Auteur Sujet: Aastrom Biosciences reçoit une licence de fabrication de cellules souches  (Lu 2904 fois)

0 Membres et 2 Invités sur ce sujet

Arnaud

  • Invité
Le site de production pilote européen d'Aastrom Biosciences reçoit une licence de fabrication pour la production de produits à base de cellules souches de la moelle osseuse exclusifs

Collaboration du site de production allemand avec l'Institut Fraunhofer afin de fournir des produits destinés à une utilisation clinique en Europe

Aastrom Biosciences, Inc. (Nasdaq : ASTM) a annoncé ce jour qu'il avait reçu, via sa filiale détenue à 100%, une licence de fabrication de produits pharmaceutiques à usage humain pour la production des Cellules de réparation tissulaire (CRT) mises au point par la Société. Cette licence de fabrication, qui est la première octroyée à Aastrom au sein de l'Union européenne (UE), permet à la société de produire ses produits à base de cellules et de tissus humains à des fins d'utilisation clinique conformément à la réglementation de l'Union européenne. L'autorisation accordée au site de production récemment licencié a été établie sous la forme d'une collaboration avec le Fraunhofer Institute for Interfacial Engineering and Biotechnology (Institut Fraunhofer d'ingénierie des interfaces et de biotechnologie), situé à Stuttgart, en Allemagne.



Aastrom est à ce jour impliqué dans plusieurs essais cliniques utilisant les produits à base de cellules de réparation tissulaire pour la régénération de tissus. Le nouveau site industriel permettra d'élargir ces études et servira de site de fabrication pilote pour la production centralisée, qui figure parmi les exigences définies par la stratégie de commercialisation de la Société. Le processus de fabrication des cellules de réparation tissulaire, qui intègre le système breveté AastromReplicell(R) d'Aastrom, a été installé et validé sur le site allemand de la Société, conformément aux règles de Bonnes Pratiques de Fabrication de l'Union européenne (BPF-UE).

<< Notre réussite dans l'établissement d'un site de production centralisé licencié destiné à fabriquer les produits à base de cellules de réparation tissulaire d'Aastrom indiqués pour la régénération des tissus représente une étape opérationnelle importante dans le cadre de notre stratégie commerciale d'entreprise >>, explique R. Douglas Armstrong, Ph.D.,
Président Directeur général et Président du Conseil d'administration d'Aastrom. << Grâce à cette autorisation, la Société dispose d'un site de production qui peut être utilisé pour l'ensemble de nos produits à base de cellules de réparation tissulaire en cours de développement clinique ; cette licence montre également qu'Aastrom parvient avec succès à faire progresser les produits à base de cellules souches autologues, en les amenant du stade de la recherche à celui de la commercialisation >>.

Ce site de production européen licencié intègre les technologies exclusives de la Société pour la production automatisée et contrôlée de produits à base de cellules sûrs et spécifiques aux patients. Ces technologies permettent de dépasser ce qui a longtemps constitué un obstacle pour l'industrie des produits à base de cellules. Les produits pharmaceutiques traditionnels sont typiquement produits par lots uniques et utilisés chez plusieurs milliers de patients ; or il est impossible de recourir à ce modèle de production pour les produits à base de tissus / cellules autologues.
Chaque produit à base de cellules de réparation tissulaire autologues est fabriqué pour un patient spécifique. Aastrom a mis au point un procédé révolutionnaire de fabrication de tissus/cellules à échelle variable favorisant le respect des exigences réglementaires, tandis que les techniques de culture cellulaire traditionnelles sont manuelles et que les avantages de la technologie élaborée par Aastrom leur font défaut.
La licence de fabrication de produits pharmaceutiques à usage humain octroyée aux opérations de production de cellules de réparation tissulaire constitue une validation fondamentale de la technologie d'Aastrom, et un élément clé du modèle d'entreprise mis en place par la Société.


À propos de l'institut Fraunhofer IGB

Le Fraunhofer Institute for Interfacial Engineering and Biotechnology IGB (Institut Fraunhofer d'ingénierie des interfaces et de biotechnologie) (Fraunhofer IGB) offre des solutions de recherche et développement dans les domaines de la santé, de l'environnement et de la technologie. Ses compétences recouvrent les domaines suivants : ingénierie des interfaces, technologie membranaire, biotechnologie, biologie cellulaire et ingénierie des procédés biologiques. Les solutions mises à disposition par l'Institut Fraunhofer IGB vont des études de marché au produit fini en passant par la recherche développement. L'Institut Fraunhofer IGB est l'un des nombreux instituts de la Fraunhofer-Gesellschaft, un organisme allemand spécialisé dans la création de partenariats avec des entreprises privées et publiques destinés à promouvoir la recherche appliquée innovante dans tous les domaines des sciences de l'ingénierie, afin de faciliter leur commercialisation en Allemagne ainsi que dans les autres pays européens.


À propos de la production de Cellules de réparation tissulaire

Les Cellules de réparation tissulaire (CRT) sont un mélange exclusif d'Aastrom constitué de grandes quantités de cellules stromales, cellules souches et cellules progénitrices adultes dérivées de la moelle osseuse. Les cellules de réparation tissulaire constituent l'élément technologique clé à la base des produits de régénération tissulaire mis au point par Aastrom, qui sont fabriqués au moyen d'une technologie brevetée de perfusion en circuit ouvert. La procédure clinique commence par le prélèvement d'un petit échantillon de moelle osseuse de la hanche du patient, réalisé dans le cadre d'une consultation externe. Les cellules de réparation tissulaire sont ensuite produites dans le système automatisé AastromReplicell(R) pendant une période de 12 jours. Des tests de laboratoire ont montré que les cellules de réparation tissulaire étaient capables de se développer dans divers types de lignages tissulaires en réponse à des signaux inducteurs, y compris dans le sang, les os, le cartilage, les tissus adipeux et les tubules vasculaires. Des études cliniques antérieures ont mis en évidence la fiabilité et l'innocuité des cellules de réparation tissulaire pour la régénération de certains tissus sains normaux.


À propos d'Aastrom Biosciences, Inc.

Aastrom Biosciences, Inc. (Nasdaq : ASTM) développe des produits destinés à la réparation ou à la régénération de divers tissus humains, mettant en oeuvre sa technologie exclusive de cellules souches adultes (cellules de réparation tissulaire, CRT). Les produits à base de cellules de réparation tissulaire d'Aastrom contiennent une grande quantité de cellules stromales, cellules souches et cellules progénitrices produites à partir d'une petite quantité de cellules de la moelle osseuse prélevées chez le patient. Le système AastromReplicell(R), une plate-forme de production de cellules automatisée unique dans le secteur, a été mis au point pour servir à la production de produits à base de cellules de réparation tissulaire normalisés, spécifiques aux patients. Les produits à base de cellules de réparation tissulaire ont pu être utilisés sans danger chez l'homme en guise de substitut aux cellules souches de la moelle osseuse, et font actuellement l'objet d'études cliniques dans des indications telles que la greffe osseuse (pour les fractures d'os longs et la fusion de colonne vertébrale) et la régénération des vaisseaux sanguins (ischémie critique des membres chez les patients diabétiques). La Société a récemment communiqué des résultats d'études cliniques intermédiaires positifs relatifs à la l'innocuité clinique des cellules de réparation tissulaire et à leur capacité à induire la croissance de nouveaux tissus sains (fractures d'os longs et reconstruction de l'os de la mâchoire). Plus récemment, la technologie exclusive de cellules de réparation tissulaire élaborée par la Société s'est vu octroyer le statut de médicament orphelin (Orphan Drug Designation) par la FDA (Food and Drug Administration, les autorités américaines de réglementation pharmaceutique) pour son utilisation dans le traitement de l'ostéonécrose de la hanche.

Pour plus de renseignements, veuillez consulter le site Web d'Aastrom à l'adresse suivante : http://www.aastrom.com.

CONTACTS :

Kris M. Maly
Direction des Relations avce les Investisseurs Aastrom Biosciences, Inc.
Tél. : +1-734-930-5777
Site Web : http://www.aastrom.com

ou

Cameron Associates
Kevin McGrath
Tél. : +1-212-245-4577


Source : http://www.prnewswire.co.uk/cgi/news/release?id=170529

 :smiley:
« Modifié: 12 mai 2006 à 14:08:43 par TDelrieu »

Hors ligne TDelrieu

  • Président d'ALARME
  • Moderateur
  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 3906
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Tétraplégique
  • Niveau de lésion: C6-C7
Arnaud,

Je me suis permis de corriger une erreur de traduction faite sur le lien "source" :
http://www.prnewswire.co.uk/cgi/news/release?id=170529

Car ils parlent de cellules souches de moelle "épinière" à la place de moelle "osseuse". Voir le texte original en anglais :
http://www.aastrom.com/PressReleases...

Amitiés,
Thierry ;)
POUR ADHERER À ALARME : Cliquez sur la bannière ci-dessous.


Arnaud

  • Invité

Aastrom traite les patients dans le cadre d'un essai clinique sur les cellules souches tissulaires contre l'ostéonécrose

- Un important essai sur la régénération osseuse est actuellement en cours en Espagne -

Aastrom Biosciences, Inc. (Nasdaq : ASTM), société spécialisée dans l'utilisation des cellules autologues dans le domaine de la médecine régénérative, a annoncé aujourd'hui que ses deux premiers patients participant à l'essai clinique clé sur les cellules de réparation tissulaire (CRT) avaient été traités pour l'ostéonécrose (aussi connue sous le nom de nécrose avasculaire) de la tête fémorale. Financé par Aastrom, cet essai crucial est actuellement mené au Centro Medico Teknon (Teknon) situé à Barcelone, en Espagne. Aastrom avait été responsable du recrutement des patients et du traitement après avoir reçu l'autorisation écrite de la Spanish Drug Agency (AEMPS) et du Comité de déontologie du Teknon, dans le cadre du Investigational Medicinal Product Dossier (IMPD) de la société.

(Logo : http://www.newscom.com/cgi-bin/prnh/20070117/CLW099LOGO)

<< Le lancement en Espagne de cet essai clinique sur l'ostéonécrose fait partie intégrante de notre programme global de régénération osseuse >>, a déclaré George Dunbar, président et chef de la direction d'Aastrom. << Si les données obtenues sont concluantes, cela pourrait paver la voie à de futures demandes d'homologation auprès des organismes de réglementation de l'Union européenne ainsi que de la FDA des Etats-Unis. >>

Il s'agit de la première étude importante d'Aastrom visant à évaluer sa thérapie basée sur les cellules souches CRT chez des patients atteints d'ostéonécrose de la tête fémorale. Les dix patients qui participeront à cet essai au Teknon seront traités par le chercheur principal, le Dr Lluis Orozco, et ses adjoints, les Dr Robert Soler-Rich et Carles Solano. D'une manière générale, l'approche consiste à retirer le tissu nécrotique situé à l'intérieur de la tête fémorale du patient (bout du fémur), pour ensuite y implanter les CRT. Si tout se passe comme prévu, c'est-à-dire si la tête fémorale est effectivement renforcée par une régénérescence de tissus osseux sains, de la moelle et des tissus vasculaires, les patients souffrant de la maladie pourraient éviter de devoir porter une prothèse de hanche ou, du moins, en repousser l'opération. Le principal paramètre d'efficacité de l'essai est l'élimination ou le report de la progression de l'ostéonécrose, lequel sera mesuré au moyen de l'imagerie par résonance magnétique et de rayons X. Une fois qu'ils auront été traités, les patients seront suivis pendant une période de 24 mois.

<< Le fait d'avoir utilisé le produit cellulaire CRT lors des études portant sur les fractures non consolidées d'os longs nous a permis d'acquérir toute l'expérience dont nous avions besoin pour appliquer cette technique chez les patients atteints d'ostéonécrose. Ainsi, nous espérons pouvoir démontrer son efficacité par rapport aux autres thérapies actuellement disponibles sur le marché >>, a souligné pour sa part le Dr Lluís Orozco, directeur scientifique du département orthopédique à l'Institut de Terapia Regenerativa Tisular.

Les tissus qui jouent un rôle dans la progression de l'ostéonécrose comprennent les os, la moelle osseuse et les vaisseaux sanguins (vasculaires), ce qui expliquerait pourquoi la mise au point de traitements efficaces a été si difficile par le passé. Or, les CRT d'Aastrom, mélange exclusif de cellules souches et progénitrices issues d'un petit échantillon de moelle osseuse du patient, ont été utilisées dans différents essais cliniques afin de régénérer spécifiquement ces trois tissus. Les CRT pourraient donc représenter un nouveau moyen de régénérer les tissus qui ont été perdus en raison de l'ostéonécrose.

En 2006, les CRT exclusifs d'Aastrom ont obtenu le statut de médicament orphelin par la Food and Drug Administration (FDA) des Etats-Unis aux fins d'utilisation pour le traitement de l'ostéonécrose de la tête fémorale. Aastrom est d'ailleurs à préparer avec la FDA un protocole pour un important essai clinique sur l'ostéonécrose qui se déroulerait en sol américain.

À propos de l'ostéonécrose

La National Osteonecrosis Foundation indique qu'environ 20 000 nouveaux cas de cette maladie débilitante sont diagnostiqués chaque année aux Etats-Unis et, malheureusement, les traitements actuels s'avèrent peu efficaces. L'ostéonécrose est une pathologie douloureuse caractérisée par la dégénérescence des tissus osseux et par l'incapacité de ces tissus à se régénérer naturellement. Quatre-vingt-dix pour cent des patients atteints de cette maladie souffrent particulièrement d'ostéonécrose de la tête fémorale, soit la boule située au bout du fémur qui s'emboîte dans la cavité articulaire de la hanche. Si elle n'est pas traitée, la tête fémorale finit par s'effondrer, nécessitant ainsi le remplacement total de l'articulation. Toujours aux Etats-Unis, on estime que jusqu'à 10 pour cent de toutes les prothèses de hanche sont imputables à l'ostéonécrose. Notons qu'il n'existe aucun produit pharmaceutique éprouvé pour la prévention ou le traitement de l'ostéonécrose. Pour en savoir davantage, veuillez consulter le site Internet de la National Osteonecrosis Foundation à l'adresse suivante : www.nonf.org.

À propos d'Aastrom Biosciences, Inc.

Aastrom Biosciences, Inc. met actuellement au point des produits cellulaires autologues destinés à la réparation ou à la régénération de divers tissus humains, grâce à sa technologie exclusive de cellules de réparation tissulaire, CRT). Les produits à base de CRT d'Aastrom sont en fait un mélange unique de cellules souches et de cellules progénitrices produites à partir d'une petite quantité de moelle osseuse prélevée chez le patient. Utilisés chez plus de 230 patients, ces produits font actuellement l'objet d'études cliniques pour la régénération osseuse (ostéonécrose de la tête fémorale, fractures des os longs et fusion de la colonne vertébrale) ainsi que la régénération des vaisseaux sanguins (ischémie critique des membres). D'ailleurs, les récentes études cliniques suggèrent des résultats provisoires encourageants relativement à la l'innocuité clinique des CRT et à leur capacité d'induire la croissance de nouveaux tissus sains. La société s'affère actuellement à élaborer des plans pour d'éventuelles thérapies à base de CRT aux fins de régénération cardiaque et neurale.

Pour de plus amples renseignements, veuillez consulter le site Internet d'Aastrom à l'adresse suivante : www.aastrom.com. (astmc)

Le présent document renferme des énoncés prospectifs, notamment des énoncés concernant des essais cliniques prévus et des objectifs de développement de produits, ainsi que les bénéfices potentiels et les applications possibles des cellules de réparation tissulaire. Ces énoncés prospectifs sont assujettis à certains risques et incertitudes et sont caractérisés à travers l'utilisation de termes tels que << prévu >>, << devrait >> et d'autres expressions similaires. Les résultats réels peuvent différer sensiblement des prévisions formulées dans le présent communiqué. Parmi les facteurs susceptibles d'engendrer de tels écarts figurent notamment : les éventuelles difficultés liées au recrutement des patients, les incertitudes inhérentes aux résultats d'études cliniques, les éventuelles difficultés liées au développement de produits, l'effet des thérapies concurrentes, les exigences réglementaires, la disponibilité des ressources financières et autres ainsi que l'allocation des ressources selon les différentes utilisations possibles. Ces facteurs, ainsi que d'autres facteurs de risque et d'incertitude significatifs, font l'objet d'une description plus détaillée dans le rapport annuel sur formulaire 10-K et les autres documents déposés par Aastrom auprès de la Securities and Exchange Commission.

Sites Internet :

http://www.aastrom.com

http://www.nonf.org

Source :

http://www.prnewswire.co.uk/cgi/news/release?id=188264

 :smiley:

 

SMF spam blocked by CleanTalk