Auteur Sujet: Récupération sexuelle : diverses voies de recherches  (Lu 52092 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Raph

  • Membre de l'association
  • Adepte du forum
  • ******
  • Messages: 158
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Tétraplégique
  • Niveau de lésion: C3-C4
Re : Re : Récupération sexuelle : diverses voies de recherches
« Réponse #75 le: 04 mai 2011 à 19:19:02 »
Citation de: Thierry
Raph,
Merci de ton témoignage...


De rien Thierry !
Citation de: Thierry
Très bien ! Pour moi, ça fonctionne, je ne vois pas pourquoi cela ne marcherait pas pour d'autres...


C'est quand même difficile. Déjà, pour trouver à la fois un moment de calme, et un moment où je ne ressens pas de sensations "parasites" désagréables dans le bas-ventre (comme une envie d'uriner : ça surprend quand on n'a plus de vessie !). J'ai ces troubles neurologiques passagers et épisodiques depuis mon opération (Bricker). Peut-être dûs à la posture des jambes pendant les 6h de bloc... Bref.
Comment fais-tu pour arriver à te concentrer pendant 30 minutes sans que ton esprit vagabonde ?
"Actives"-tu des images mentales spécifiques pour raccourcir le temps de ta "stimulation mentale" ?
 J'ai découvert la méthode de "visualisation positive" de Simonton ( http://www.alasanteglobale.com/simonton.html), je me demande si je ne pourrais pas m'en inspirer pour "agrémenter" la tienne.


Hors ligne TDelrieu

  • Président d'ALARME
  • Membre de l'association
  • Adepte du forum
  • ******
  • Messages: 3732
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Tétraplégique
  • Niveau de lésion: C6-C7
Re : Récupération sexuelle : diverses voies de recherches
« Réponse #76 le: 05 mai 2011 à 16:33:03 »
La concentration sur les "sensations sexuelles", c'est très difficile au début. Mais après, quand ça commence à revenir un peu, l'agréable aide à la concentration. Et c'est encore plus facile quand du plaisir se fait "ressentir" au bout de quelques semaines ! :)
:sm6: POUR ADHERER A ALARME ? Cliquer sur la bannière :sm6:



Thierry Delrieu
Coordinateur scientifique

Hors ligne Raph

  • Membre de l'association
  • Adepte du forum
  • ******
  • Messages: 158
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Tétraplégique
  • Niveau de lésion: C3-C4
Re : Récupération sexuelle : diverses voies de recherches
« Réponse #77 le: 06 mai 2011 à 15:39:28 »
Tu ne crois pas si bien dire !


Le soir même (avant-hier, donc), avant de m'endormir, j'ai réessayé. Plutôt que de simplement visualiser une caresse localisée, j'ai imaginé toutes les sensations que procure une bonne branlette... Il ne m'a pas fallu 10 minutes pour ressentir cette irradiation plaisante dans le bas-ventre, typique d'un pré-orgasme, accompagnée de contractures et frissons dans les cuisses, et d'une légère tachycardie... Et effectivement, dès qu'on ressent physiquement des sensations, c'est encore plus facile de se concentrer dessus et de tenter de les intensifier. Je me suis endormi fort détendu, et au premier réveil matinal, je ressentais encore une sorte de chaleur dans tout le bas du corps, comme si j'avais provoqué une sorte de "redistribution énergétique" dans cette zone.
Difficile d'évaluer le plaisir ressenti, mais je dois être autour de 4 ou 5/10.
Je vais essayer aussi assis, où je suis moins performant.

Hors ligne TDelrieu

  • Président d'ALARME
  • Membre de l'association
  • Adepte du forum
  • ******
  • Messages: 3732
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Tétraplégique
  • Niveau de lésion: C6-C7
Re : Récupération sexuelle : diverses voies de recherches
« Réponse #78 le: 06 mai 2011 à 17:57:14 »
Raph,

Très bien ! Je t'encourage à continuer !!! :smiley:

Et si tu arrives à 10/10, ce que je pense possible pour bientôt si tu persévères, je pourrai ajouter enfin un 2ème cas dans mon étude sur cette "auto-rééducation à l'orgasme intra-cérébral" (cf. fichier pdf en supra). Anonymement bien sûr.
:sm6: POUR ADHERER A ALARME ? Cliquer sur la bannière :sm6:



Thierry Delrieu
Coordinateur scientifique

Hors ligne Gyzmo34

  • Administrateur
  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 2804
  • Sexe: Homme
  • L'ambition, c'est la richesse des pauvres.
    • Voir le profil
    • tetra.wifeo
  • Handicap: Tétraplégique
  • Niveau de lésion: +C5 que C6 (ASIA B)
Re : Récupération sexuelle : diverses voies de recherches
« Réponse #79 le: 01 mars 2012 à 22:38:58 »
Thierry,

Je suis tombé par hasard sur ce post et je peux peut-être t'aider de par mon expérience. Si j'ai bien compris, la entre parenthèse "méthode Delrieu" consiste à ce concentrer intensément pour ressentir du plaisir. Cette technique ne m'est pas inconnu car je la pratique depuis pas mal d'années, l'association du mental et des sensations physiques sont chez moi plaisantes mais en 20 ans je n'ai pas dépassé ce stade. Un détail tout de même "Durant les grosses douleurs neuros j'obtiens des résultat++ mais trouvé la concentration nécessaire et très très difficile. La sensation que m'apporte cette technique est très frustrante car je ressens des fourmillements dans le bas ventre mais sans pouvoir aller plus loin... Pour ce qui est du mental je pense avoir atteint mes limites et j'arrive même à appliquer cette technique durant les rapports. En gros sa s'apparente à ce masturber sans pouvoir éjaculer, mais quand on est tétra on s'en contente. Je sait que l'on peu avoir un orgasme sans ce masturber "durant des rêve érotique par exemple, mais je n'ai jamais atteint ce stade.
« Modifié: 01 mars 2012 à 23:05:03 par Gyzmo34 »
:sm6: ADHERER A ALARME ? Merci de cliquer sur la bannière :ok:



Mon Blog perso : http://tetra.wifeo.com

Hors ligne TDelrieu

  • Président d'ALARME
  • Membre de l'association
  • Adepte du forum
  • ******
  • Messages: 3732
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Tétraplégique
  • Niveau de lésion: C6-C7
Re : Récupération sexuelle : diverses voies de recherches
« Réponse #80 le: 12 mars 2012 à 11:19:58 »
Marc,
As-tu lu le document en pdf qui décrit la méthode ?  :rolleyes:
:sm6: POUR ADHERER A ALARME ? Cliquer sur la bannière :sm6:



Thierry Delrieu
Coordinateur scientifique

Hors ligne Cliketine

  • Habitué
  • **
  • Messages: 19
  • Sexe: Femme
    • Voir le profil
  • Handicap: Proche d'une PMR
  • Niveau de lésion: mari T10 - 07/2012
Re : Récupération sexuelle : diverses voies de recherches
« Réponse #81 le: 25 février 2013 à 11:48:42 »
bonjour,
mon conjoint est para (niveau de lésion entre 11 et 12, mais dégat étendus à partir de d10, et moelle endommagée jusqu'à L1/L2) suite à un accident de moto il y a 7 mois
j'ai bien lu votre fichier pdf et le lui ai fait lire, espérant que ça lui donne envie d'essayer votre méthode. beaucoup de frustration autour de la sexualité et surtout pour nous : zero zero information dans le centre de rééduc où il a passé 5 mois (2mois de réa avant).

nous avons posé les questions, mais personne n'avait de réponse à nous apporter. nous sortons de rééduc (sortie y a une semaine) avec aucune réponse à nos questions, aucune aide ni médicamenteuse ni psy à ce sujet, juste un rdv fin mai (donc casi un an après l'accident) auprès d'une sexologue à lyon...

heureusement (enfin...) j'étais enceinte lors de l'accident, donc nous avons la chance d'avoir un bébé, donc la question de la fertilité ne se pose pas (enfin pas vraiment)

j'ai lu beaucoup de vos posts depuis le mois d'aout, ils sont tjrs fournis et clairs, merci beaucoup pour votre travail !

Hors ligne fabiola56

  • Habitué
  • **
  • Messages: 15
  • Sexe: Femme
    • Voir le profil
  • Handicap: Paraplégique
  • Niveau de lésion: d6
Re : Récupération sexuelle : diverses voies de recherches
« Réponse #82 le: 05 avril 2013 à 17:43:08 »
bonjour tout le monde
c'est clair que dans les centres de rééducations ils écartent le sujet.en tout cas pour moi ça a été le cas.les meilleures réponses à nos questions ben on les a nous même quand on découvre,quand on apprend quand on pratique quoi.chaque cas est différent mais je pense qu'on arrive qd MM. à la même solution,faire marcher le mental à défaut des jambes.en ce qui me concerne c'est avec le TPS que j'ai découvert une autre sexualité.j'ai eu du mal car je n'arrivais pas a faire le "deuil" de ma sexualité,des sensations que je connaissais avant mon accident.au bout d'un moment il a bien fallu s'y résoudre et c'est à ce moment que j'ai découvert qu'il y avait des zones plus sensibles,érogènes qui ne l'étaient pas avant ( vous vous rappelez les intouchables le passage de la stimulation du lobe de l'oreille lol). donc avec un peu de concentration,des flash érotiques et la stimulation de certaines zones,en ce qui me concerne,j'arrive à prendre du plaisir.l'ideal c'est qd vous avez un partenaire qui vous connaît bien.dans ce cas pendant les préliminaires,j'en profite pour bien me mettre dans l'ambiance et après y'a plus  cas lol.il m'a fallu du temps ,y'avait des frustrations qd on reste sur notre fin comme on dit.du para-orgasme pas facile à s'en contenter quand on a eu une activité sexuelle régulière avant l'accident.
ah oui,je suis touchée en d5 donc je n'ai aucune sensation au toucher.donc me caresser comme ça,ça sert à rien.mais en faisant fonctionner le cerveau,il y a moyen de se retrouver dans une autre ambiance.en 16 ans de paraplégie je n'ai jamais eu de "vrai orgasme" mais juste du plaisir,avec le tps je m'en contentais,et voilà pas qu'avec mon dernier partenaire j'ai découvert une autre sexualite(le mec assure c'est pour ça lol).comme quoi faut pas désespérer.je dirais que dans ma situation,le corp evolue avec le temps.a chacun sa méthode mais le cerveau à un rôle primordial en tout cas.il ne faut pas avoir honte d'en parler.y'a peut être d'autres approches qu'il serait sympa pour les autres à partager ici..
bon we à tous.

Hors ligne TDelrieu

  • Président d'ALARME
  • Membre de l'association
  • Adepte du forum
  • ******
  • Messages: 3732
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Tétraplégique
  • Niveau de lésion: C6-C7
Re : Récupération sexuelle : diverses voies de recherches
« Réponse #83 le: 06 avril 2013 à 10:53:51 »
Fabiola, tu dis avoir découvert "une autre sexualité", c'est-à-dire ?  :rolleyes:
:sm6: POUR ADHERER A ALARME ? Cliquer sur la bannière :sm6:



Thierry Delrieu
Coordinateur scientifique

Hors ligne Raph

  • Membre de l'association
  • Adepte du forum
  • ******
  • Messages: 158
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Tétraplégique
  • Niveau de lésion: C3-C4
Re : Récupération sexuelle : diverses voies de recherches
« Réponse #84 le: 06 mai 2013 à 21:36:32 »
Oh là là... Déjà deux ans, jour pour jour, que je suis venu raconter mon expérience… Très pris par d'autres préoccupations, j'ai fini par l'abandonner. Je vais m'y remettre.

Hors ligne TDelrieu

  • Président d'ALARME
  • Membre de l'association
  • Adepte du forum
  • ******
  • Messages: 3732
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Tétraplégique
  • Niveau de lésion: C6-C7
Re : Récupération sexuelle : diverses voies de recherches
« Réponse #85 le: 07 mai 2013 à 11:16:00 »
C'est très bien Raph ! Fais comme moi, au travail !!!  :azn:
:sm6: POUR ADHERER A ALARME ? Cliquer sur la bannière :sm6:



Thierry Delrieu
Coordinateur scientifique

Hors ligne Arnaud

  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 681
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Autre
  • Niveau de lésion: Flémard
Jouir par la seule pression d'un bouton
« Réponse #86 le: 06 mars 2014 à 10:05:24 »
 
Je mets cette new car elle est rigolote et plein de soleil !
 
-----------------------------------
 
Jouir par la seule pression d'un bouton

Un scientifique américain a créé un implant destiné aux femmes souffrant de troubles de l'orgasme. Il leur suffira d'utiliser une télécommande pour atteindre le septième ciel.                           

Les femmes souffrant de troubles de l'orgasme recourent parfois à la psychothérapie pour tenter de résoudre leur problème. Une nouvelle technologie pourrait révolutionner leur vie sexuelle, puisque la simple pression d'un bouton leur permettra d'atteindre le septième ciel. Stuart Meloy, du Piedmont Anesthesia and Pain Consultants (Caroline du Nord), travaille à l'élaboration d'une «machine à orgasmes», qui nécessitera une opération pour être posée sur la patiente.

Placées dans sa moelle épinière, des électrodes seront connectées à un générateur de signaux. Ce boîtier, un peu plus petit qu'un paquet de cigarettes, sera implanté sous la peau des fesses de la femme. L'idée est que l'implant puisse être activé par une espèce de télécommande, donnant alors lieu à la jouissance par la simple pression d'un bouton. Le dispositif pourra même être programmé pour déclencher un nombre précis d'orgasmes par semaine ou par jour.

Idée trouvée par hasard

Des détails sont cependant encore à régler et les premiers essais cliniques auront lieu plus tard dans l'année. À la tête du projet, le chirurgien Stuart Meloy a raconté au New Scientist que son idée lui était venue par hasard: «J'étais en train de placer des électrodes sur une patiente quand elle s'est mise à hurler. Je lui ai demandé ce qu'il se passait et elle m'a répondu qu'il fallait absolument que j'apprenne à son mari comment faire ça».
Le chirurgien précise que son dispositif sera, en principe, réservé aux femmes qui souffrent de troubles sévères de l'orgasme, l'implant étant aussi invasif qu'un pacemaker. Il ajoute cependant qu'étant donné que les jeunes filles sont capables de subir des interventions douloureuses pour agrandir leur poitrine, elles pourraient tout aussi bien endurer la pose d'un implant les aidant à jouir plus facilement.

Source :

http://www.lessentiel.lu/fr/lifestyle/story/10995234

 :smiley:
 
« Modifié: 06 mars 2014 à 10:17:50 par Arnaud »
Saint Gabriel - Apporte bonnes nouvelles.

Hors ligne Raph

  • Membre de l'association
  • Adepte du forum
  • ******
  • Messages: 158
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Tétraplégique
  • Niveau de lésion: C3-C4
Re : Re : Récupération sexuelle : diverses voies de recherches
« Réponse #87 le: 15 juin 2015 à 18:47:32 »
C'est très bien Raph ! Fais comme moi, au travail !!!  :azn:


Je crois que j'ai du potentiel, mais je l'exploite en dilettante... Ça m'a pris d'un coup, un soir de la semaine dernière, avant de m'endormir (couché, je préfère). Particulièrement détendu tout en étant pleinement concentré (pendant bien 3/4 d'heures), j'ai réussi à provoquer/ressentir des sensations agréables, que j'évaluerais (mais c'est pas évident) à 4 sur 10. Je vais réessayer plus souvent  :rolleyes:

Hors ligne TDelrieu

  • Président d'ALARME
  • Membre de l'association
  • Adepte du forum
  • ******
  • Messages: 3732
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Tétraplégique
  • Niveau de lésion: C6-C7
Re : Récupération sexuelle : diverses voies de recherches
« Réponse #88 le: 06 juillet 2015 à 13:46:02 »
Citer
Je crois que j'ai du potentiel, mais je l'exploite en dilettante... Ça m'a pris d'un coup, un soir de la semaine dernière, avant de m'endormir (couché, je préfère). Particulièrement détendu tout en étant pleinement concentré (pendant bien 3/4 d'heures), j'ai réussi à provoquer/ressentir des sensations agréables, que j'évaluerais (mais c'est pas évident) à 4 sur 10. Je vais réessayer plus souvent  :rolleyes:




Très bien Raph, tu es donc mon disciple petit scarabée  :sm6:


Moi, après toutes ces années, l'orgasme mental fonctionne toujours aussi bien ! Par contre, il faut "pratiquer" régulièrement pour conserver ces nouvelles connexions intra-cérébrales actives ! Maintenant, il suffit que la "charge érotique" monte suffisamment en moi pour avoir un orgasme  :cheesy:
:sm6: POUR ADHERER A ALARME ? Cliquer sur la bannière :sm6:



Thierry Delrieu
Coordinateur scientifique