Auteur Sujet: biomatériau NeuroRegen - Académie chinoise des sciences  (Lu 425 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne gilles

  • Administrateur
  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 4622
  • Sexe: Homme
  • je déteste les piscines depuis le 05/08/1997
    • Voir le profil
  • Handicap: Tétraplégique
  • Niveau de lésion: C5/C6
biomatériau NeuroRegen - Académie chinoise des sciences
« Réponse #5 le: 15 septembre 2021 à 12:42:16 »
merci pour la traduction, par contre ça dois pas être tout a fait exact dans cette phrase!! :icon_scratch: :icon_scratch:
Citer
ou une augmentation de la transpiration cutanée sous le site de la lésion. Près de la moitié des patients atteints d'une lésion cervicale chronique ont développé une activité accrue des doigts, et certains patients ont montré l'expansion des segments de la moelle épinière du potentiel évoqué moteur.
DÉSIREUX D’ADHÉRER A ALARME ? Merci de cliquer sur la bannière 



Modérateur sur www.buspirit.

Hors ligne RosenKreutz

  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 401
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Tétraplégique
  • Niveau de lésion: C2
NeuroRegen Scaffold
« Réponse #4 le: 14 septembre 2021 à 13:15:38 »
Un groupe conjoint de scientifiques chinois a récemment confirmé la sécurité et l'efficacité préliminaire de la transplantation de l'échafaudage NeuroRegen pour la réparation des lésions de la moelle épinière. Les résultats ont été publiés dans Science China Life Sciences.

Ce groupe, dirigé par l'équipe de Dai Jianwu de l'Institut de génétique et de biologie du développement de l'Académie chinoise des sciences, en collaboration avec le groupe du professeur Zhang Sai des Forces armées de police du peuple chinois, a mis au point un nouvel échafaudage de collagène à ordre linéaire appelé l'échafaudage NeuroRegen, qui a pu guider la croissance des neurites le long de ses fibres et a fourni un "pont" pour la régénération des nerfs de la moelle épinière.

Les lésions de la moelle épinière (LM) sont des lésions nerveuses centrales graves qui entraînent une perte partielle ou totale des fonctions sensorielles et motrices en dessous du niveau de la lésion. Après une lésion médullaire, la lésion primaire et sa réaction secondaire entraînent une hémorragie, des réactions immunitaires, la mort cellulaire et la formation de cicatrices, et un environnement inhibiteur finit par se développer en réponse à la lésion, ce qui empêche la régénération neuronale.

Pour les patients atteints d'une lésion médullaire complète, les fonctions sensorielles et motrices situées sous le niveau de la lésion sont complètement perdues et difficilement récupérables.

Dans cette étude, lorsque les chercheurs ont transplanté ces biomatériaux fonctionnels avec des facteurs neurotrophiques ou des cellules souches dans des modèles de lésions médullaires à transection complète chez le rat, le chien ou le singe, ils ont constaté une réduction de la formation de la cavité kystique et du dépôt de molécules inhibitrices de la régénération sur le site de la lésion, ce qui a favorisé la récupération de la fonction motrice.

Sur la base des études précliniques, la première recherche clinique sur la transplantation de l'échafaudage NeuroRegen pour le traitement des patients atteints de lésions médullaires complètes a débuté en janvier 2015.

Quinze patients atteints de LM complète aiguë et 51 patients atteints de LM complète chronique ont été suivis pendant 2 à 5 ans. Aucun événement indésirable grave lié à la transplantation d'échafaudage fonctionnel n'a été observé. Parmi les patients atteints d'une LM aiguë, cinq patients ont obtenu une expansion de leurs positions sensorielles et six patients ont récupéré une sensation dans l'intestin ou la vessie.

De plus, quatre patients ont retrouvé une capacité de marche volontaire accompagnée d'une reconnexion de la transduction des signaux neuronaux. Parmi les 51 patients atteints d'un syndrome chronique complet, 16 patients ont réussi à étendre leur niveau de sensation et 30 patients ont ressenti une amélioration de la sensation de défécation réflexe ou une augmentation de la transpiration cutanée sous le site de la lésion. Près de la moitié des patients atteints d'une lésion cervicale chronique ont développé une activité accrue des doigts, et certains patients ont montré l'expansion des segments de la moelle épinière du potentiel évoqué moteur.

Une analyse plus poussée a révélé que la récupération de la fonction sensorielle était liée à l'âge, les patients plus jeunes ayant plus de chances de retrouver des sensations après l'opération.

Il s'agit de la première étude à grande échelle et à long terme de la transplantation de l'échafaudage NeuroRegen pour réparer une lésion médullaire complète. Les résultats montrent que la transplantation de l'échafaudage NeuroRegen est sûre et préliminairement efficace dans le traitement des patients atteints de lésions médullaires complètes aiguës et chroniques, et qu'elle apporte un espoir à cette maladie sans espoir.

Traduit avec www.DeepL.com/Translator (version gratuite)

Hors ligne slhoka

  • Membre de l'association
  • Adepte du forum
  • ******
  • Messages: 118
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Paraplégique
NeuroRegen Scaffold
« Réponse #3 le: 14 septembre 2021 à 08:28:21 »
Merci FTI, c'est très intéressante, les résultats sont très positifs et ça me réjouit
Décidément les Chinois ne s'emmerde pas avec nos états d’âmes, et c'est tant mieux....

En ligne farid

  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 1129
    • Voir le profil
NeuroRegen Scaffold
« Réponse #2 le: 13 septembre 2021 à 18:49:36 »
c'est un bio materiau comme le neurogel?

Hors ligne fti

  • Je n'accepterai jamais
  • Membre de l'association
  • Adepte du forum
  • ******
  • Messages: 349
  • Sexe: Homme
  • Envers et contre tous
    • Voir le profil
  • Handicap: Tétraplégique
  • Niveau de lésion: c5
biomatériau NeuroRegen - Académie chinoise des sciences
« Réponse #1 le: 13 septembre 2021 à 17:39:39 »
https://medicalxpress.com/news/2021-09-neuroregen-scaffold-transplantation-spinal-cord.html?fbclid=IwAR1kUEQsbkx2pLkOREoh_V9g61iMdSk07cu9XSeSKYYo9T6iLi8H63MPf-A


9 SEPTEMBRE 2021

La greffe du biomatériau NeuroRegen apporte de l'espoir aux patients atteints de lésions de la moelle épinière

par Zhang Nannan, Académie chinoise des sciences

Un groupe conjoint de scientifiques chinois a récemment confirmé l'innocuité et l'efficacité préliminaire de la greffe du biomatériau NeuroRegen pour la réparation des lésions de la moelle épinière. Les résultats ont été publiés dans Science China Life Sciences.

Ce groupe, dirigé par l'équipe de Dai Jianwu de l'Institut de génétique et de biologie du développement de l'Académie chinoise des sciences, en collaboration avec le groupe du professeur Zhang Sai du « Chinese People's Armed Police Forces », a développé un nouveau biomatériau de collagène appelé NeuroRegen, qui a été capable de guider la croissance des neurites le long de ses fibres et a fourni un "pont" pour la régénération des nerfs de la moelle épinière.

La lésion de la moelle épinière (LME) est une lésion nerveuse centrale grave, qui entraîne une perte partielle ou complète des fonctions sensorielles et motrices en dessous du niveau de lésion. Après la LME, la blessure primaire et sa réaction secondaire entraînent une hémorragie, des réactions immunitaires, la mort cellulaire et la formation de cicatrices, et un environnement inhibiteur se développe finalement en réponse à la blessure, ce qui inhibe la régénération neurale.

Pour les patients atteints de LME complète, les fonctions sensorielles et motrices en dessous du niveau de la blessure sont complètement perdues et à peine récupérées.

Dans cette étude, lorsque les chercheurs ont transplanté ces biomatériaux fonctionnels avec des facteurs neurotrophiques ou des cellules souches dans des modèles de rat, de chien ou de singe de LME transsection complète, la formation de cavité kystique était réduite et un dépôt de molécules inhibitrices de régénération réduit sur le site de la lésion, éventuellement la récupération de la fonction motrice était favorisée.

Sur la base des études précliniques, la première recherche clinique sur la transplantation du biomatériau NeuroRegen pour le traitement des patients atteints de LME complète a débuté en janvier 2015.

Quinze patients avec une LME complète aiguë et 51 patients avec une LME complète chronique ont été suivis pendant 2 à 5 ans. Aucun événement indésirable grave lié à la transplantation du biomatériau fonctionnel n'a été observé. Parmi les patients atteints de LME aiguë, cinq patients ont obtenu une extension de leurs niveaux sensoriels et six patients ont récupéré une sensation dans l'intestin ou la vessie.

De plus, quatre patients ont retrouvé leur capacité de marche volontaire accompagnée d'une reconnexion du signal neuronal. Parmi les 51 patients chroniques complets, 16 patients ont bénéficié d’une extension de leur niveau sensoriel et 30 patients ont eu une sensation de défécation réflexe améliorée ou une transpiration cutanée accrue sous le site de la lésion. Près de la moitié des patients atteints de LME cervicale chronique ont eu une amélioration de l’activité des doigts, et certains patients ont montré une extension des potentiels évoqués moteurs (PEM) des segments de la moelle épinière.

Une analyse plus approfondie a révélé que la récupération de la fonction sensorielle était liée à l'âge, les patients plus jeunes pourraient être plus susceptibles de récupérer des sensations après la chirurgie.

Il s'agit de la première étude à grande échelle et à long terme sur la transplantation du biomatériau NeuroRegen pour réparer une LME complète. Les résultats montrent que la greffe du biomatériau NeuroRegen est sûre et efficace dans le traitement des patients atteints de LME complète aiguë et chronique, et elle apporte de l'espoir pour le traitement des LME.


====================
 TEXTE ORIGINAL EN ANGLAIS
====================


SEPTEMBER 9, 2021

NeuroRegen scaffold transplantation brings hope to spinal cord injury patients

by Zhang Nannan, Chinese Academy of Sciences

A joint group of Chinese scientists has recently confirmed the safety and preliminary effective of NeuroRegen Scaffold transplantation for spinal cord injury repair. Results were published in Science China Life Sciences.

This group, led by Dai Jianwu's team from the Institute of Genetics and Developmental biology of the Chinese Academy of Sciences, in collaboration with Prof. Zhang Sai's group from the Chinese People's Armed Police Forces, has developed a novel linear-ordered collagen scaffold called the NeuroRegen Scaffold, which was able to guide neurite growth along its fibers and provided a "bridge" for spinal cord nerve regeneration.

Spinal cord injury (SCI) is a serious central nerve injury, which leads to partial or complete loss of sensory and motor functions below the injury level. After SCI, the primary injury and its secondary reaction lead to hemorrhage, immune reactions, cell death, and scar formation, and an inhibitory environment eventually develops in response to the injury, which inhibits neural regeneration.

For patients with complete SCI, the sensory and motor functions below the injury level are completely lost and hardly recovered.

In this study, when the researchers transplanted these functional biomaterials along with neurotrophic factors or stem cells into rat, canine or monkey models of complete transection SCI, they found reduced formation of cystic cavity and reduced deposition of regeneration inhibitory molecules at the injury site, eventually promoting recovery of motor function.

Based on the preclinical studies, the first clinical research on NeuroRegen Scaffold transplantation for the treatment of complete SCI patients began in January 2015.

Fifteen patients with acute complete SCI and 51 patients with chronic complete SCI were followed up for 2-5 years. No serious adverse events related to functional scaffold transplantation were observed. Among the patients with acute SCI, five patients achieved expansion of their sensory positions and six patients recovered sensation in the bowel or bladder.

Additionally, four patients regained voluntary walking ability accompanied by reconnection of neural signal transduction. Among the 51 chronic complete patients, 16 patients achieved expansion of their sensation level and 30 patients experienced enhanced reflexive defecation sensation or increased skin sweating below the injury site. Nearly half of the patients with chronic cervical SCI developed enhanced finger activity, and some patients showed the expansion of motor evoked potential spinal cord segments.

Further analysis found that the recovery of sensory function was related to age, younger patients might be more likely to recover sensation after surgery.

This is the first large-scale, long-term study of NeuroRegen Scaffold transplantation to repair complete SCI. The results show that NeuroRegen Scaffold transplantation is safe and preliminary effective in the treatment of acute and chronic complete SCI patients, and it brings hope for the hopeless disease.





 

SMF spam blocked by CleanTalk