Association Libre d'Aide a la Recherche sur la Moelle Epiniere

TOUT SUR LA RECHERCHE => Recherches fondamentales => Discussion démarrée par: Arnaud le 28 juin 2018 à 10:06:34

Titre: L'inflammation pour faciliter la rééducation de la moelle épinière
Posté par: Arnaud le 28 juin 2018 à 10:06:34

L'inflammation pour faciliter la rééducation des patients blessés à la moelle épinière

Les chercheurs de l'Université de l'Alberta ont découvert que provoquer une inflammation sur le site d'une lésion de la moelle épinière améliorerait la capacité de rééducation des patients.

« Notre idée est d’enflammer la moelle épinière pendant que la blessure y est pour accroître l’efficacité les exercices de rééducation », dit Karim Fouad, professeur à la Faculté de médecine de réadaptation de l'Université de l'Alberta.

Après une blessure à la moelle épinière, il y a des milliers d’axones qui essaient de se reconnecter.

Le professeur et son équipe ont mené des recherches sur des rats auxquels ils avaient infligé la même lésion à la moelle épinière.

Ils ont découvert qu'une inflammation légère du site de la blessure améliore la capacité des rongeurs à retrouver leur motricité un mois après l'inflammation.

« Si nous pouvons obtenir des réactions similaires chez les patients [humains], cela aura un potentiel énorme pour améliorer la rééducation », a expliqué le professeur.

La prochaine étape est de tester des médicaments pour les humains qui provoqueront une inflammation à l’endroit précis de la lésion, ajoute-t-il.

Source :
https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1109411/universite-alberta-edmonton-moelle-epiniere-reeducation-faciliter-recherche (https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1109411/universite-alberta-edmonton-moelle-epiniere-reeducation-faciliter-recherche)
Titre: Re : L'inflammation pour faciliter la rééducation de la moelle épinière
Posté par: gilles le 28 juin 2018 à 11:17:10
il y a du bon dans tout ça, on se rend compte que sa cherche "tout azimut" pour trouver des solutions, c'est encourageant. :smiley:


merci Arnaud. :ok: