Auteur Sujet: Essai clinique OEC - Pologne  (Lu 58805 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Arnaud

  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 769
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Autre
  • Niveau de lésion: Flémard
Re : Essai clinique OEC - Pologne
« Réponse #50 le: 22 octobre 2014 à 11:11:08 »
Voici l'article qui explique exactement le protocole opératoire et les résultats concernant les récupérations physiques du patient.
 
Tout est dit !
 
--------------------------------------------------------
 
Darek Fidyka a de la chance. Paraplégique, des suites d’une agression au couteau en 2010, ce bulgare remarche à nouveau.
   
Le patient a bénéficié en 2012 d’une transplantation de cellules olfactives engainantes (OEC) dans la zone lésée de la moelle épinière (côté gauche). Une transplantation mise au point et exécutée en Pologne par le Dr Pawel Tabakow de l’université de Wroclaw et le Pr Geoffrey Raisman de l’institut de neurologie de l’University College de Londres (UCL). Après deux années de rééducation, leurs résultats très encourageants viennent d’être publiés dans la revue « Cell Transplantation ».
 
- Une méthode déjà exploitée
 
De nombreuses études sur l’animal ont montré la propriété unique des cellules olfactives engainantes à stimuler la régénération des axones lésés dans la moelle épinière. Les opérations sur l’homme ont déjà été expérimentées en Australie et au Portugal mais n’ont jamais montré de résultats aussi significatifs. Le protocole d’essai se composait d’une réadaptation neurologique pré et postopératoire, d’une biopsie de la muqueuse olfactive, de la culture de cellules engainantes olfactives, et d’une greffe de cellules intra-rachidienne.
   
Aucun résultat indésirable lié à la biopsie de la muqueuse olfactive ou à la transplantation de cellules olfactives engainantes n’ont été recensés, après chirurgie. Il n’y a pas de signes de détérioration neurologique, de douleur neuropathique, de neuroinfection ou d’une tumorigenèse.
   
L’opération effectuée par l’équipe polonaise s’est déroulée en trois étapes. Les médecins ont d’abord retiré l’un des deux bulbes olfactifs du patient, prélevé et mis en culture les cellules olfactives engainantes. Puis le jour de l’opération, 100 micro-injections de cellules OEC ont été faites en dessous et dessus de la zone endommagée de la moelle épinière, soit environ 500 000 cellules greffées. Enfin quatre bandes de tissu nerveux ont été placées dans cette zone, dans un intervalle de 8 mm. Injectées dans la moelle épinière, les OEC induisent une régénération des nerfs au sein de la lésion, en construisant un « pont nerveux » dans la zone endommagée.
 
- Récupération des fonctions motrices et sensorielles
 
Après la transplantation, pas de dangers de rejet, aucun immunodépresseur n’a été nécessaire. Le patient a suivi un programme d’exercice physique, cinq heures par jour, cinq jours par semaine. Six mois après la chirurgie, Darek Fidyka était en mesure de faire ses premiers pas, à l’aide d’attelles. Deux ans après le traitement, le patient marche avec un déambulateur à l’extérieur du centre de réadaptation. Il a montré une amélioration de la fonction motrice et sensorielle des premiers segments de la moelle épinière localisés en dessous de sa blessure.
 
« Le patient est désormais capable de bouger les hanches et, sur le côté gauche, il connaît un rétablissement considérable des muscles de la jambe », a précisé à la BBC, le Dr Tabakow. Il a également récupéré des fonctions sensorielles lui permettant de ne plus être incontinent et des résultats significatifs sur la fonction sexuelle.
 
« C’est incroyable de voir comment la régénération de la moelle épinière, quelque chose que l’on croyait impossible il y a de nombreuses années, est en train de devenir une réalité », a expliqué à la BBC, le Dr Tabakow. Cette recherche a été financée par la Nicholls Spinal Injury Foundation (NSIF) et la fondation britannique sur les cellules souches. Les scientifiques espèrent traiter une dizaine d’autres patients, en Pologne et en Grande-Bretagne au cours des années à venir. « Notre équipe en Pologne serait prête à examiner des patients de partout dans le monde qui sont susceptibles de recevoir cette thérapie », a assuré le Dr Tabakow à la BBC.
 
Source :
http://www.lequotidiendumedecin.fr/specialites/neurologie/un-paraplegique-recouvre-la-motricite-apres-transplantation-de-cellules-olfac
 
 :smiley:
Saint Gabriel - Apporte bonnes nouvelles.

Hors ligne gilles

  • Modérateurs
  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 3940
  • Sexe: Homme
  • je déteste les piscines depuis le 05/08/1997
    • Voir le profil
  • Handicap: Tétraplégique
  • Niveau de lésion: C5/C6
Re : Essai clinique OEC - Pologne
« Réponse #51 le: 22 octobre 2014 à 11:34:08 »
merci pour cet article simple et précis :wink:
DÉSIREUX D’ADHÉRER A ALARME ? Merci de cliquer sur la bannière 



Modérateur sur www.buspirit.

Hors ligne mick 74

  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 269
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Paraplégique
Re : Essai clinique OEC - Pologne
« Réponse #52 le: 22 octobre 2014 à 12:02:29 »
la Pologne n'est pas loin je prépare la valise je suis volontaire

Hors ligne patrickp

  • Membre de l'association
  • Adepte du forum
  • ******
  • Messages: 564
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Paraplégique
  • Niveau de lésion: D12
Re : Essai clinique OEC - Pologne
« Réponse #53 le: 22 octobre 2014 à 13:41:57 »
tu as reçu un coup de couteau ?

Hors ligne mick 74

  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 269
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Paraplégique
Re : Essai clinique OEC - Pologne
« Réponse #54 le: 22 octobre 2014 à 15:32:56 »
non Patrick pas de coup de couteau moi c'est une chute de toit mais pourquoi çà ne marcherais pas si j'ai compris ce sont des cellules olfactives pour stimuler
la régénération des axones lésés de la moelle épinière alors peut-être que!!!!  :cheesy:
le plus énervant tous les essais sont fait à l'étranger quand verras t'on sur le forum des essais réalisé en FRANCE

Hors ligne oxo

  • Membre de l'association
  • Adepte du forum
  • ******
  • Messages: 360
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Paraplégique
Re : Essai clinique OEC - Pologne
« Réponse #55 le: 22 octobre 2014 à 15:37:09 »

Qu'est-ce que t'es lourd Patrickp parfois...

Hors ligne Slowagie

  • Habitué
  • **
  • Messages: 7
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Proche d'une PMR
Re : Essai clinique OEC - Pologne
« Réponse #56 le: 22 octobre 2014 à 16:05:17 »
«  Seul un véritable essai (clinique) permettra de montrer que c’est bien le fait d’avoir greffé des OEC qui a refait fonctionner la moelle épinière », a-t-il dit. Il a ajouté que parmi les interrogations à lever figure la confirmation que la moelle épinière était bien totalement sectionnée.




La remarque de Privat est tout a fait fondée. Un seul patient c'est peu pour établir des statistiques. Gardons les yeux braqués sur la Pologne quand même :smiley:

Hors ligne misterjp

  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 143
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Tétraplégique
  • Niveau de lésion: C5-C6
Re : Re : Essai clinique OEC - Pologne
« Réponse #57 le: 22 octobre 2014 à 16:17:05 »

Qu'est-ce que t'es lourd Patrickp parfois...


Sur ce qu'on lit, la blessure par arme blanche sera un critère d'inclusion. Donc la question de Patrickp est pertinente.

Hors ligne éric

  • Membre de l'association
  • Adepte du forum
  • ******
  • Messages: 1893
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Paraplégique
Re : Essai clinique OEC - Pologne
« Réponse #58 le: 22 octobre 2014 à 17:56:19 »

Qu'est-ce que t'es lourd Patrickp parfois...


Sur ce qu'on lit, la blessure par arme blanche sera un critère d'inclusion. Donc la question de Patrickp est pertinente.



laisse Patrick va développer il est assez grand pour répondre lui même

Hors ligne oxo

  • Membre de l'association
  • Adepte du forum
  • ******
  • Messages: 360
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Paraplégique
Re : Essai clinique OEC - Pologne
« Réponse #59 le: 22 octobre 2014 à 18:21:58 »

La question est certes pertinente, mais il l'avait déjà évoquée dans la page précédente...Etait-ce nécessaire de remettre ça et surtout de cette façon? Je laisse chacun juge, mais personnellement je trouve que non.
Mais ne polluons pas ce fil qui est un sujet intéressant et dans la droite ligne de l'objet principal de ce forum. On peut toujours en parler en MP le cas échéant.

Hors ligne patrickp

  • Membre de l'association
  • Adepte du forum
  • ******
  • Messages: 564
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Paraplégique
  • Niveau de lésion: D12
Re : Essai clinique OEC - Pologne
« Réponse #60 le: 22 octobre 2014 à 18:54:16 »
cette nouvelle génère des espoirs importants pour beaucoup d'entre nous , il est crucial que ceux qui pensent
que leur vie va être changée soient conscients des limites actuelles de cette opération !!
Actuellement il semble que cette technologie fonctionne avec une coupe nette de la moelle !!
Ce n'est pas malheureusement le cas pour beaucoup.
Bien sur je l'ai déjà dit mais certains dans l’enthousiasme peuvent avoir mal lu cette information.

Hors ligne éric

  • Membre de l'association
  • Adepte du forum
  • ******
  • Messages: 1893
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Paraplégique
Re : Essai clinique OEC - Pologne
« Réponse #61 le: 22 octobre 2014 à 19:41:46 »
cette nouvelle génère des espoirs importants pour beaucoup d'entre nous , il est crucial que ceux qui pensent
que leur vie va être changée soient conscients des limites actuelles de cette opération !!
Actuellement il semble que cette technologie fonctionne avec une coupe nette de la moelle !!
Ce n'est pas malheureusement le cas pour beaucoup.
Bien sur je l'ai déjà dit mais certains dans l’enthousiasme peuvent avoir mal lu cette information.

je suis d accord avec toi patrick
 beaucoup de site de science sérieux en on parlé , c est peux être la première marche d un long escalier qui nous mènera enfin a notre guérison a tous
la seule chose qui m attriste est que d ici la ,moi et les plus âgés  du forum ne soit plus de ce monde

Hors ligne charlieboy

  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 242
  • Sexe: Homme
  • L'essenciel n'est pas visible à l'oeil
    • Voir le profil
  • Handicap: Paraplégique
  • Niveau de lésion: D5-D6
Re : Essai clinique OEC - Pologne
« Réponse #62 le: 22 octobre 2014 à 19:58:31 »
  Console toi Éric, moi qui est plus vieux que toi, je sais que je remarcherai.....lol


Charles
Charlieboy
Rien n'est Impossible ! Vis ta vie et tes rêves se réaliseront !

Hors ligne éric

  • Membre de l'association
  • Adepte du forum
  • ******
  • Messages: 1893
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Paraplégique
Re : Essai clinique OEC - Pologne
« Réponse #63 le: 22 octobre 2014 à 20:50:22 »
  Console toi Éric, moi qui est plus vieux que toi, je sais que je remarcherai.....lol


Charles

je suis content pour toi charlie ;)

Hors ligne Arnaud

  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 769
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Autre
  • Niveau de lésion: Flémard
Re : Essai clinique OEC - Pologne
« Réponse #64 le: 23 octobre 2014 à 10:06:02 »
Voici un autre article avec plus de détails sur l'opération et les résultats.
 
-------------------------------
 
- Un « pont nerveux »

Tout commence par un accident en 2003. Le jeune Britannique Daniel Nicholls plonge dans une vague en Australie. Il heurte violemment un banc de sable, sa moelle se sectionne. Il est instantanément paralysé à partir du cou. Son père, David Nicholls, lui fait alors la promesse qu'il pourra retrouver sa mobilité et se lance à la recherche de médecins qui y parviendront. Il crée la Nicholls Spinal Injury Foundation (NSIF), qui finance de nombreux travaux, dont ceux de l’Institut de neurologie du University College de Londres (Royaume-Uni).
 
Le Pr Geoffrey Raisman est à sa tête. Il travaille notamment sur les cellules olfactives engainantes, présentes dans le cerveau. Lorsque leurs fibres nerveuses sont endommagées, elles sont rapidement remplacées par d’autres fibres qui se connectent avec le bulbe olfactif, une région du cerveau proche des fosses nasales et qui gère l’odorat.
 
Lorsque David Nicholls la contacte, l'équipe britannique a imaginé un moyen d’inciter les nerfs endommagés de la colonne à repousser grâce à une autogreffe de cellules olfactives engainantes, accompagnées de leurs fibroblastes. L’opération consiste à retirer un bulbe olfactif, puis à prélever les cellules olfactives engainantes et les fibroblastes nerveux. Ces cellules seront ensuite mises en culture de manière à former des « filaments » nerveux, que les chirurgiens pourront injecter dans la colonne. Cela constitue une sorte de « pont nerveux » entre les deux parties de la moelle épinière, ce qui devrait restaurer, au moins en partie, la sensation et la motricité.

 - Aucun espoir de récupération
 
En 2010, les essais sur l’homme commencent, suivis par une équipe de la chaîne britannique BBC One, dont le reportage sera diffusé dans l’émission Panorama, ce 21 octobre à 23 h 35. L’Université médicale de Wroclaw, en Pologne, se charge de l’opération. L'équipe est dirigée par le Dr Pawel Tabakow. C’est Darek Fidyka qui bénéficie le premier de cette technique novatrice. Ce Polonais de 38 ans a été frappé à l’arme blanche au niveau de la vertèbre Th9 quatre ans plus tôt. La lame a sectionné la moelle et l’a laissé paralysé.
 
C’est ce qu’on appelle une lésion totale : aucune fonction motrice ou sensorielle n’a été préservée sous la vertèbre en question, et il n’a aucun espoir de récupération spontanée. Pendant les 8 mois qui précèdent l’intervention, Darek Fidyka suit un programme de neuro-rééducation intense : 5 heures par jour, 5 jours par semaines, il participe à un entraînement locomoteur, sensoriel et des exercices d’étirement. Tout cela prépare ses muscles à la rééducation qui suivra l'opération, et assure les médecins qu'il n'y aura pas de récupération spontanée.

- Remarcher en 19 mois
 
Vient ensuite l’heure de l’intervention : les cellules ont préalablement été cultivées. La solution obtenue est intégrée à un robot composé d’une micro-pompe et d’un manipulateur en 3 dimensions, qui sera chargé des injections. 4 greffons sont utilisés, composés de bandes de 12 mm, qui comblent la blessure de 10 mm. Après l’intervention, le programme de rééducation reprend. Les premiers progrès apparaissent au bout de 6 mois : les muscles du patient sont renforcés, le haut de son corps est plus stable. Il commence à parcourir de courtes distances sur des barres parallèles. A 11 mois, il retrouve de la force dans les jambes et peut marche sur de plus longues distances. 19 mois après, l’évolution est spectaculaire : Darek Fidyka est capable de marcher à l’aide d’un déambulateur, de conduire et de vivre de manière plus autonome. Cette réussite fait de lui la première personne à récupérer une telle fonction après une lésion totale de la moelle épinière.
 
- « Plus important que les 1ers pas sur la Lune »

 
« Après la transplantation et la construction du pont nerveux, ce patient est passé d’ASIA A à ASIA C », résume le Dr Pawel Tabakow, de l’université médicale de Wroclaw (Pologne). Cette échelle sert à classer les blessures traumatiques de la moelle épinière. A signifie que la lésion est totale, C signale une blessure incomplète. La fonction motrice est en partie préservée, et au moins la moitié des muscles clé sont réactifs. « Avant la transplantation, nous estimions que sans ce traitement, les chances de récupération de notre patient étaient de moins de 1 %. Cependant, nous avons observé une récupération partielle des fonctions sensorielles et motrices, qui a commencé 4 mois après l’intervention », poursuit le Dr Tabakow.
 
« Nous pensons que cette procédure est une percée qui - à mesure qu’elle sera développée - va entraîner un changement historique dans les perspectives jusqu’ici bouchées des personnes handicapées par une blessure à la moelle épinière », conclut le Pr Geoffrey Raisman. Et d’ajouter, dans le reportage de BBC One, « c’est plus important que les premiers pas de l’Homme sur la Lune. »
 
Source  ;
http://www.pourquoidocteur.fr/Paraplegique--il-remarche-grace-a-une-greffe-de-cellules-olfactives-8357.html
 
 :smiley:
 
Saint Gabriel - Apporte bonnes nouvelles.

Hors ligne Arnaud

  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 769
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Autre
  • Niveau de lésion: Flémard
Re : Essai clinique OEC - Pologne
« Réponse #65 le: 23 octobre 2014 à 10:10:26 »
Le compte-rendu de son opération et de ses suites paraîtra dans Cell Transplantation.
 
http://www.ingentaconnect.com/content/cog/ct/pre-prints/content-CT-1239_Tabakow_et_al
 
Bonne lecture à tous surtout à TDelrieu. :wink:
 
 :smiley:
 
Saint Gabriel - Apporte bonnes nouvelles.

Hors ligne Arnaud

  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 769
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Autre
  • Niveau de lésion: Flémard
Re : Essai clinique OEC - Pologne
« Réponse #66 le: 23 octobre 2014 à 10:15:12 »
Pour voir le reportage de la BBC.
 
Voici le lien :
 
http://www.bbc.com/news/health-29645760
 
 :smiley:
Saint Gabriel - Apporte bonnes nouvelles.

Hors ligne TDelrieu

  • Président d'ALARME
  • Moderateur
  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 3898
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Tétraplégique
  • Niveau de lésion: C6-C7
Re : Essai clinique OEC - Pologne
« Réponse #67 le: 23 octobre 2014 à 12:07:13 »
Citer
Régénération fonctionnelle des connexions supraspinales chez un patient avec la moelle épinière sectionnée après transplantation de cellules engainantes olfactives bulbaire avec un pontage de nerfs périphériques


Auteurs : Pawel Tabakow ; Geoffrey Raisman ; Wojciech Fortuna ; Marcin Czyz ; Juliusz Huber ; Daqing Li ; Pawel Szewczyk ; Stefan Okurowski ; Ryszard Miedzybrodzki ; Bogdan Czapiga ; Beata Salomon ; Agnieszka Halon ; Ying Li ; Joanna Lipiec ; Aleksandra Kulczyk ; Wlodzimierz Jarmundowicz


Source : Cell Transplantation


Le traitement des patients atteints d'une lésion complète de la moelle épinière reste un problème clinique non résolu en raison de l'absence d'une régénération spontanée des axones centraux lésés. Un homme de 38 ans avait une section traumatique de la moelle épinière dorsale au niveau vertébral supérieur D9. 21 mois après la blessure, le patient présentait les symptômes cliniques d'une lésion complète de la moelle épinière (ASIA A). L'un des bulbes olfactifs du patient a été retiré et utilisé pour dériver une culture contenant des cellules olfactives engainantes et des fibroblastes du nerf olfactif. Après résection de la cicatrice gliale, les cellules cultivées ont été transplantés dans la moelle épinière au-dessus et au-dessous de la lésion et la distance de 8 millimètres reliées par 4 bandes de nerf saphène autologue. Le patient a subi un programme intensif de neuro-réhabilitation pré et post-opératoire. Aucun effet indésirable n'a été observé 19 mois après l'opération, et de façon inattendue, la suppression du bulbe olfactif n'a pas conduit à une anosmie unilatérale persistante. Le patient s'est amélioré de ASIA A à ASIA C. Son amélioration concerne la stabilité du tronc, la récupération partielle des mouvements volontaires des membres inférieurs, et une augmentation de la masse musculaire à la cuisse gauche, ainsi que la récupération partielle de la sensibilité superficielle et profonde. Il y a aussi une indication de l'amélioration de la sensation viscérale et une meilleure autorégulation vasculaire du membre inférieur gauche. Ces récupérations suggèrent une régénération fonctionnelle des fibres efférentes et afférentes à longue distance. L'IRM a confirmé que les greffes ont comblé l'espace du côté gauche de la moelle épinière, où la plupart des greffes nerveuses ont été implantés, et les examens neurophysiologiques confirmé la restitution de l'intégrité des voies cortico-spinales et le caractère volontaire des contractions musculaires enregistrées. À notre connaissance, c'est la première indication clinique d'effets bénéfiques de cellules autologues bulbaires transplantées.




===========================
 :arrow: TEXTE ORIGINAL EN ANGLAIS
===========================




Functional regeneration of supraspinal connections in a patient with transected spinal cord following transplantation of bulbar olfactory ensheathing cells with peripheral nerve bridging


Authors: Pawel Tabakow1; Geoffrey Raisman2; Wojciech Fortuna3, 1; Marcin Czyz1; Juliusz Huber4; Daqing Li2; Pawel Szewczyk5; Stefan Okurowski6; Ryszard Miedzybrodzki7, 8; Bogdan Czapiga1; Beata Salomon9; Agnieszka Halon10; Ying Li2; Joanna Lipiec4; Aleksandra Kulczyk4; Wlodzimierz Jarmundowicz1


Source: Cell Transplantation


Abstract:
Treatment of patients sustaining a complete spinal cord injury remains an unsolved clinical problem because of the lack of spontaneous regeneration of injured central axons. A 38-year-old man sustained traumatic transection of the thoracic spinal cord at upper vertebral level Th9. At 21 months after injury the patient presented symptoms of a clinically complete spinal cord injury (American Spinal Injury Association class A-ASIA A). One of the patient's olfactory bulbs was removed and used to derive a culture containing olfactory ensheathing cells and olfactory nerve fibroblasts. Following resection of the glial scar the cultured cells were transplanted into the spinal cord stumps above and below the injury, and the 8 mm gap bridged by 4 strips of autologous sural nerve. The patient underwent an intense pre- and post-operative neurorehabilitation program. No adverse effects were seen at 19 months postoperatively, and unexpectedly, the removal of the olfactory bulb did not lead to persistent unilateral anosmia. The patient improved from ASIA A to ASIA C. There was improved trunk stability, partial recovery of the voluntary movements of the lower extremities, and an increase of the muscle mass in the left thigh, as well as partial recovery of superficial and deep sensation. There was also some indication of improved visceral sensation and improved vascular autoregulation in the left lower limb. The pattern of recovery suggests functional regeneration of both efferent and afferent long-distance fibers. Imaging confirmed that the grafts had bridged the left side of the spinal cord, where the majority of the nerve grafts were implanted, and neurophysiological examinations confirmed the restitution of the integrity of the corticospinal tracts and the voluntary character of recorded muscle contractions. To our knowledge, this is the first clinical indication of beneficial effects of transplanted autologous bulbar cells.




Source : http://www.ingentaconnect.com/content/cog/ct/pre-prints/content-CT-1239_Tabakow_et_al





Merci Arnaud ! :)
POUR ADHERER À ALARME : Cliquez sur la bannière ci-dessous.


Hors ligne éric

  • Membre de l'association
  • Adepte du forum
  • ******
  • Messages: 1893
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Paraplégique
Re : Essai clinique OEC - Pologne
« Réponse #68 le: 23 octobre 2014 à 13:16:09 »
un grand merci a vous pour les articles et leur traduction  :wink:


apparemment plusieurs essais serais prévu d' a travers le monde ,comme plusieurs je pense , je voudrais savoir comment participer a ces essais


ou s adresser ? avez vous des news?


merci d avance


eric

Hors ligne gilles

  • Modérateurs
  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 3940
  • Sexe: Homme
  • je déteste les piscines depuis le 05/08/1997
    • Voir le profil
  • Handicap: Tétraplégique
  • Niveau de lésion: C5/C6
Re : Essai clinique OEC - Pologne
« Réponse #69 le: 23 octobre 2014 à 19:01:21 »
cette "première" va faire avancer a grande vitesse la recherche, le premier qui trouvera touchera le jackpot, la solution va
peut être arriver plus rapidement que prévu avec toute cette concurrence entre labo :cool:
DÉSIREUX D’ADHÉRER A ALARME ? Merci de cliquer sur la bannière 



Modérateur sur www.buspirit.

Hors ligne charlieboy

  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 242
  • Sexe: Homme
  • L'essenciel n'est pas visible à l'oeil
    • Voir le profil
  • Handicap: Paraplégique
  • Niveau de lésion: D5-D6
Re : Essai clinique OEC - Pologne
« Réponse #70 le: 23 octobre 2014 à 19:07:08 »
 Parfaitement d'accord avec Toi Gilles,


" Invivo therapeutic, Stem Cell, Neurostem et maintenant la Pologne......"
La pression va s'accentuer sur les chercheurs.....


Charles
Charlieboy
Rien n'est Impossible ! Vis ta vie et tes rêves se réaliseront !

Hors ligne éric

  • Membre de l'association
  • Adepte du forum
  • ******
  • Messages: 1893
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Paraplégique
Re : Essai clinique OEC - Pologne
« Réponse #71 le: 23 octobre 2014 à 19:23:58 »
Parfaitement d'accord avec Toi Gilles,


" Invivo therapeutic, Stem Cell, Neurostem et maintenant la Pologne......"
La pression va s'accentuer sur les chercheurs.....


Charles

le probléme c est que beaucoup "d 'institut" c était juste de l arnaque pour pomper du ponion a des patients

notre forum regorge malheureusement de nombreux témoignage

la ça pars d une promesse d un père a son fils, il a crée cette institut  , il y a un coté humain , avant d être mercantile

croisons les doigts

eric

Hors ligne TDelrieu

  • Président d'ALARME
  • Moderateur
  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 3898
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Tétraplégique
  • Niveau de lésion: C6-C7
Re : Essai clinique OEC - Pologne
« Réponse #72 le: 23 octobre 2014 à 19:35:07 »
Eric, tu mélanges tout ;) 


Invivo therapeutic, Stem Cell et Neurostem sont 3 sociétés de biotechnologie (avec une technologie brevetée) qui font leur essai clinique avec l'autorisation des autorités de santé (FDA, SWISSMEDIC). Donc c'est hyper sérieux ! Il faut juste attendre que les essais cliniques soient terminées avec une autorisation de mise sur le marché.

En ce qui concerne la Nicholls Spinal Injury Foundation, c'est comme ALARME, IRME, etc., quand David Nicholls parle de gratuité des cellules olfactives engainantes, il enfonce une porte ouverte : ces cellules ne sont pas brevetées. De plus, la gratuité et le désintéressement financier ne garantissent pas forcément le succès thérapeutique...  :rolleyes:

Dans ce cas-là, ils ont misé sur le bon cheval. C'est très bien pour nous tous... À noter qu'ALARME a financé le labo du Pr RAISMAN de l'UCL. On est toujours dans les bons coups !  :wink:

Néanmoins, tout ceci n'a rien à voir avec les instituts listés ici pour information : http://alarme.asso.fr/forum/index.php?board=30.0
« Modifié: 23 octobre 2014 à 19:41:58 par TDelrieu »
POUR ADHERER À ALARME : Cliquez sur la bannière ci-dessous.


Hors ligne harbib

  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 137
    • Voir le profil
premiere mondiale
« Réponse #73 le: 23 octobre 2014 à 19:48:49 »
bonjour
depuis quelques jours je tombe sur cette information et cette video sur ce lien.
https://fr.news.yahoo.com/video-sante-premi%C3%A8re-m%C3%A9dicale-mondiale-232849840.html
 qu en penses tu Thierry. ça se passe chez les"plombiers polonais"

Hors ligne misterjp

  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 143
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Tétraplégique
  • Niveau de lésion: C5-C6
Re : premiere mondiale
« Réponse #74 le: 23 octobre 2014 à 19:50:33 »
Tu débarques  :wink: .