Auteur Sujet: cellules souches de moelle osseuse - Chaitanya Hospital (Inde)  (Lu 325 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne TDelrieu

  • Président d'ALARME
  • Moderateur
  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 3845
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Tétraplégique
  • Niveau de lésion: C6-C7
cellules souches de moelle osseuse - Chaitanya Hospital (Inde)
« le: 03 décembre 2018 à 10:59:47 »
Citer
La moelle épinière d'un soldat yéménite reconstruite à l'aide de ses cellules souches

27 Oct 2018

Un homme de 23 ans a été blessé par balle à la main et au cou, le laissant alité et sans sensation du bas du corps.

Les médecins d'un hôpital de la ville (Pune - Inde) ont redonné espoir à Mansoor Mohammad Hussain, un soldat yéménite âgé de 23 ans, qui a été blessé par balle pendant la guerre civile au Yémen. Il a été blessé par deux balles, une à la main et une à la nuque, il y a six mois. L'impact de la balle qui lui a touché sa colonne cervicale le cou l'a laissé cloué au lit, le laissant paralysé. Il a été transféré à l'hôpital de Pune, où il a subi une opération de reconstruction de la moelle épinière qui a été effectuée à l'aide de ses propres cellules souches.

Les chirurgiens ont prélevé les cellules souches de Hussain sur sa propre moelle osseuse et les ont transplantées, avec les facteurs de croissance prélevés sur un greffon utilisé comme matrice cellulaire, dans la moelle épinière qui avait été sectionné à la suite de la blessure par balle. La balle avait brisé la colonne cervicale, ainsi que les signaux du cerveau qui passent le long de la moelle épinière et contrôlent les muscles. Cela l'a laissé cloué au lit - il ne pouvait plus bouger ses membres et avait même perdu toute sensation dans le bas de son corps.

Les médecins avaient environ 5 000 000 de cellules avec lesquelles travailler. Ils pensent que les cellules souches constituent une voie permettant aux fibres situées au-dessus et au-dessous de la blessure de se reconnecter, en utilisant des greffes nerveuses pour combler le vide dans la moelle épinière. Une équipe composée de chirurgiens orthopédistes, le Dr Anant Bagul, le Dr Anand Katkar, le Dr Shrinivas Shintre, le Dr Sachin Kaushik, le Dr Dipak Poman et le Dr Manoj Bansode ont effectué l'opération de quatre heures, ce mois-ci.

Le Dr Bagul a déclaré: "Le patient montre une excellente récupération et a retrouvé de la masse musculaire, des sensations et des mouvements dans ses membres supérieurs et inférieurs. Ceci est la preuve que la récupération est due à la régénération, alors que les signaux du cerveau contrôlant les muscles passent dans la moelle épinière. Après la chirurgie, les analyses suggèrent que la cavité dans la moelle épinière a été réduite après le traitement."

Hussain, soulagé, a déclaré au Mirror: "Je me sens mieux maintenant, je peux lever la main et bouger la nuque. Je retrouve lentement la sensation dans les doigts et au-dessous de la blessure par balle dans ma colonne vertébrale. Sept jours seulement après l'opération, j'ai pu bouger un peu les articulations du coude. Après deux semaines, j'ai commencé à ressentir une sensation dans mes doigts que j'avais complètement perdue. Maintenant, je dois suivre des séances de physiothérapie qui vont m'aider à récupérer rapidement."


====================
 TEXTE ORIGINAL EN ANGLAIS
====================


Spinal cord rebuilt for Yemeni soldier using his stem cells

Oct 27, 2018

23-year-old had bullet wounds in his hand and neck, rendering him bedridden and without any sensation at all in his lower body

Doctors at a city hospital gave new hope to a 23-year-old Yemeni soldier Mansoor Mohammad Hussain, who sustained bullet injuries during the ongoing civil war in Yemen. He was hit with two bullet injuries, one on his hand and the other on his neck, six months ago. The impact of the bullet that hit his neck left him bedridden as it had travelled through and hit his cervical spine, damaging it severely. He was referred to Universal Hospital, Pune, where he underwent a successful spinal cord reconstruction surgery that was done using his own stem cells.

The surgeons removed Hussain’s stem cells from his own bone marrow and transplanted the same, along with the growth factors harvested on a scaffold graft, into the spinal cord defect, which had been cut through in the bullet injury. The gunshot broke the cervical spine, along with the signals from the brain that travel down through the cord and control the muscles. This left him bedridden — he could not move his limbs and even lost all feeling in his lower body.

Doctors had around 5,00,000 cells to work with. They believe stem cells provided a pathway to enable fibres above and below the injury to reconnect, using nerve grafts to bridge the gap in the cord. A team comprising orthopaedic surgeons Dr Anant Bagul, Dr Anand Katkar, Dr Shrinivas Shintre, Dr Sachin Kaushik, Dr Dipak Poman and Dr Manoj Bansode conducted the four-hour long surgery earlier this month.

 Dr Bagul said, “The patient is showing excellent recovery and has regained muscle mass, sensation and movement in both his upper and lower limbs. This is evidence that the recovery is due to regeneration, as signals from the brain controlling muscles travel down through the spinal cord. After the surgery, scans suggests that the gap in the cord has closed up following the treatment.”

A relieved Hussain told Mirror, “I am feeling better now and can lift my hand and move my neck. I am slowly regaining sensation in my fingers and below the bullet injury in my spine too. Only seven days after the surgery, I was able to move my elbow joints a little. After two weeks, I started getting sensation in my fingers which I had lost completely. Now, I have to have physiotherapy sessions that will help me recover soon.”


Source : https://punemirror.indiatimes.com/pune/civic/this-diwali-go-green-with-crackers-here-is-all-you-need-to-know-about-green-crackers/articleshow/66379443.cms




Dr. Anant Bagul M.S. (Orthopadics)

Chaitanya Hospital & Nursing Home Pune


Adresse :
Rahi Sakha Apt., S.No.133, Pune -
Sinhagad Road, Parvati, Pune -
Maharashtra 411030, Inde

Téléphone : +91 20 2432 9666

Mail : anantbagul@yahoo.com

Site web : http://chaitanyahospital.co.in/Default.aspx



« Modifié: 03 décembre 2018 à 11:10:32 par TDelrieu »


POUR ADHERER À ALARME : Cliquez sur la bannière ci-dessous.


Hors ligne gilles

  • Modérateurs
  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 3320
  • Sexe: Homme
  • je déteste les piscines depuis le 05/08/1997
    • Voir le profil
  • Handicap: Tétraplégique
  • Niveau de lésion: C5/C6
cellules souches de moelle osseuse - Chaitanya Hospital (Inde)
« Réponse #1 le: 03 décembre 2018 à 11:23:39 »
cela tiens du miracle, un cas exceptionnel ou vraiment une confirmation que les cédules souches sont une bonne solution.
DÉSIREUX D’ADHÉRER A ALARME ? Merci de cliquer sur la bannière 



Modérateur sur www.buspirit.

Hors ligne TDelrieu

  • Président d'ALARME
  • Moderateur
  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 3845
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Tétraplégique
  • Niveau de lésion: C6-C7
cellules souches de moelle osseuse - Chaitanya Hospital (Inde)
« Réponse #2 le: 03 décembre 2018 à 11:38:59 »
Gilles, comme ce n'est pas une étude clinique avec plusieurs patients, on ne peut pas savoir si cela peut fonctionner aussi bien sur d'autres cas ou pas...
POUR ADHERER À ALARME : Cliquez sur la bannière ci-dessous.


Hors ligne gilles

  • Modérateurs
  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 3320
  • Sexe: Homme
  • je déteste les piscines depuis le 05/08/1997
    • Voir le profil
  • Handicap: Tétraplégique
  • Niveau de lésion: C5/C6
cellules souches de moelle osseuse - Chaitanya Hospital (Inde)
« Réponse #3 le: 04 décembre 2018 à 11:31:23 »
d'ou ma phrase Thierry. :grin: :grin:
DÉSIREUX D’ADHÉRER A ALARME ? Merci de cliquer sur la bannière 



Modérateur sur www.buspirit.

Hors ligne Breizhfenua

  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 224
  • Sexe: Femme
    • Voir le profil
  • Handicap: Tétraparésique
  • Niveau de lésion: C5/C6
cellules souches de moelle osseuse - Chaitanya Hospital (Inde)
« Réponse #4 le: 04 décembre 2018 à 20:57:24 »
Question : combien de temps après sa blessure a t il été opéré ? si c'est dans les semaines qui suivent je ne sais pas si c'est vraiment significatif puisqu'il y a une période de sidération quasi systématique les semaines qui suivent une lesion medullaire , si récupération elle arrive plus tard ... en fait ça me fait penser a un incomplet qui récupère assez classiquement quand je lis l'article . Mais j'espère que je me fourvoie totalement ceci dit !

Hors ligne farid

  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 848
    • Voir le profil
cellules souches de moelle osseuse - Chaitanya Hospital (Inde)
« Réponse #5 le: 05 décembre 2018 à 08:14:22 »
bonne question de breizfenua,,,qui dit que ce patient n'a pas tout simplement recupere certaines fonctions du corps naturellement apres la phase du choc spinal,,,? j'ai  connu personnellement 2 cas de tetraplegiques complets ou apres un mois l'un a recupere au point de quitter l'hopital sur ses 2 jalmbes et l'aide d'une canne et l'autre n'a rien recupere du tout,,

Hors ligne Katia

  • Accoutumé du forum
  • *****
  • Messages: 48
  • Sexe: Femme
    • Voir le profil
  • Handicap: Tétraplégique
  • Niveau de lésion: C6/C7
cellules souches de moelle osseuse - Chaitanya Hospital (Inde)
« Réponse #6 le: 05 décembre 2018 à 12:44:16 »
Je suis sidérée de voir des essais cliniques en Inde ( indépendamment du résultat ) et qu'en Europe, aucun neurochirurgien ou autre n'a tenté l'expérimentation des cellules souches !!!! Pourtant les blessés médullaires ne manquent pas et les moyens non plus ( au moins par rapport à l Inde ou la Chine ) !!!
On se pose tous la même question ; pourquoi en France, la recherche dans ce domaine est "bloquée " !!! Je ne crois pas du tout au manque de moyen lorsqu' je vois d'autres pays se lancent dans l'essai : Depuis des années on nous parle des capacités  ré génératives des cellules souches et bizarrement rien ne se passe dans les hôpitaux en Europe !!!

Beaucoup de personnes sont bénévoles et volontaires pour ces essais s'ils ont lieu en France ou en Europe, pourquoi donc les spécialistes et les chercheurs dans ce domaine n'en "profitent "pas !!!
C'est malheureusement incompréhensible ...
« Modifié: 05 décembre 2018 à 12:48:01 par Katia »