer des recherches prometteuses.


"Wings for Life a été un partenaire incroyable", déclare Erika R. Smith, PDG de ReNetX. "Ils nous ont donné les moyens d'accélérer le lancement d'un essai clinique complet qui peut nous fournir les données nécessaires pour faire progresser ces produits thérapeutiques pour les patients souffrant de lésions chroniques de la moelle épinière."


Les essais débuteront fin 2018. Pour plus d'informations, visitez http://www.renetx.com/




===========================
 :arrow: TEXTE ORIGINAL EN ANGLAIS
===========================




ReNetX Bio Receives $7M Commitment from Wings for Life to Bring Spinal Cord Treatment to Trial


NEW HAVEN, Conn., Nov. 07, 2017 (GLOBE NEWSWIRE) -- The Wings for Life foundation has made a significant commitment to ReNetX Bio, a New-Haven, Conn. based biotech startup that is advancing a cutting-edge therapy for chronic spinal cord injury to clinical trial. The foundation’s support is a testament to the promising research results from ReNetX Founder and Scientific Advisor Stephen Strittmatter, MD, PhD, Vincent Coates Professor of Neurology at Yale. His discovery of proteins which limit nerve fiber growth after injury, and subsequent development of a molecule to block receptors for these proteins, have formed the basis of a therapeutic that offers the first real hope to patients with chronic spinal cord injury.


“Our mission is to find a cure for spinal cord injury,” says Jane Hsieh, Executive Director of the Wings for Life Accelerated Translational Program. “Dr. Strittmatter discovered and developed a molecule that blocks three different inhibitors, stabilizes the nervous system and allows for neuro-regeneration. This is a completely unmet need.”


For injured rats treated with this molecule, nearly a third of the animals regained full mobility even after a three-month delay between injury and treatment. “Any successful therapeutic to date that’s been neuro-regenerative has been used in the acute situation,” says Armin Curt, MD, PhD, Clinical Director at Wings for Life. “This is the first time we’ve seen such positive results in the chronic paradigm,” adding that there are an estimated 285,000 people currently living with this condition in the US. The planned ReNetX clinical trial will be for subjects with chronic spinal cord injury.


Hsieh describes the funding as a critical bridge to help ReNetX Bio cross what is known as the “valley of death,” to advance the program to key proof of concept milestones needed from a large-scale clinical trial to spark additional investor and industry engagement to advance promising treatments for patients. “We in foundations recognize that this is an area where we can step in,” Hsieh says. “Our primary purpose is to accelerate translation so our population will get these innovative treatments faster.”


The Wings for Life foundation was founded by motocross world champion Heinz Kinigadner with Red Bull founder Dietrich Mateschitz after a tragic accident which left Kinigadner's son Hannes tetraplegic. One hundred percent of their donations goes to fund promising research.


“Wings for Life has been an incredible partner,” says ReNetX CEO Erika R. Smith. “They have given us the means to accelerate launch for a full clinical trial that can provide us with the necessary data to advance these first-in-class therapeutics for patients suffering from chronic spinal cord injury.”


Trials will begin in late 2018.   For more information, visit http://www.renetx.com/




Source : https://globenewswire.com/news-release/2017/11/07/1176737/0/en/ReNetX-Bio-Receives-7M-Commitment-from-Wings-for-Life-to-Bring-Spinal-Cord-Treatment-to-Trial.html
POUR ADHERER À ALARME : Cliquez sur la bannière ci-dessous.


Hors ligne TDelrieu

  • Président d'ALARME
  • Moderateur
  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 3846
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Tétraplégique
  • Niveau de lésion: C6-C7
Re : ReNetX Bio - Récepteur du Nogo decoy (NgR) pour les lésions chroniques
« Réponse #4 le: 13 février 2018 à 10:04:20 »
Citer
Le co-fondateur et PDG de Remedy Pharmaceuticals apporte son expérience clinique au conseil consultatif de ReNetX Bio


12 février 2018


NEW HAVEN, Connecticut, 12 février 2018 (GLOBE NEWSWIRE) - Sven Jacobson sera le premier à admettre que le développement d'un nouveau traitement pour les lésions de la moelle épinière est un défi. Mais le dernier membre du conseil consultatif de ReNetX voit la promesse de son traitement thérapeutique en développement pour traiter les lésions chroniques de la moelle épinière, et possède l'expérience nécessaire pour guider les études cliniques nécessaires pour faire progresser ce traitement.


"Sven possède une vaste expérience dans le développement de traitements pour les lésions du système nerveux central, y compris les lésions de la moelle épinière", a déclaré Erika Smith, PDG de ReNetX. "Il peut fournir un réel aperçu de la conception d'essais cliniques qui fournissent aux investisseurs les données dont ils ont besoin."


Jacobson est le co-fondateur et PDG de Remedy Pharmaceuticals, une société pharmaceutique de stade clinique qui développe des médicaments pour traiter les maladies aiguës du système nerveux central. Jacobson a conduit Remedy à travers trois études cliniques de phase 2, et en mai 2017, la vente du produit phare de la société CIRARA (maintenant BIIB093) à Biogen.


"Il y a un énorme besoin non satisfait et une opportunité de changer la vie de ces patients", dit-il. "Mais d'abord, nous devons trouver des investisseurs. Nous avons réussi à faire ça chez Remedy. J'ai passé beaucoup de temps à réfléchir à la façon de concevoir des études innovantes pour montrer rapidement la preuve de concept chez les humains." CIRARA a été vendu à Biogen pour un montant initial de 120 millions de dollars.


Jacobson est impressionné par les résultats préliminaires qu'il a vus à ReNetX, qui montrent une repousse significative des neurones après une blessure en introduisant un récepteur leurre appelé Piège à Nogo dans des modèles de primates et de rongeurs. Le Piège à Nogo bloque les protéines Nogo-A, MAG et OMgp qui inhibent la croissance des fibres nerveuses.


À bien des égards, dit-il, ReNetX est en territoire inconnu. Aucun traitement efficace n'a été mis au point à ce jour pour les quelque 285 000 personnes vivant actuellement avec une lésion chronique de la moelle épinière aux États-Unis. "Nous devons être des pionniers et frayer notre propre chemin", dit Jacobson, "et je pense que ReNetX est prêt à le faire."




===========================
 :arrow: TEXTE ORIGINAL EN ANGLAIS
===========================




Remedy Pharmaceuticals Co-founder and CEO Brings Clinical Trial and Company-Building Experience to ReNetX Bio Advisory Board


February 12, 2018


NEW HAVEN, Conn., Feb. 12, 2018 (GLOBE NEWSWIRE) -- Sven Jacobson will be the first to admit that developing a new therapeutic for spinal cord injury is a challenging road. But the latest member of the ReNetX Advisory Board sees the promise of their first-in-class therapeutic in development to treat chronic spinal cord injury, and has the experience to help guide the clinical studies needed to move that drug forward.


“Sven has deep experience in developing treatments for central nervous system injuries, including spinal cord injury,” says ReNetX CEO Erika Smith. “He can provide real insight into designing clinical trials that provide investors with the data they need.”


Jacobson is the co-founder and CEO of Remedy Pharmaceuticals, a clinical stage pharmaceutical company that repurposes drugs to treat acute life-threatening diseases of the central nervous system. Jacobson has led Remedy through multiple financing rounds, three Phase 2 clinical studies, and in May 2017, the sale of the company’s lead product CIRARA (now BIIB093) to Biogen.


“There’s a huge unmet need and an opportunity to change the world for these patients,” he says. “But first, you have to get investors over the risk hump. We were able to do that at Remedy.  I’ve spent a lot of time thinking about how to design innovative studies to rapidly show proof of concept in humans.” CIRARA was sold to Biogen for an up-front of $120 million plus milestones and royalties.


Jacobson is impressed by the early-stage results he’s seen at ReNetX which show significant regrowth of neurons following injury by introducing a decoy receptor called the Nogo Trap in both primate and rodent models. Nogo Trap blocks proteins in the body called Nogo-A, MAG and OMgp that inhibit the growth of nerve fibers.


In many ways, he says, ReNetX is in uncharted territory. There has been no successful treatment developed to date for the estimated 285,000 people currently living with chronic spinal cord injury in the US. “You have to be a pioneer and blaze your own trail,” Jacobson says, “and I think ReNetX is poised to do that.”




Source : http://www.globenewswire.com/news-release/2018/02/12/1339165/0/en/Remedy-Pharmaceuticals-Co-founder-and-CEO-Brings-Clinical-Trial-and-Company-Building-Experience-to-ReNetX-Bio-Advisory-Board.html
POUR ADHERER À ALARME : Cliquez sur la bannière ci-dessous.


Hors ligne farid

  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 850
    • Voir le profil
Re : ReNetX Bio - Récepteur du Nogo decoy (NgR) pour les lésions chroniques
« Réponse #5 le: 13 février 2018 à 11:06:05 »
donc, si je resume,il suffit de neutraliser la lesion secondaire et le nogo pour resoudre le probleme des lesions medullaires aigues, c'est si compliquè que ca,,??!!
pour les lesion,s chroniques ,meme chose en plus d'injecter des cellules souches ou olfactives,,,
je reitere un propos concernant  lles l'experimentations  sur les modeles animaux ,pourquoi pas le cochon en tout point semblable a l'humain,,?

Hors ligne DANIEL BERCHAT

  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 664
  • Sexe: Homme
  • mercedes vito 230 TB
    • Voir le profil
  • Handicap: Paraplégique
  • Niveau de lésion: rupture aortique
Re : ReNetX Bio - Récepteur du Nogo decoy (NgR) pour les lésions chroniques
« Réponse #6 le: 13 février 2018 à 11:17:33 »
Bonjours a toutes et tous


FARID  , tu ne sait pas la moindre des politesse et de dire bonjour , merci


PS , c'est quelque chose ,  :1494: :1494: :1494:
daniel
faire mon pain au levain et cuit dans mon four a bois

Hors ligne TDelrieu

  • Président d'ALARME
  • Moderateur
  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 3846
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Tétraplégique
  • Niveau de lésion: C6-C7
Citer
ReNetX Bio invité à présenter son avancée scientifique au Symposium sur les blessures médullaires


10 avril 2018


NEW HAVEN, Connecticut, 10 avril 2018 (GLOBE NEWSWIRE) - Grâce à la promesse de son traitement NoGo Trap pour traiter les lésions médullaires chroniques, la start-up ReNetX Bio, basée à New Haven, a été invitée au symposium «Clinical Trials 360» la prochaine réunion de l'American Aminal Cord Injury Association (ASIA). Le NoGo Trap bloque les inhibiteurs du système nerveux central, ce qui permet au corps de se réparer en rétablissant les connexions des fibres nerveuses. La société a été invitée "en fonction de la promesse et du caractère unique de notre traitement pour les lésions de la moelle épinière", a déclaré le président de ReNetX George Maynard. Contrairement à de nombreux autres traitements visant à traiter les lésions aiguës, l'essai NoGo Trap mettra l'accent sur les patients chroniques qui ont subi une blessure au-delà d'un an. La technologie de pointe développée dans le laboratoire du Dr. Stephen Strittmatter à Yale a une approche entièrement nouvelle, qui a montré une restauration réussie des neurones dans les études animales de nombreux mois après une lésion de la moelle épinière.


L'objectif du symposium «Clinical Trials 360» est de partager les développements en cours des thérapies réparatrices des blessures médullaires pour les participants – afin d'atteindre les leaders d'opinion et susciter l'intérêt des chercheurs. La réunion de l'ASIA se tiendra à Rochester, au Minnesota, du 2 au 4 mai. "Le symposium mettra l'accent sur les traitements interventionnels à divers stades de la blessure", a déclaré Erika R. Smith, PDG de ReNetX. "Nous sommes honorés d'être parmi les présentateurs et de partager notre découverte d'une nouvelle approche pour le traitement des lésions médullaires chroniques en ciblant le récepteur Nogo."


ReNetX soumettra une IND (Investigational New Drug) à la Food and Drug Administration et passera ensuite à un essai clinique pour son candidat principal d'ici la fin de 2018. Il y a environ 300 000 personnes souffrant de LME chronique dans les États-Unis. "Les personnes atteintes de lésions chroniques de la moelle épinière vivent avec une déficience grave", explique Maynard. "Toute amélioration de leur capacité fonctionnelle serait un pas en avant fantastique."


George Maynard, qui prendra la parole au symposium, a plus de 27 ans d'expérience dans le domaine de la pharmacie et de la recherche. Chimiste de formation, il a consacré la première partie de sa carrière à développer des petites molécules pour Hoescht (aujourd'hui Sanofi), puis comme vice-président du développement précoce chez Neurogen Corporation où il a dirigé le développement préclinique de thérapies émergentes.


Il ajoute que rejoindre ReNetX a été l'occasion de participer au lancement d'un traitement qui "ne constitue pas seulement une amélioration progressive des médicaments existants, mais qui pourrait être révolutionnaire". Si leur approche visant à cibler les facteurs inhibiteurs est efficace, Maynard dit : "Cela ouvrira les vannes au financement d'autres approches qui auront un impact sur les thérapies pour d'autres maladies ou lésions du système nerveux central."




===========================
 :arrow: TEXTE ORIGINAL EN ANGLAIS
===========================




ReNetX Bio Invited to Present Breakthrough at Leading Spinal Cord Injury Symposium


April 10, 2018


NEW HAVEN, Conn., April 10, 2018 (GLOBE NEWSWIRE) -- Thanks to the promise of its NoGo Trap therapeutic for treating chronic spinal cord injury (SCI), New Haven-based startup ReNetX Bio has been invited to present as part of a “Clinical Trials 360” symposium at the upcoming American Spinal Cord Injury Association (ASIA) meeting.  The NoGo Trap blocks inhibitors in the central nervous system thereby allowing the body to repair itself by re-growing nerve fiber connections.  The company was invited “based on the promise and uniqueness of our treatment for spinal cord injury,” says ReNetX President and CSO George Maynard.   Unlike many other treatments attempting to address acute injury, the NoGo Trap trial will focus on chronic patients who have an injury beyond one year.  The breakthrough technology developed in Dr. Stephen Strittmatter’s laboratory at Yale has an entirely new approach that has shown successful restoration of neurons in animal studies many months after spinal cord injury.


The purpose of the “Clinical Trials 360” symposium is to share developments in the pipeline for restorative interventions in SCI with attendees—to reach thought leaders and drive interest among researchers. The ASIA meeting will be held in Rochester, Minnesota, May 2-4. “The symposium will highlight interventional treatments at various stages of injury,” says ReNetX CEO Erika R. Smith. “We’re honored to be among the presenters and to share our discovery of a new approach for treating chronic SCI by targeting the Nogo receptor.”


ReNetX will be submitting an IND (Investigational New Drug) to the Food and Drug Administration and will then move forward to a clinical trial for its lead candidate by the end of 2018. There are approximately 300,000 in the U.S. suffering from chronic SCI. “Those with chronic spinal cord injuries live with severe impairment,” says Maynard. “Any improvement in their ability to function would be a fantastic step forward.”


Maynard, who will speak at the symposium, has more than 27 years of pharmaceutical and research experience. A chemist by training, he spent the first half of his career developing small molecules for Hoescht (now part of Sanofi) and then as Vice President of Early Development at Neurogen Corporation where he led pre-clinical development for emerging therapeutics.


He says that joining ReNetX offered an opportunity to get involved in launching a therapeutic that “wasn’t just an incremental improvement on existing drugs, but had the potential to be groundbreaking.” If their approach of targeting inhibitory factors is successful, Maynard says, “it will open the floodgates to other approaches being aggressively funded to impact therapies for other disease or injury to the central nervous system.”




Source : https://globenewswire.com/news-release/2018/04/10/1467681/0/en/ReNetX-Bio-Invited-to-Present-Breakthrough-at-Leading-Spinal-Cord-Injury-Symposium.html
POUR ADHERER À ALARME : Cliquez sur la bannière ci-dessous.