Association Libre d'Aide a la Recherche sur la Moelle Epiniere

SANTE ET SOINS => Fonctions sexuelles, Vie affective et Maternité => Discussion démarrée par: Tonuharu le 01 mai 2018 à 19:44:31

Titre: Para-orgasme
Posté par: Tonuharu le 01 mai 2018 à 19:44:31
Quant est-il du para-orgasme? Mythe ou réalité? Pour ma part, je n'ai plus aucune sensibilité clitoridienne. Quant est-il de votre côté. Il parait qu'il y a une sorte de déplacement des zones érogènes, pour ceux qui ont expérimenté, quelles sont les sensations que vous avez éprouvé? Est-ce que cela ressemble à un orgasme "normal" -du moins en intensité?


Merci pour vos réponses
Titre: Re : Para-orgasme
Posté par: éric le 01 mai 2018 à 20:10:30
ça fait 15 ans que je cherche ..... j ai abandonné  :grin: :grin:



Titre: Re : Para-orgasme
Posté par: Tonuharu le 01 mai 2018 à 20:15:43
Je vais sûrement être un peu indiscrète Eric mais comment définirais-tu alors ta vie sexuelle? Est-ce que tu éprouves encore un certain plaisir malgré tout?
Titre: Re : Para-orgasme
Posté par: Doudou le 01 mai 2018 à 21:28:25
40 ans de paraplégie, pas de sensibilité et aucun "déplacement" nulle part pour moi ... le néant complet ...
Titre: Re : Para-orgasme
Posté par: Tonuharu le 01 mai 2018 à 22:00:53
Doudou, ça n'est pas très rassurant... Question con : comment le vis-tu? (pas très bien j'imagine) Es-tu parvenu à compenser en quelque sorte?
Titre: Re : Para-orgasme
Posté par: éric le 01 mai 2018 à 22:13:06
Je vais sûrement être un peu indiscrète Eric mais comment définirais-tu alors ta vie sexuelle? Est-ce que tu éprouves encore un certain plaisir malgré tout?

j ai la vie sexuelle d un moine d abbaye

j ai du plaisir en mangeant le fromage et la bonne biére que nous produisons

amen

Titre: Re : Para-orgasme
Posté par: Tonuharu le 02 mai 2018 à 11:14:34
Je vois que tu prends tout ça avec le sourire, c'est plutôt positif!
Titre: Re : Para-orgasme
Posté par: TDelrieu le 02 mai 2018 à 13:42:37
Tonuharu , tu devrais lire ce fil de discussion : http://alarme.asso.fr/forum/index.php?topic=236.0
Titre: Re : Para-orgasme
Posté par: Tonuharu le 02 mai 2018 à 19:51:27
Merci beaucoup TDelrieu! Je m'y attelle de suite :)
Titre: Re : Para-orgasme
Posté par: éric le 02 mai 2018 à 20:54:23
ça marche toujours ton orgasme mental thierry ?


la ça fait une heure que je matte les vidéos jacquie et michel , j ai toujours pas fait mon éjaculation cérébral  :grin: :grin:
Titre: Re : Para-orgasme
Posté par: tetra4 le 03 mai 2018 à 13:40:36
Un mythe pour la majorité j'ai l'impression
Titre: Re : Para-orgasme
Posté par: gilles le 03 mai 2018 à 15:43:41
non, c'est pas un mythe mais plutôt difficile a donner comme interprétation, faut bien se connaitre et lâcher prise sans y penser comme une obligation.
Tonuharu, tu est au tout début de ton handicap, ton nouveau "moi" dois assimiler pleins de choses sur le nouveau fonctionnement de ton corps, n'essaye pas de griller les étapes et
d'essayer de copier sur ce qu'était "avant". :smiley:
Titre: Re : Para-orgasme
Posté par: Tonuharu le 03 mai 2018 à 23:01:24
@tetra4 : un mythe pour la majorité? En fais-tu partie?


@Gilles : tu as raison Gilles, il va falloir du temps et que je me réapproprie ce "nouveau" corps. Ce serait déjà un bon début :) Merci!
Titre: Re : Para-orgasme
Posté par: system64 le 04 mai 2018 à 13:43:03
bonjour Tonuharu, il dit pour la majorité, car certains n'ont pas une paralysie dite complète, ils ont donc préserver la sensibilité et peuvent donc encore vivre des sensations
Titre: Re : Para-orgasme
Posté par: system64 le 04 mai 2018 à 13:46:53
Ce qui n'est pas mon cas par ailleurs, beaucoups d'handicapés essaient de nouvelles zones du corps, avant laissées à l'écart, comme les oreilles, qui lorsqu'elles sont stimulées, elles peuvent se révéler assez érogènes (petits mordillements etc..)
Titre: Re : Para-orgasme
Posté par: tetra4 le 04 mai 2018 à 13:51:37
@tonuhare oui, j'en fait partie malheureusement, tétra complet et surtout sans relation donc dur d'explorer ce qui est possible.
Mais on du temps, peut-être trouveras tu des zones érogènes très sensible ;-)
Titre: Re : Para-orgasme
Posté par: Tonuharu le 04 mai 2018 à 17:27:31
@system64 et tetra4 vous avez raison. C'est ce que j'entends souvent dire, qu'il faut se déplacer vers d'autres zones érogènes.
Titre: Re : Para-orgasme
Posté par: éric le 04 mai 2018 à 19:40:46
on a essayé les lobes d 'oreilles au nutella  ,


quand j étais valide ,ça marchait bien avant tartiné  sur ma teub pendant une gâterie  :grin:


mais la rien du tous aucun plaisir  :cry:


du coup j ai finis le nutella sur des tartines de pain , faut pas gaspiller ma pov 'lucette  :grin:
Titre: Re : Para-orgasme
Posté par: Pipo le 05 mai 2018 à 09:10:53
bonjour à tous,

 j'ai une autre question, qui est un peu liée.
Avez-vous encore du désir, l'envie d'avoir des relations sexuelles, ou bien votre désir a-t-il été comme anesthésié suite à la lésion médullaire ? où même s'est-il renforcé ?
Je vous demande ça car chez moi j'ai l'impression que cela a bien changé et que je pourrais vivre comme un moine sans trop de problème. Mais ce changement pourrait être du chez moi à d'autres raisons, externes.
Qu'en est-il chez vous ?
Titre: Re : Para-orgasme
Posté par: tetra4 le 05 mai 2018 à 11:39:00
Perso des envies, surtout comme ils sont inassouvie, de nouveau fantasme assez simple mais avec le temps, va tout s'en va, un peu ;-)
Titre: Re : Re : Para-orgasme
Posté par: gilles le 05 mai 2018 à 11:46:36

Je vous demande ça car chez moi j'ai l'impression que cela a bien changé et que je pourrais vivre comme un moine sans trop de problème. Mais ce changement pourrait être du chez moi à d'autres raisons, externes.
Qu'en est-il chez vous ?
c'est plutôt lié a la pratique, si tu à des relations même très espacés la libido reste quand même présente, la pour mon cas , je suis seul depuis plus d'un ans et je n'ai
pas d'envie expresse, comme un Moine aussi, je pense qu'en trouvant la bonne personne ça reviens vite.
Titre: Re : Para-orgasme
Posté par: Pipo le 05 mai 2018 à 14:32:41
merci de vos réponses.
Bah moi, le problème c'est que j'ai quelqu'un(e), que je trouve fort jolie pourtant.
Cela doit être dû à d'autres causes alors et pas seulement l'absence de liaison entre le haut et le bas  :undecided:

C'est quand même chiant cette paraplégie,
Si j'avais su j'aurais pas venu  :cheesy:
Titre: Re : Para-orgasme
Posté par: Tonuharu le 05 mai 2018 à 19:05:58
@Pipo, malgré toutes les questions que je me pose, je n'ai pas d'envie non plus... Quand j'étais valide c'était l'inverse. Après je me dis qu'il faut déjà que je digère le handicap et peut-être que ça reviendra... Wait and see!
Titre: Re : Para-orgasme
Posté par: gilles le 06 mai 2018 à 11:15:38
on y pense peu mais les médicaments joues un rôle très importants sur la libido et le reste, je prend 5 mg valium/jour pour pisser, ça a eu un effet pervert
pendant longtemps.


c'est pour ça qu'il est difficile de poser une explication précise de "comment faire" pour arriver au nirvana, on est tous chimiquement différents (médoc parlant :grin: ) et physiologiquement :smiley:
Titre: Re : Para-orgasme
Posté par: Pipo le 06 mai 2018 à 22:27:43
Tous vos messages ne sont vraiment pas encourageants pour les jeunes paraplégiques.


Y a vraiment personne qui est au contraire devenu complètement obsédé et qui voudrait nous en faire part  :cheesy: :sm12:


Ça me rassurerait un peu de savoir qu’il y a une vie possible dans ce domaine  :smiley:
Titre: Re : Para-orgasme
Posté par: gilles le 07 mai 2018 à 11:35:59
mais il y à une vie possible !!
t'inquiète pas trop, faut tester des trucs même le kamasutra est dépassé :grin:  si tu trouve (le) la bonne partenaire, il faut être imaginatif et a l'écoute de sois.
Titre: Re : Re : Para-orgasme
Posté par: Hervé35 le 07 mai 2018 à 14:21:32
Tous vos messages ne sont vraiment pas encourageants pour les jeunes paraplégiques.


Y a vraiment personne qui est au contraire devenu complètement obsédé et qui voudrait nous en faire part  :cheesy: :sm12:


Ça me rassurerait un peu de savoir qu’il y a une vie possible dans ce domaine  :smiley:
salut
si, moi!

bon  pas complètement quand même, mais en trente ans (un peu plus même) de paraplégie j'ai eu un certain nombre de partenaires dont la dernière depuis 15 ans (on a même fait des enfants). Le sexe a toujours été plutôt présent dans ma vie avec plus ou de bohneur mais il n'y a aucune raison de laisser tomber.
Quand tu regardes une nana ou un mec dans la rue il y en bien qui te plaisent ou qui t'attirent?  c'est quand même par là que ça commence, je dis pas que c'est facile mais c'est faisable.
Perso j'ai jamais pu m'empêcher d'essayer de séduire et de la séduction mutuelle nait une meilleur image de soi, etc....
à plus
Titre: Re : Para-orgasme
Posté par: Pipo le 07 mai 2018 à 16:54:04
enfin des choses positives, merci à vous.

Quand je regardes des mecs dans la rue, y en pas un qui m'attire, mais c'était déjà le cas avant le drame  :wobble:
Pour les nanas effectivement c'est différent  :sm12:

Mais je n'ai plus l'envie d'aller plus loin... Je me sens démuni en plus car c'est pas aussi simple qu'avant de faire sa petite affaire...  :sm7:

Je vais mettre ça sur des causes extérieures à la paraplégie alors.
Titre: Re : Para-orgasme
Posté par: éric le 07 mai 2018 à 18:46:44



Y a vraiment personne qui est au contraire devenu complètement obsédé et qui voudrait nous en faire part  :cheesy: :sm12:





t inquiète obsédé un jour  , obsédé toujours, avec ou sans roulette!  :cheesy: :tongue: :grin:
Titre: Re : Re : Para-orgasme
Posté par: thomas le 07 mai 2018 à 21:50:47
Je me sens démuni en plus car c'est pas aussi simple qu'avant de faire sa petite affaire...  :sm7:
Hervé à raison la séductions, les relations sexuelles tout cela est encore possible ! Et heureusement ! Par contre, on va pas se mentir c'est beaucoup plus compliqué que quand tu es valide.  Déjà beaucoup de personne n'envisagent même pas d'avoir quoi que ce soit avec une personne handi. J'ai déjà eu une discussion avec plusieurs personnes ou toutes étaient d'accord pour dire "bah oui tout le monde à le droit à l'amour blablabli blablabla. Tu peux être handi et est en couple...". Par contre quand j'ai demandé clairement donc toi tu pourrais éventuellement avoir une relation avec un handi sur les trois filles deux m'ont dit "moi franchement je sais pas c'est quand même compliqué, j'ai du mal à m'imaginer avec un handicapé". Au moins c'était honnête et finalement intéressant comme discussion. Et honnêtement je les comprends! Ensuite ce qui complique la chose par rapport à quand tu es valide c'est que tu perds en spontanéité.
Titre: Re : Para-orgasme
Posté par: tetra4 le 08 mai 2018 à 11:29:36
On se change pas même après le handicap. Déjà avant j'ai toujours était le mec amoureux qui est juste le confident, alors tetra pareil,même plus.
Il y a des séducteurs et les autres, Et dans une vie, il peut y avoir plein d'histoire, ou pas ;-)
Titre: Re : Re : Para-orgasme
Posté par: steeve_rossi le 02 juillet 2018 à 08:52:05
Tous vos messages ne sont vraiment pas encourageants pour les jeunes paraplégiques.


Y a vraiment personne qui est au contraire devenu complètement obsédé et qui voudrait nous en faire part  :cheesy: :sm12:


Ça me rassurerait un peu de savoir qu’il y a une vie possible dans ce domaine  :smiley:


hahah tout le monde attendait ma réponse ici je le sais
je suis para et un gros cochon
tout le temps envie


tout le monde est rassuré ?
Titre: Re : Para-orgasme
Posté par: jo1179 le 18 juillet 2018 à 21:30:58
oui moi un vrais obsédé j'essais même de me calmer, bon je ne vais pas mentir j'ai du mal à garder l'érection durant la pénétration enfaite le visuel me stimule donc avec une balançoire et une bonne vision d'ensemble pas de soucis ! J'ai toujours été gourmand de sex moins de trois mois après mon accident une personne m'a fait avoir le plus intense des orgasme de ma vie il faut se donner toutes les chances mais rien ne remplace une rencontre et l'insolite , en bref le para orgasme existe bel et bien et il n'ai pas rare du tout pour ma part ...
Titre: Re : Para-orgasme
Posté par: éric le 18 juillet 2018 à 23:37:52
moins de trois mois après mon accident une personne m'a fait avoir le plus intense des orgasme de ma vie ...


tu nous  filera le mode d emploi   :grin: :grin:
Titre: Para-orgasme
Posté par: 20100 le 19 juillet 2018 à 02:44:19
(https://pmcdn.priceminister.com/photo/Soulier-Bernadette-Aimer-Au-Dela-Du-Handicap-Vie-Affective-Et-Sexualite-Du-Paraplegique-2e-Edition-Livre-423650330_L.jpg)
(https://pmcdn.priceminister.com/photo/Soulier-Bernadette-Un-Amour-Comme-Tant-D-autres-Handicap-Moteur-Et-Sexualite-Livre-896905175_L.jpg)


Tiens Éric, tu as de la chance il existe non pas un mais deux mode d'emploi !  :cheesy:


Sinon il y a la méthode de Thierry, tout à fait fonctionnelle pour qui prend le temps de s'entrainer ... sérieusement !
Ça manque un peu de phéromones à mon goût mais il a tout à fait raison.


Tu lis, tu réfléchis, tu expérimentes et tu forces un peu la mule parce que ce ne sera ni immédiat ni complet dans les débuts.
Par contre, une fois que ton cerveau aura appris les circuits à mettre en oeuvre dans ces situations érotiques et sexuelles, le résultat est garanti et, cerise sur le gâteau, reproductible plusieurs fois dans une même relation pour le plus grand bonheur de ta partenaire (qui en arrivera peut-être même à se demander comment ce machin à roulettes parvient à la faire pareillement jouir ...).


Détail important pour ne pas dire essentiel : tu oublies les schémas sexuels "d'avant" et ceux colportés par ton abonnement chez jacky et michel sinon ça ne fonctionnera probablement jamais. Dans l'idéal, tu oublies carrément les idées de pénétration avec ton sexe. Ça t'évitera nombre de déconvenues et de frustrations en plus du fait que le plaisir est limité dans ce cas. :1543: Forcément ça va perturber une éventuelle nouvelle partenaire, mais ça ne dure heureusement jamais bien longtemps.


Il y a suffisamment à faire avec ta bouche, tes doigts voire des sextoys sans focaliser son attention sur la raideur ou non de son sexe et sur un coït. Si tu penses à ça, tu n'as plus l'esprit ouvert à ton propre plaisir et à celui de ta partenaire et les risques d'échec et/ou d'abandon sont majeurs.  :sm31:


N'oublies jamais que l'organe véritablement sensible chez une femme s'appelle le clitoris et que dans 70% des cas c'est en jouant avec lui que tu leur provoqueras des orgasmes. Dans les 30% qui restent, c'est par "propagation du clitoris" (pour reprendre les termes savants) qu'un orgasme vaginal devient possible.  :cheesy:


Dernier point, et non des moindres, les femmes ont un cerveau, qui ne fonctionne pas comme celui des hommes, et le contexte psychologique est essentiel pour qu'elles accueillent les sensations et se laissent aller.  :sm3:  Il faut qu'elles se sentent en sécurité, confortables, et un minimum en confiance sans quoi on va dans le mur.


Quand on me demande si j'aimerais revenir en arrière, je réponds "jamais de la vie !".
Les para orgasmes sont tellement plus longs, plus nombreux et plus intenses que je ne suis pas nostalgique (Veuillez m'excusez les termes crus  :undecided: ) du "je tape cinq coups dans la motte, j'envoie la sauce, je suis complètement vidé et je me retourne pour dormir en ronflant", non, ça ne me manque pas le début d'une demi seconde.
C'est l'avantage de nos situations, on devient doués en pré et en ce que j'appellerais en "post liminaires". Aucune partenaire ne m'a jamais refusé un petit massage "post orgasmique". Le seul risque c'est de remettre leur machine en route sans le vouloir.  :grin: 
Et on attaque pas tout de suite derrière un orgasme, on lui laisse le temps de se reprendre, on la prend dans ses bras, on la rassure, on lui sussure des mots doux à l'oreille, elle vient de vivre une "petite mort" (et nous aussi) donc on y va avec tact et douceur, comme un gentleman en somme !  :azn:


Conclusion : Pipo, pas d'inquiétude, c'est un travail de longue haleine mais qui en vaut largement la chandelle. A priori, toute femme normalement constituée sera à l'écoute voire friande de découverte avec un paraplégique agréable, drôle et doux, et elles le sont finalement bien plus que nous ne pouvons l'être nous les hommes, trop souvent focalisés sur la raideur de notre entrejambe et sur nos "performances" sexuelles (réelles ou supposées). Il y aura toujours un petit pourcentage de femmes qui "ne se verraient pas avec un handicapé" mais ce pourcentage diminue avec l'âge et le nombre de déconvenues vécues précédemment avec les valides.


Vous aussi, lisez ces deux excellents ouvrages, imprégnez vous-en, ne cherchez pas à être ce que vous n'êtes pas (ou plus), ouvrez votre esprit, expérimentez, créer des jeux érotiques avec votre partenaire, soyez à l'écoute de votre corps et du sien, transformez vous en machine à orgasmes, vous ne le regretterez pas et elles non plus. Et n'oubliez jamais que tout cela se fait à deux et que si ça ne fonctionne pas ce n'est pas nécessairement de votre faute. Un manque d'ouverture peut se constater aussi chez les femmes, pas que chez les paraplégiques !  :cheesy:
Titre: Re : Para-orgasme
Posté par: TDelrieu le 19 juillet 2018 à 11:22:05
Citer
Sinon il y a la méthode de Thierry, tout à fait fonctionnelle pour qui prend le temps de s'entrainer ... sérieusement !
Ça manque un peu de phéromones à mon goût mais il a tout à fait raison.




Tu lis, tu réfléchis, tu expérimentes et tu forces un peu la mule parce que ce ne sera ni immédiat ni complet dans les débuts.
Par contre, une fois que ton cerveau aura appris les circuits à mettre en oeuvre dans ces situations érotiques et sexuelles, le résultat est garanti et, cerise sur le gâteau, reproductible plusieurs fois dans une même relation pour le plus grand bonheur de ta partenaire (qui en arrivera peut-être même à se demander comment ce machin à roulettes parvient à la faire pareillement jouir ...).




Détail important pour ne pas dire essentiel : tu oublies les schémas sexuels "d'avant" et ceux colportés par ton abonnement chez jacky et michel sinon ça ne fonctionnera probablement jamais. Dans l'idéal, tu oublies carrément les idées de pénétration avec ton sexe. Ça t'évitera nombre de déconvenues et de frustrations en plus du fait que le plaisir est limité dans ce cas. :1543: Forcément ça va perturber une éventuelle nouvelle partenaire, mais ça ne dure heureusement jamais bien longtemps.




Il y a suffisamment à faire avec ta bouche, tes doigts voire des sextoys sans focaliser son attention sur la raideur ou non de son sexe et sur un coït. Si tu penses à ça, tu n'as plus l'esprit ouvert à ton propre plaisir et à celui de ta partenaire et les risques d'échec et/ou d'abandon sont majeurs.  :sm31:




N'oublies jamais que l'organe véritablement sensible chez une femme s'appelle le clitoris et que dans 70% des cas c'est en jouant avec lui que tu leur provoqueras des orgasmes. Dans les 30% qui restent, c'est par "propagation du clitoris" (pour reprendre les termes savants) qu'un orgasme vaginal devient possible.  :cheesy:




Dernier point, et non des moindres, les femmes ont un cerveau, qui ne fonctionne pas comme celui des hommes, et le contexte psychologique est essentiel pour qu'elles accueillent les sensations et se laissent aller.  :sm3:  Il faut qu'elles se sentent en sécurité, confortables, et un minimum en confiance sans quoi on va dans le mur.




Quand on me demande si j'aimerais revenir en arrière, je réponds "jamais de la vie !".
Les para orgasmes sont tellement plus longs, plus nombreux et plus intenses que je ne suis pas nostalgique (Veuillez m'excusez les termes crus  :undecided: ) du "je tape cinq coups dans la motte, j'envoie la sauce, je suis complètement vidé et je me retourne pour dormir en ronflant", non, ça ne me manque pas le début d'une demi seconde.
C'est l'avantage de nos situations, on devient doués en pré et en ce que j'appellerais en "post liminaires". Aucune partenaire ne m'a jamais refusé un petit massage "post orgasmique". Le seul risque c'est de remettre leur machine en route sans le vouloir.  :grin: 
Et on attaque pas tout de suite derrière un orgasme, on lui laisse le temps de se reprendre, on la prend dans ses bras, on la rassure, on lui sussure des mots doux à l'oreille, elle vient de vivre une "petite mort" (et nous aussi) donc on y va avec tact et douceur, comme un gentleman en somme !  :azn:




Conclusion : Pipo, pas d'inquiétude, c'est un travail de longue haleine mais qui en vaut largement la chandelle. A priori, toute femme normalement constituée sera à l'écoute voire friande de découverte avec un paraplégique agréable, drôle et doux, et elles le sont finalement bien plus que nous ne pouvons l'être nous les hommes, trop souvent focalisés sur la raideur de notre entrejambe et sur nos "performances" sexuelles (réelles ou supposées). Il y aura toujours un petit pourcentage de femmes qui "ne se verraient pas avec un handicapé" mais ce pourcentage diminue avec l'âge et le nombre de déconvenues vécues précédemment avec les valides.



Vous aussi, lisez ces deux excellents ouvrages, imprégnez vous-en, ne cherchez pas à être ce que vous n'êtes pas (ou plus), ouvrez votre esprit, expérimentez, créer des jeux érotiques avec votre partenaire, soyez à l'écoute de votre corps et du sien, transformez vous en machine à orgasmes, vous ne le regretterez pas et elles non plus. Et n'oubliez jamais que tout cela se fait à deux et que si ça ne fonctionne pas ce n'est pas nécessairement de votre faute. Un manque d'ouverture peut se constater aussi chez les femmes, pas que chez les paraplégiques !  :cheesy:




Merci pour ce post 20100 ! Je suis à 100% d'accord avec ton analyse !  :smiley:



Titre: Re : Para-orgasme
Posté par: gilles le 19 juillet 2018 à 11:54:37
merci 20100 d'avoir mis des mots sur ce qui m'est difficile d'expliquer :smiley:
par contre contrairement a toi je suis un peu nostalgique de ma validité.
Titre: Re : Para-orgasme
Posté par: éric le 19 juillet 2018 à 13:20:38
sacré 20 100 


comme si je savais pas me servir de ma langue et mes doigts  :grin: 


j ai pas attendus d être invalide pour comprendre ça ,et connaitre toute la subtilité sexuelle de nos magnifiques


femmes


justement je dirais le probléme est inverse , tu peux donner énormément de plaisir , c est clair , c est beau et


magnifique


de donner du plaisir a ta compagne , mais en retour toi tu es exité et bloqué par une énorme frustration par manque


de sensibilité , ne me sort pas  le léchage de téton, de lobes d oreille , les caresses , ou le cérébral et tous le tous time


, on a testé


c est frustrant aussi pour la fille d être bloqué en retour , de ne pouvoir partagé


certains comme toi y arrive parait il , je suis content pour vous


 par contre : "le jamais de la vie pour le retour


en arrière" ça , désolé mais tu n entendra jamais cela de ma bouche , je reste honnête avec moi même


la bise mon poto



Titre: Para-orgasme
Posté par: 20100 le 19 juillet 2018 à 14:43:29

de donner du plaisir a ta compagne , mais en retour toi tu es exité et bloqué par une énorme frustration par manque


de sensibilité , ne me sort pas  le léchage de téton, de lobes d oreille , les caresses , ou le cérébral et tous le tous time


, on a testé


Mon bon Éric,


Les barrières les plus difficiles à contourner sont celles que l'on se met soi même.  :reflechis:


Évidemment qu'une caresse en zone insensible n'aura aucun effet, tout du moins un effet limité provenant de la vision de celle-ci.
Mais as-tu vraiment "écouté" ton corps, tenté de trouver les zones qui te donnent du plaisir dans ta partie sensible ?
Il n'y a aucune raison que tu n'aies pas toi aussi déplacé tes zones érogènes dans ta partie sensible.


Chacun a ses propres zones et il faut le dire à sa partenaire ou alors prendre sa main pour lui indiquer la zone ou tu apprécies les caresses.
Dans mon cas et dans d'autres ce sont même devenu des zones hyper-sensibles avec le temps. Quelques secondes de caresses sur ces zones et me voilà parti en mode plaisir.


Tu le dis toi même et tu en connais la cause, tu restes "bloqué" car probablement que dès le départ tu te demandais à quoi cela sert de se lancer dans cette aventure sans sensibilité sur les parties génitales ; mais aussi quelles sont ces conneries que l'on trouve dans ces bouquins ou sur ce forum qui causent de zones érogènes déplacées, d'orgasme obtenu avec des léchages de tétons ou de lobes d'oreille ?
C'est là que se trouve ton erreur, acceptes l'idée que tu puisses avoir des zones érogènes (comme tout le monde, valides compris), acceptes l'idée que tu puisses avoir un plaisir sexuel autrement. En faisant cela tu feras tomber ces barrières petit à petit ou peut-être même d'un seul coup et tu t'ouvriras la voie vers des plaisirs insoupçonnés.


Il y a un travail à faire sur toi, et tu es le seul à pouvoir le faire, personne ne le fera pour toi.
Tu peux demander de l'aide à un(e) sexologue ou andrologue si tu n'y arrives pas seul, personne n'a jamais dit que c'était facile et personne n'a jamais dit qu'on devait y parvenir seul.


Effectivement, ta partenaire ressent ta frustration et se sent frustré à son tour parce qu'elle aimerait elle aussi te donner du plaisir. Mais comme tu es bloqué comme une vieille chiffe molle, c'est finalement ton refus d'accepter le plaisir qu'elle veut t'offrir qui la frustre plus que toutes ces histoires d'érection foireuse ou d'absence de sensibilité sur les parties génitales.
Tu n'imagines pas le nombre de paraplégiques qui te disent qu'il n'y a aucun problème avec les médocs, les injections intracaverneuses, les ferticare et autres pompes à vide pour faire des "chevauchées sauvages pendant des heures" ...
Tu n'imagines non plus le fossé qui existe entre leurs déclarations et celles de leurs compagnes quand elles veulent bien aborder le sujet. Elles s'en foutent de leur érection, elles s'en foutent même d'avoir des relations sexuelles, à les écouter elles préfèreraient mille fois avoir un homme qui cesse de s'autocentrer sur lui même, qui travaille sur lui pour dépasser ses blocages et ses frustrations pour qu'il arrête de faire la gueule, qu'il prenne enfin du plaisir, et au sexe et à la vie, et qu'elles puissent être fiers de leur homme, même s'il est sur des roulettes et qu'il a une sexualité hors norme.


Je suis désolé, ça tombe sur toi, mais il y a un moment où il faut dire les choses, même si elles sont désagréables à lire.
Si un imbécile comme moi parvient à avoir une sexualité que j'estime épanouie, cela veut dire que c'est à la portée de tout le monde.
C'est un travail à faire, ce n'est pas simple, mais il ne faut rien lâcher et persévérer malgré les échecs, pour être bien dans sa vie, tout simplement !  :smiley: 


Courage Éric, cette année tu commences à bosser sur toi pour retrouver la patate et montrer à la gente féminine qui c'est le patron !  :lol:

La bise à mon ch'timi préféré  :kiss:
Titre: Para-orgasme
Posté par: 20100 le 19 juillet 2018 à 17:36:22
Merci pour ce post 20100 ! Je suis à 100% d'accord avec ton analyse !  :smiley:


Oupsss j'avais pas vu que notre président semblait d'accord avec moi.  :179:

Là je marque un point !  :662:


par contre contrairement a toi je suis un peu nostalgique de ma validité.


par contre : "le jamais de la vie pour le retour en arrière" ça , désolé mais tu n entendra jamais cela de ma bouche , je reste honnête avec moi même


Je respecte tout à fait vos avis chers amis.
Je ne faisais que donner mon avis dans un sujet sur le para orgasme et ce qu'il peut modifier dans ma propre vision de la vie.
Je ne force personne à être d'accord avec moi et je n'ai vraiment pas la sensation d'être malhonnête avec moi même en disant cela. :sm16:
Titre: Re : Para-orgasme
Posté par: éric le 19 juillet 2018 à 18:59:41
sacré vincent , j adore te lire  :grin:


donc tu pense que depuis 15 ans je suis resté frustré sans rien essayé ?


j en ai passé des heures a chercher les fameuses zone  , j en ai lu des choses , des expériences essayé  , mais


surtout une erreur que tu fait c est de dire :si un imbécile comme moi y arrive pourquoi pas d autre


la je te reprend de suite , je suis même étonné de toi , tu sais pertinemment que nous sommes tous différents ,


un para n est pas le copié collé d un autre para ou tétra et ceux sur bien des sujets , sexualité  , santé , infection ,


escarre, zone érogène  etcs 


quand au sexe "mécanique"  même ça c est mort de mon coté j ai tous essayé (médoc , injection intracaverneuse,


pompe a vide ects) donc les chevauché a la rocco pendant des heures moi pas connaitre , j ai une une vrai vie de


moine de l abbaye de leffe   :grin:


heureusement la vie ne se limite pas a tous ça


en tous cas , merci a toi , c est un plaisir de te retrouver et d avoir ces discutions , et surtout que les autres ne se


découragent pas , je le répète nous sommes tous différent


Titre: Para-orgasme
Posté par: 20100 le 19 juillet 2018 à 22:29:21
Mon bon ÉRIC,

Non je ne pense pas que tu es resté sans réagir depuis tout ce temps.
Cependant, dans ce que tu écris je crois ressentir une forme d'abandon sur le sujet.
Je n'invente rien et je me fais écho de la fort instructive discussion que j'ai pu avoir avec Bernadette Soulier, auteure des livres évoqués précédemment, handicapée, médecin enseignant à la faculté de médecine de Toulouse, avec une liste de diplômes longue comme le bras (sexologie, psychologie médicale, thérapie comportementale, homéopathie, relaxation ...). C'est incontestablement une référence dans ce pays.
J'ai sagement et opiniâtrement appliqué ses conseils, avec quelques piqûres de rappel cependant en remettant mon nez dans ses ouvrages, et finalement ... elle a raison, du moins son approche est très juste.

Si je suis tout à fait d'accord avec toi pour dire que chaque lésé de la moelle épinière est différent, il faut aussi dire que globalement on a aussi beaucoup de points communs. Les troubles urinaires, fécaux, sexuels, sensitifs ou encore moteurs sont ce qui nous caractérisent tous, même si l'importance de l'atteinte sur un sujet donné est très variable selon l'individu.

Je peux me tromper mais tu me donnes quand même la sensation d'utiliser et de marteler cette différence pour, en quelque sorte, justifier cet abandon ou ce ras le bol de la recherche d'un plaisir sexuel.

Bien que tu exprimes qu'il n'y ait pas que la sexualité dans la vie, je suis contraint d'ajouter que cela reste absolument essentiel pour l'équilibre et le bien être de chacun, handicapé ou pas.

Depuis nos passages en CRF, des progrès ont été fait sur la prise en charge précoce de cette problématique mais il reste beaucoup de travail car on est encore dans le domaine du tabou dans trop d'endroits. :cry:

Si cela peut te rassurer, les "chevauchées" me sont également parfaitement étrangères, j'aurais détruit le centre des érections réflexes dans ma moelle lors de mon accident et je reverrais toujours la tête dépitée de l'andrologue/urologue Dr Giuliano ('Mr Viagra" pour la France) quand il a dû m'annoncer que non, cela ne fonctionnerait plus, après avoir joué une bonne heure avec son ferticare persuadé qu'il arriverait à quelquechose !   :sm37:
En fin de compte il m'a fait gagner du temps et m'a simplifié la tâche. En effet, cela doit être beaucoup plus compliqué de tirer un trait sur une érection et tous les modèles sexuels l'utilisant quand elle est balbutiante ou faiblarde. Quand ça ne fonctionne plus et qu'il n'y a rien à en attendre, ça libère l'esprit pour développer autre chose, d'où le gain de temps. :tongue:

Au final, ça m'emmerde de voir qu'un gars bien comme toi se sente contraint de vivre comme un moine.
J'aimerais bien t'aider plus mais je ne peux pas faire de miracles non plus. :pleure:
Aller à la pêque, tuter de la leffe ou impaff'ter du fromache c'est sympa, j'en conviens.
Mais si on pouvait te refiler quelques petits orgasmes par là dessus pour le dessert (voir pièce jointe), ce serait quand même bien !


PS : en relisant, je me marre tout seul en ayant l'impression qu'on est les deux vieux au balcon dans le muppet show (voir ci dessous), si tu as connu ...  :grin:
Titre: Re : Para-orgasme
Posté par: éric le 19 juillet 2018 à 23:36:21
les 2 vieux du muppet c est tous a fait ça  :grin:


oui , je reconnais qu il y a un peu d abandon , de plus j ai passé les 50 balais , il y a aussi une baisse de libido


j ai malheureusement l esprit plus occupé par mes problèmes de santé , en ce moment je déguste , tous est relié au


handicap , il fait pas toujours bon de vieillir en roulette


pour l équilibre et le bien être de chacun , le sexe c est cool certe , mais d autre centre d intérêt peuvent se charger d   


de cela (élever nos enfants , la complicité avec nos épouses, nos  famille ,l' amitié , le boulot ,la vie social,les hobby)


je salue néanmoins tes recherches , la volonté de trouver la clef , c est tous a ton honneur


et je le répète , je suis content de ton retour , tu es le gars bien , prêt a aider ces semblables a roulette, et dieu sait


que ton expérience et des partages sont important notamment pour les "nouveaux" blessés médullaire du forum 



Titre: Para-orgasme
Posté par: 20100 le 20 juillet 2018 à 13:06:52
j ai malheureusement l esprit plus occupé par mes problèmes de santé , en ce moment je déguste


C'est clair que quand on est douloureux, ça devient obsédant et les histoires de sexualité deviennent le cadet de nos soucis  :?
J'espère que tu as consulté à la fois pour la douleur et pour sa cause.
Je t'envoie toutes mes bonnes ondes de bon rétablissement  :ok:


Ps : Je traitais mes douleurs par le mépris, et puis comme notre cerveau est fort intelligent (et méconnu !) je me suis intéressé à l'hypnose thérapeutique (Ericksonienne) et à l'auto hypnose en particulier, avec des résultats très bons. Mais on est pas dans le bon sujet et j'ai peur que tu me dises que ce sont des salades  :wobble: